dimanche 28 février 2021

Quarantaine de Peter May

"Les médecins de St Thomas Hospital avaient annoncé le décès du Premier Ministre. Deux de ses enfants étaient déjà morts, et sa femme se trouvait dans un état critique."
 
Quarantaine est un roman policier apocalyptique de Peter May écrit en 2005 mais paru en 2020 seulement en Angleterre. Il vient d'être traduit et sortira le 10 mars en France chez Rouergue Noir. En VO, il s'intitule Lockdown, littéralement "Confinement" !

Qui aurait pu imaginer une chose pareille ? Le domaine centenaire d’Archbishop’s Park, en plein cœur de Londres, défoncé au bulldozer pour y bâtir de toute urgence un hôpital. Alors qu’une épidémie sans merci a séparé la capitale britannique du reste du monde, alors que le Premier ministre lui-même vient de mourir, un ouvrier découvre sur le chantier ce qu’il reste du corps d’un enfant. Des ossements qui ne datent pas du temps des archevêques. MacNeil, l’homme qui a décidé de quitter la police, qui vit ses dernières heures dans la peau d’un flic, est envoyé sur les lieux.
  
2005. Peter May, alors un auteur inconnu, écrit Quarantaine, inspiré par la grippe aviaire. Il imagine que ce virus a trouvé un moyen de se transmettre à l'humain, et envisage toutes les conséquences d'une Londres en quarantaine, confinée et en proie à une épidémie mortelle à 80%. La réaction des éditeurs est unanime : c'est irréaliste, impubliable. Peter May enregistre précieusement le fichier.

2020. Le coronavirus se répand dans le monde entier. Peter May, maintenant connu et reconnu, ressort du fin fond du cloud son roman Quarantaine. Il est immédiatement publié en VO et en passe d'être traduit dans de nombreuses langues.
 
Pourquoi me lancer dans la lecture d'une fiction sur une pandémie, en pleine pandémie ?
Suis-je : 
  1. Masochiste ? 
  2. Dérangée ? 
  3. Fan de post-apo ? 
  4. Les trois ?

vendredi 26 février 2021

Un Souvenir nommé Empire d'Arkady Martine

Un Souvenir nommé Empire d'Arkady Martine est le premier tome d'un diptyque publié chez Nouveaux Millénaires début mars. Il a reçu le prestigieux Prix Hugo en 2020. 

Yskandr, l'ambassadeur de Lsel en poste dans la capitale de Teixcalaan, a été tué. Sa remplaçante, Mahit Dzmare, part avec un handicap : la puce mémorielle censée lui fournir les souvenirs de son prédécesseur est défectueuse. Heureusement elle peut compter sur Trois Posidonie, sa chargée de mission, pour la guider parmi les intrigues de la politique de l'empire. 

Les retours sont très mitigés sur ce titre. Certains adorent, d'autres le trouvent longuet... Je dois avouer faire partie de cette seconde team ! Cependant, Un Souvenir nommé Empire est aussi bourré de qualités, et trouvera son public sans aucun doute.

mercredi 24 février 2021

Bibliographie de Stephen King : livres lus et à lire !

Stephen King est un de mes auteurs doudous depuis mes 12 ans, depuis l'été où j'ai commencé à lire Le Fléau dans sa version poche. 

Je ne suis pas certaine de vouloir lire tous ses livres, mais je voulais faire le point sur ceux que j'avais lu ! Je me suis dit, pourquoi ne pas le faire avec vous ? 

Vous pouvez retrouver mes chroniques de livres de Stephen King via le tag "King". Évidemment, j'ai chroniqué peu de ses œuvres, puisque j'en ai lu la majorité avant le blog !

Aidée de la page bibliographique de l'auteur sur la NooSFere, je vais tenter de faire la liste exhaustive de ses livres - romans, essais et recueils - par décennie de parution VO. N'hésitez pas à me signaler mes oublis, je n'ai pas répertorié les nouvelles publiées à l'unité en numérique, comme Dans les hautes herbes ou Sale gosse.

vendredi 19 février 2021

L'Amour, la Mort de Dan Simmons

"La mâchoire bougeait. J'entendis claquer les tendons séchés et ratatinés qui se tendaient et sautaient."
 
L'Amour, la Mort est un recueil de cinq nouvelles de Dan Simmons, préfacé par l'auteur et aujourd'hui republié chez Pocket Imaginaire. Bravo pour l'illustration de couverture de Nicolas Caminade, parce que quand on voit les anciennes, VO ou VF, c'est consternant.

En ce mois de février, quoi de mieux qu'un livre sur la mort l'amour ?

Entre vieilles légendes sioux, bas-fonds de Bangkok, futur dystopique et passé recomposé, Éros et Thanatos dansent ensemble pour mieux révéler les fêlures humaines. Quand l’horreur se pare de douceur, que le fantasme se fait fantastique et cruel, que la drogue du passé tue pour oublier le présent… 

Ce recueil contient :

  • Le Lit de l'entropie à minuit, Prix Locus de la novelette en 1991
  • Mourir à Bangkok, Prix Bram Stoker et Locus de la novelette en 1994
  • Coucher avec des femmes dentues
  • Flash-back
  • Le Grand Amant, Grand Prix de l'Imaginaire de la nouvelle étrangère en 1996

jeudi 18 février 2021

Une interview chez le Chien Critique !

Je vous parle du blog et de ma conception de la lecture, la vie, l'univers et le reste (mais surtout la lecture) chez le Chien Critique. 

 La face cachée de Lune, c'est par là ! 

lundi 15 février 2021

La Vie est un roman de Guillaume Musso

La Vie est un roman de Guillaume Musso est publié chez Calmann-Lévy. J'ai reçu la version collector, éditée pour les fêtes, couverture peau de pêche, nom de l'auteur en brillant argenté et quelques illustrations intérieures. 

« Un jour d’avril, ma fille de trois ans, Carrie, a disparu alors que nous jouions toutes les deux à cache-cache dans mon appartement de Brooklyn. » 
Ainsi débute le récit de Flora Conway, romancière renommée à la discrétion légendaire. La disparition de Carrie n’a aucune explication. La porte et les fenêtres de l’appartement étaient closes, les caméras de ce vieil immeuble new-yorkais ne montrent pas d’intrusion. L’enquête de police n’a rien donné.
Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, un écrivain au cœur broyé se terre dans une maison délabrée.
Lui seul détient la clé du mystère. Et Flora va le débusquer.
 
J'ai donc décidé de lire mon tout premier Musso.
Ce qui ne m'a pas pris beaucoup de temps, environ 2 heures ! Pour quelles raisons ? 
 

mercredi 10 février 2021

Gnomon tome 1 de Nick Harkaway

"Nous avons perfectionné la justice, le Témoin est partout."
 
Gnomon est un roman cyberpunk dystopique (comment ça pléonasme ?) de Nick Harkaway paru chez Albin Michel Imaginaire. La première partie est parue début février, la seconde arrivera le 3 mars.

Grande-Bretagne. Futur proche. La monarchie constitutionnelle parlementaire qu’on croyait éternelle a laissé place au Système, un mode de démocratie directe où le citoyen est fortement incité à participer et voter. La population est surveillée en permanence par Témoin : la somme de toutes les caméras de surveillance et de tout le suivi numérique que permettent les smartphones et autres objets connectés.

Alors qu’elle est soumise à une lecture mentale, la dissidente Diana Hunter décède. Neith Mielikki, une inspectrice de Témoin, fidèle au Système, est chargée de l’enquête. Alors qu’elle devrait être en mesure d’explorer la mémoire de Hunter, Neith se retrouve face à trois mémoires différentes : celle d’un financier grec attaqué par un requin, celle d’une alchimiste et celle d’un vieux peintre éthiopien. Pour Neith, un incroyable voyage au cœur de la pensée humaine commence. Aussi surprenant que dangereux. 

Gnomon est l'un de ces romans à la [anatèm] de Neal Stephenson (j'ai littéralement ADORÉ), La Chose en soi d'Adam Roberts (remarquable) ou Trop semblable à l'éclair d'Ada Palmer (j'ai fini par abandonner !) : il exerce une force d'attraction/répulsion sur l'éventuel lecteur.

mardi 9 février 2021

A Fake story : d'après le roman de Douglas Burroughs, de Laurent Galandon et Jean-Denis Pendanx

A Fake story : d'après le roman de Douglas Burroughs est une BD de Laurent Galandon et Jean-Denis Pendanx parue chez Futuropolis.

En 1938, suite au mouvement de panique généré par la diffusion de La guerre des mondes à la radio par O. Welles, un adolescent est retrouvé blessé sur la route de Heathcote. Il affirme que son père lui a tiré dessus, qu'il a tué sa mère et qu'il s'est suicidé pour éviter qu'ils soient massacrés par les extraterrestres. Le journaliste Douglas Burroughs est chargé d'enquêter sur cette affaire.

J'ai été intriguée par l'histoire de cette BD, déjà parce que ce qui entoure l'adaptation de La Guerre des Mondes par Welles m'intéresse beaucoup, ensuite par l'impression que cet album allait faire appel à l'esprit critique de ses lecteurs... Et en effet c'est le cas !

dimanche 7 février 2021

Genèse de la cité : Mégapoles tome 1 de N. K. Jemisin

Genèse de la cité
est le nouveau roman de N. K. Jemisin, autrice de l'excellent La Cinquième saison chez Nouveaux Millénaires. Genèse est le premier tome d'une trilogie intitulée Mégapoles, de l'Urban Fantasy militante, inclusive et bien déjantée !

En descendant du train à Penn Station, le jeune homme se rend compte qu’il a tout oublié : son nom, son passé, son visage… Une seule certitude : quoiqu’il n’ait jamais mis les pieds à Manhattan, il est ici chez lui. Rien d’anormal, donc, à ce qu’un vieux taxi jaune à damiers s’arrête devant lui au moment où il en a le plus besoin. Il doit impérativement se rendre sur FDR Drive ; il ignore pourquoi, mais cela a sans doute un rapport avec les tentacules qui sèment le trouble à chaque coin de rue. La ville, sa ville est en danger, et lui seul semble être en mesure de la défendre. Lui seul ? Non, ils sont cinq, un pour chaque arrondissement de New York…

Alors, disons le tout de suite, ce roman n'était pas fait pour moi : et oui l'Urban Fantasy, ce n'est pas tellement ma tasse de chocolat... Mais je dois dire que l'autrice est plutôt douée pour créer une vraie dynamique dans son intrigue ! Même si l'Urban Fantasy n'est toujours pas pour moi en définitive. Reprenons...

jeudi 4 février 2021

⭐ La Chose en soi d'Adam Roberts

"Nous fabriquons l'univers en le percevant."
 
La Chose en soi est un roman un peu inclassable d'Adam Roberts publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre.

Je dois dire que ce livre m'intimidait pas mal, notamment à cause de la présence dans son pitch de Kant et sa philosophie :

En 1986, Charles Gardner et Roy Curtius participent à un programme de recherche sur d'éventuels signaux extraterrestres depuis une base en Antarctique. La cohabitation se passe mal, les personnalités des hommes étant diamétralement opposées. Roy, obsédé par la lecture de la Critique de la raison pure, prétend avoir résolu le paradoxe de Fermi sur la vie extraterrestre grâce au texte de Kant.

J'ai passé un excellent moment de lecture ! 

mardi 2 février 2021

Challenge Madeleine de Proust saison 3 : bilan !

 

Et voilà, c'est fini ! (©Jean-Louis Aubert)

La saison 3 du challenge Madeleine de Proust se termine.

Encore une petite saison bien sympa, toute en nostalgie. Une participation suffit pour se faire plaisir en plus ! Et tout le monde a joué le jeu !!

Récap' des articles des participant.es par ordre alphabétique :

dimanche 31 janvier 2021

3615 MA PAL - Entrées et sorties de janvier 2021

 3615 ma PAL, qu'est-ce que c'est ?

C'est un article mensuel qui regroupe les entrées en Pile à Lire (achats, cadeaux, emprunts, SP, apparitions magiques de livres sur ma table de chevet...) ainsi que les sorties (livres lus, abandonnés, commencés mais mis en pause, et en cours).

Pour ce mois de janvier, 14 nouveaux livres sont venus rejoindre ma PAL (papier, numérique et audio), tandis que 10 l'ont quittée, et 3 sont en cours.

jeudi 28 janvier 2021

❤ L'Oiseau moqueur de Walter Tevis

"C'est ainsi que finit le monde,
Pas dans une explosion mais dans un gémissement."

Les Hommes creux, T.S. Eliot

L'Oiseau moqueur de Walter Tevis, publié dans la collection Totem (poche) de Gallmeister est une réédition de L'Oiseau d'Amérique paru pour la première fois en 1980 en France aux Presses de la renaissance. Il sera ensuite repris régulièrement, d'abord chez J'ai Lu en 1981, puis 10/18 en 1992 et enfin Folio SF de 2005 à 2014. 

Ce roman de SF sur le lent déclin de l'humanité retrouve enfin en 2021 son véritable titre Mockingbird, choisi par l'auteur en 1980 en référence à une phrase que l'on rencontre tout au long du texte.

"Pas de questions, détends-toi". C’est le nouveau mot d’ordre des humains, obsédés par leur confort individuel et leur tranquillité d’esprit, déchargés de tout travail par les robots. Livres, films et sentiments sont interdits depuis des générations. Hommes et femmes se laissent ainsi vivre en ingurgitant les tranquillisants fournis par le gouvernement. Jusqu’au jour où Paul, jeune homme solitaire, apprend à lire grâce à un vieil enregistrement. Désorienté, il contacte le plus sophistiqué des robots jamais conçus : Spofforth, qui dirige le monde depuis l’université de New York. Le robot se servira-t-il de cette découverte pour aider l’humanité ou la perdre définitivement ? 

J'ai parfois entendu parler de L'Oiseau d'Amérique sur la blogosphère, mais ne m'y étais pas intéressée avant cette superbe réédition. Erreur ! Voilà une pépite de SF mélancolique, poétique et envoûtante.

mardi 26 janvier 2021

Envies de lecture - Mars et avril 2021

Second Envies de lecture de 2021 ! J'ai hésité à inclure le mois de mai, mais les couvertures ne sont pas toutes disponibles alors je ferai ça un peu plus tard. Je vais donc vous parler des sorties de mars et d'avril. Je rappelle que cette liste est non exhaustive et basée sur mes goûts !

Vous pouvez aussi retrouver le 3615 MA PAL si vous voulez connaître les livres que j'ai lu et vais bientôt lire ! Je prépare actuellement celui de janvier.

dimanche 24 janvier 2021

Polychronique : quelques BD

 

En janvier, j'ai lu quelques BD. Je n'ai pas envie de faire de chronique détaillée pour chacune, mais comme j'ai découvert ou redécouvert des choses sympa, je voulais vous en parler tout de même !

mardi 19 janvier 2021

Anthologie Années folles !

"Ce n'étaient pas des années parfaites, les années vingt, loin de là, et elles portaient déjà en leur sein les ténèbres. Cependant... sans doute parce que nous étions jeunes, quand je me penche sur le passé, ce n'est pas sans nostalgie que je me rappelle... Cette nuit où nous avons improvisé une fête, dans une grange au fin fond du Kansas, avec de l'alcool de maïs, des dieux nordiques et une unique trompette, il y a plus de cinquante ans." Estelle Faye

Années folles ! est une anthologie SFFF publiée en hors-série chez Rivière Blanche / I Cal Ana et dirigée par Jérôme Akkouche et Tepthida Hay. Elle réunit 15 nouvelles inspirées de la splendeur et de l'insouciance des années 1920. Un siècle déjà !

Au sommaire vous trouverez Céline Badaroux, Anthony Boulanger, Gillian Brousse, Philippe Caza, Emmanuel Chastellière, Éléa Daniels, Estelle Faye, Anne-Laure Guillaumat, Lucie Heiligenstein, Pascal Malosse, Baptiste Minjat, Sylwen Norden, Bruno Pochesci, Patrice Quélard, Fabrice Schurmans.

J'avoue que ce qui m'a décidée à lire cette anthologie est la nouvelle d'Emmanuel Chastellière dans l'univers de Célestopol !

Le début des années 20 est un retour à la vie, une explosion de joie qui déferle sur le monde. Durant toute la décennie, Paris, épicentre culturel, entraîne les grandes villes autour du globe, New-York, Berlin, Zürich… dans un bourdonnement festif. Les artistes embrasent la scène et révolutionnent les arts d'avant-guerre.

Aujourd'hui, ce besoin de liberté, d’évasion à travers les arts, la fête, nous le ressentons déjà. Encore. Plus fort. Le centenaire du début des Années folles ne sera pas aussi flamboyant qu’il le devrait, et alors ?

Cette anthologie veut rendre hommage à ces années. Munissez-vous de vos cartons d’invitation, enfilez vos habits de lumière et découvrez les Années folles à la sauce SFFF. Les auteurs vous offrent des variations parfois inattendues en fantastique, Fantasy urbaine et science-fiction.

dimanche 17 janvier 2021

Podcast - Une nouvelle histoire commence : écoutez le début de l'histoire !

Récemment, j'ai découvert que les bibliothécaires de La Canopée proposaient à leurs lecteurices d'écouter les premières pages d'ouvrages disponibles à la médiathèque ! Elles ont appelé ça Incipit, au commencement du livre.

Étant moi-même lectrice de livre audio, j'ai trouvé l'idée intéressante et ai décidé de l'adapter au blog. Je les ai contactées pour connaître un peu leur fonctionnement. Elles m'ont gentiment orientée, merci !

Comme je ne pouvais pas leur piquer et leur idée et leur titre, j'ai gardé l'idée mouahahaha et ai appelé mon podcast Une nouvelle histoire commence

Pour retrouver les chroniques concernées, cliquez ici !

Le principe ? J'enregistre les premières pages de certains livres que je chronique, en accord avec l'auteur et l'éditeur. Je n'effectue cet enregistrement audio que quand c'est pertinent (certains livres existant déjà en audio par exemple, aucun intérêt à ce que je ré-enregistre moi-même les premières pages, en moins bien en plus !)

jeudi 14 janvier 2021

★ Emissaires des morts d'Adam-Troy Castro

"Nous sommes tous des créatures d'une espèce inconnue ; tous des énigmes. Et si on ne se comprend pas, le moins qu'on puisse faire, c'est d'essayer."
 
Émissaires des morts est un recueil de quatre nouvelles/novellas et un roman d'Adam-Troy Castro paru chez Albin Michel Imaginaire. C'est le premier tome d'une intégrale des aventures d'Andrea Cort.

Quand elle avait huit ans, Andrea Cort a été témoin d’un génocide. Pis, après avoir vu ses parents massacrés, elle a rendu coup pour coup. En punition de ses crimes, elle est devenue la propriété perpétuelle du Corps diplomatique. Où, les années passant, elle a embrassé la carrière d’avocate, puis d’enquêtrice pour le bureau du procureur. Envoyée dans un habitat artificiel aussi inhospitalier qu’isolé, où deux meurtres viennent d’être commis, la jeune femme doit résoudre l’affaire sans créer d’incident diplomatique avec les intelligences artificielles propriétaires des lieux. Pour ses supérieurs, peu importe quel coupable sera désigné. Mais les leçons qu’Andrea a apprises enfant ont forgé l’adulte qu’elle est devenue : une femme pour le moins inflexible, qui ne vit que pour une chose, « combattre les monstres ».
 
Ce sont donc quatre nouvelles/novellas et un roman que contient ce beau pavé de 720 pages, avec une couverture à tomber de Manchu ! 
 
Ils sont publiés dans l'ordre chronologique de l'histoire et non de l'écriture, un choix qui, après lecture, semble particulièrement pertinent.

mardi 12 janvier 2021

Bilan de lecture 2020 : calmement aussi !

Comme promis, voici mon bilan de lecture pour l'année 2020 !

Sur 84 articles publiés sur le blog, 61 sont des chroniques. J'ai lu un peu plus si on compte les livres non chroniqués, certains audios comme Underground railroad, ou encore des BD comme Peau d'homme ou Nathanaëlle par exemple.

Vous pouvez retrouver tous les livres lus dans mon thread Twitter, dont les non chroniqués, et même les abandons.

dimanche 10 janvier 2021

❤❤ Histoire de la Science-Fiction en bande dessinée de Xavier Dollo et Djibril Morissette-Phan

L'Histoire de la Science-Fiction en bande dessinée est un album/essai écrit par Xavier Dollo et illustré par Djibril Morissette-Phan. 

L'édition est conjointe entre Les Humanoïdes associés et Critic, et je crois bien que ça fait un carton (mérité) !

L'histoire de la science-fiction narrée par un spécialiste du genre. A travers un découpage chronologique en chapitres dédiés aux pères et mères fondateurs, le récit met en scène la naissance des courants et des thèmes incontournables et les oeuvres auxquelles ils ont donné naissance.

OK j'ai A.DO.RÉ !!! J'en fais d'ailleurs ma Madeleine de Proust de ce Noël, tellement je l'ai dévoré avec plaisir au coin du feu. Mais reprenons.

jeudi 7 janvier 2021

Nouvelles complètes I : 1947-1953 de Philip K. Dick

Nouvelles complètes I : 1947-1953 est une intégrale des textes courts de Philip K. Dick écrits sur cette période. C'est Quarto chez Gallimard qui édite cette somme incroyable, suivie par un second tome concernant les années 1954 à 1981, avec un gros travail de fond de Laurent Queyssi qui présente et annote les deux ouvrages.

Ce premier tome contient pas moins de 69 nouvelles, écrites en 7 ans par Philip K. Dick. Ce furent les années les plus prolifiques de sa carrière dans ce format !
 
Véritable laboratoire d'idées, de thèmes et de personnages, les nouvelles constituent à la fois les soubassements et une pierre angulaire de l’œuvre dickienne et servent de catalyseurs d'idées pour les romans. Présentées ici dans l'ordre de leur composition, elles sont accompagnées d'un appareil critique inédit qui permet de découvrir la vie et le processus littéraire de Dick.
 
Cet article se veut évolutif au fur et à mesure de ma lecture, car je compte étaler celle-ci sur l'année 2021. Ce sera ma principale participation au #ProjetOmbre.
 
Je vous parlerai d'abord de la préface passionnante de Laurent Queyssi, avant de détailler chaque nouvelle une par une. J'en ai bien sûr déjà lu certaines, comme Petit déjeuner au crépuscule, Nouveau modèle, Braconniers du cosmos, Des nuées de martiens etc. Souvenirs à vendre, qui a inspiré le film Total Recall, fait partie du second tome (et est bien différente de son adaptation par Paul Verhoeven en 1990). Je suis très contente de pouvoir les relire, notamment Petit déjeuner au crépuscule qui m'a beaucoup marquée.

mardi 5 janvier 2021

Bilan de blog 2020 : calmement

"Le temps passe et passe et passe."

C'est bon vous l'avez bien en tête ? On peut y aller !

Donc, bilan 2020 du blog Un Papillon dans la Lune !

Cette année, on a dépassé tranquillement le cap des 1 818 000 pages vues, des 1090 articles et 8660 commentaires depuis la création du blog, qui fêtera ses 10 ans en octobre 2021 !

lundi 4 janvier 2021

#ProjetOmbre : défi de lecture de textes courts sur 2021

Alors que le Projet Maki se termine, OmbreBones a décidé de prendre la suite ! Elle est folle, mais on l'aime beaucoup.

Mais qu'est-ce que ce projet ? C'est un challenge littéraire qui consiste à lire un texte court par semaine pendant un an. Enfin ça c'est la base, ensuite arrivent de nombreuses déclinaisons pour ceux qui en liront moins ou plus, ceux qui liront autrement etc. Le dépôt des chroniques se fera par . Pour toutes les infos, référez-vous à l'article d'OmbreBones !

dimanche 3 janvier 2021

Défi Cortex : Avant dernier bilan !

Avant-dernier bilan du Défi Cortex, qui nous permet de constater à quel point la SF a conquis le monde, et c'est magnifique !

La fin (du challenge) est proche. Je me suis renseignée apparemment ça se termine le 28 février 2021 :D

Certains ont terminé leur challenge, bravo à eux, j'ai nommé Baroona, Brize, Chut maman lit, La Geekosophe, Gepe, Lhisbei, Lorhkan, Strega et Vert !!!! APPLAUSE !

Personne n'a encore passé la barre des 17 (et je ne crois pas que je l'atteindrai moi-même). Cela dit TmbM et Yogo s'en rapprochent dangereusement !!!

vendredi 1 janvier 2021

Envies de lecture - Sorties SFFF de janvier et février 2021

MEILLEURE ANNÉE A TOUS !!

Second retour en ce début 2021, après le 3615 MA PAL, les articles sur les sorties littéraires à venir qui me font de l’œil !

La dernière fois que je me suis prêtée à ce jeu, c'était début 2020. Avec le Covid, de nombreux éditeurs ont dû tout au long de l'année reprogrammer leurs parutions (force à eux). C'était donc devenu difficile de suivre le rythme des modifications. 

Espérant que la valse des dates de publication se termine, je reprends donc mes "envies de lecture", en commençant par les mois de janvier et février 2021. Cette liste ne se veut pas du tout exhaustive, et est totalement subjective. 

Si vous souhaitez un aperçu complet des sorties, n'hésitez pas à vous rendre sur la NooSFere !

Pages vues