dimanche 16 mai 2021

❤ Le Sang de la Cité, Capitale Sud tome 1 de Guillaume Chamanadjian (La Tour de Garde)

"Une pièce d'argent pour un conte en or."

Le Sang de la Cité est un roman de Fantasy de Guillaume Chamanadjian paru Aux Forges de Vulcain. C'est le premier tome de la trilogie Capitale Sud qui inaugure une hexalogie intitulée La Tour de garde composée des trilogies Capitale Sud (de Guillaume Chamanadjian donc) et Capitale Nord (de Claire Duvivier, autrice du formidable Un Long voyage). ET C'EST VACHEMENT BON !!

Enfermée derrière deux murailles immenses, la Cité est une mégalopole surpeuplée, constituée de multiples duchés. Commis d’épicerie sur le port, Nox est lié depuis son enfance à la maison de la Caouane, la tortue de mer. Il partage son temps entre livraisons de vins prestigieux et sessions de poésie avec ses amis. Suite à un coup d’éclat, il hérite d’un livre de poésie qui raconte l’origine de la Cité. Très vite, Nox se rend compte que le texte fait écho à sa propre histoire. Malgré lui, il se retrouve emporté dans des enjeux politiques qui le dépassent, et confronté à la part sombre de sa ville, une cité-miroir peuplée de monstres.

Hum je reprends, si vous me connaissez un peu (et si non, vous allez l'apprendre) je ne suis pas la plus grosse fan de Fantasy de la Terre. Pour ça il faudrait aller loucher du côté de chez Cédric Jeanneret ou l'Ours inculte ! Mais il y a une Fantasy qui me botte vraiment à tous les coups, comme Gagner la guerre de Jaworski, Royaume de vent et de colères de Del Socorro, plutôt historique et politique ou encore Mordred de Justine Niogret très intimiste. La Fantasy française en fait. Le Sang de la Cité tient un peu de tout cela à la fois, et ce fût un bonheur de parcourir les ruelles de Gemina avec Nox (et mes acolytes Célindanaë, Aelinel et Vanille pour notre lecture commune !) 

👉 Passionnant ! Voilà ce qui me vient à l'esprit quand j'évoque cette lecture : commencer, et ne plus pouvoir s'arrêter, en vouloir encore plus !

Le Sang de la Cité, c'est l'histoire initiatique de Nox. Nohamux de son prénom complet, vit à Gemina, que ses habitants nomment simplement la Cité. De nombreux clans se partagent cette ville médiévalisante du Sud qui fait penser à Marseille, toute de ruelles et de hauts bâtiments en pierre. Elle évoque aussi Ciudalia, la cité de Gagner la guerre. Le clan de Nox, celui de la Caouane, est dirigé par le Duc Servaint. Servaint a trouvé Nox et sa soeur Daphné douze ans auparavant, dans une cave, alors qu'il tentait de sauver sa propre sœur du Duc psychopathe d'un clan ennemi. Des comptines et des poèmes racontent même cette histoire.

Ils les a adoptés et maintenant Nox est commis d'épicerie, une position qui lui permet de connaître une multitude de personnes, et de parcourir la ville chaque jour : il la connait comme sa poche, et peut même entendre ce qu'il appelle Le Chant de la Cité. De son côté, sa sœur Daphné est étudiante et a de gros soucis de contrôle de la colère. Au début de l'histoire, elle blesse gravement une camarade, Guenaillie, la fille d'un Duc, et c'est à Nox que revient la tache de s'excuser. Il finira blessé mais gagnera une amie et un recueil de vieux poèmes qui va l'amener à enquêter et faire une découverte incroyable sur la Cité, et sur lui-même.

Le Sang de la Cité est un roman de Fantasy politique mais aussi d'aventure. Nox est un narrateur sociable et sympathique, très agréable à voir évoluer. Chamanadjian excelle ici à la description vivante de sa ville, on s'y croirait, tout y est, l'architecture, les gens, les quartiers, les petits coins secrets (avec un olivier millénaire), les mythes et légendes (La Demoiselle, le Nihilo), la nourriture du Sud (le vin de Pélagia, les mets de l'épicier), toute la littérature poétique, la bibliothèque du Tapir (où l'on entre difficilement), et même le jeu qui passionne les foules : La Tour de garde, sorte de jeu d'échec où l'on retrouve les personnages principaux, existants ou mythiques de Gemina. L'immersion est totale.

Nox, bien sûr, a un destin, on est rarement n'importe qui quand on est trouvé dans une cave, surnommé Suceur d'Os et élevé par un Duc. Duc qui a décidé de faire creuser un canal qui traversera Gemina du Sud (le Port) jusqu'au Nord pour faciliter les échanges commerciaux et asseoir son pouvoir politique. Bien évidemment, les autres clans ne le voient pas tous de cet œil. Attendez-vous à bien des rebondissements ! Et aussi à quelques frustrations : des questions restent sans réponse (premier tome de trilogie oblige) et le personnage de Daphné me semble bien négligé (est-ce voulu ? Je l'espère !)

Le saviez-tu ? Géminer est un verbe qui signifie "grouper par deux" : Captivante métaphore filée dans de nombreux éléments du roman, qui prend sûrement racine dans l'écriture par deux auteurs de cette double trilogie Capitale Sud et Capitale Nord. Tout est double, à commencer par Gemina elle-même, mais aussi Nox et sa sœur, ainsi que les deux sœurs à l'origine de la ville dont le mythe rappelle la fondation de Rome et raconte qu'elles ont été transformées en oliviers et sont toujours quelque part dans la Cité...

👉  Le Sang de la Cité de Guillaume Chamanadjian, en plus d'être un excellent roman de Fantasy, immersif à souhait, déborde d'un potentiel qui donne envie de découvrir d'une part la suite, d'autre part le roman à venir de Claire Duvivier, premier tome de Capitale Nord. Intitulé Citadins de demain, il paraîtra en octobre 2021. Vous pouvez lire les premières pages à la fin du Sang de la Cité. Bravo Aux Forges de Vulcain pour la publication de ce défi littéraire en six tomes/deux auteurs ! J'ai hâte de voir la façon dont tout cela va s'articuler.

Les avis de mes co-lectrices :

D'autres avis sur la blogo : Gromovar, Cédric Jeanneret

Le Sang de la Cité
Capitale Sud tome 1
de Guillaume Chamanadjian
Aux Forges de Vulcain - Avril 2021
416 pages
Papier : 20€ / Numérique : 12,99€

7 commentaires:

  1. Ça donne tellement envie, et je suis assez serein sur le fait d'apprécier vu ce que tu en dis. La seule question, c'est est-ce que je vais être patient ou lire chaque tome le plus vite possible ? 🤔

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit tu lis au fur et à mesure soit tu patientes jusqu'en 2023. J'ai choisi mon camp !

      Supprimer
  2. Ca me donne vraiment envie maintenant reste à savoir si cela est pour moi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour toi, pas pour toi, peu importe, fonce tu verras bien !

      Supprimer
    2. Je vais me laisser tenter.

      Supprimer
  3. Bon... j'avais pas envie parce que je reste sur ma déception désespérante d'Un long voyage mais en même temps avec des avis pareils qui ne serait pas tenté de renier tous ses aprioris?
    Allez, je me lance, on verra bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu ne le regretteras pas, enfin j'espère !!!

      Supprimer

Pages vues