jeudi 8 août 2019

Envies de lecture - Rentrée littéraire SFFF 2019

Je les attends et vous ? 

Petit aperçu des livres sortant pour la rentrée littéraire de l'imaginaire et qui me bottent bien.

Je me suis arrêtée au 2 octobre et chez Albin Michel Imaginaire, car les ouvrages qui sortiront au dernier trimestre feront l'objet d'un autre article (sinon c'était trop long et on sortait de la période "rentrée littéraire").

Vive la rentrée, qui nous fait encore plus dire So many books, so little time !!

mardi 30 juillet 2019

Colonies de Laurent Genefort

"Les légendes sont ce qui pousse le mieux au pied des astroports."

Colonies est un recueil de nouvelles de Laurent Genefort paru chez Le Bélial. Il est composé de nouvelles inédites, et de textes déjà parus dans diverses revues ou anthologies, environ 50/50. 

Look at that couverture de Manchu !!! Elle est magnifique, je l'adore, j'aurais presque pu acheter le livre juste pour ça, si je n’avais pas aussi beaucoup aimé les nouvelles de Genefort. Combo parfait !

Dix récits. Dix histoires de colonies futures, planétaires ou spatiales. Et huit lettres pour un mot qui porte en lui l'essence du space opera. Que Laurent Genefort revisite en maître via la multipolarité de son sujet : l'imaginaire colonial, l'idéologie coloniale, l'aventure coloniale, les horreurs coloniales…

La nature humaine sous l'éclairage de soleils exotiques et lointains, en somme. Le cœur battant de la science-fiction.

Colonies est divisé en deux parties :
  • Colonies planétaires, où l'on retrouve des nouvelles de Planet-Opera, où l'action prend place sur des planètes colonisées.
  • Colonies spatiales, où l'on retrouve des nouvelles de Space-Opera qui vont plutôt se dérouler sur des astéroïdes, des stations spatiales, ou des mondes artificiels.
Je vais vous parler de mes textes préférés pour commencer !

jeudi 25 juillet 2019

Lectures rafraîchissantes : F*ck la canicule !

Alors que le ch'Nord nous annonce une température de 42°C, que Paris étouffe, et tandis que la Bretagne résiste encore et toujours à l'envahisseur, les pieds dans l'eau bien sûr, je vous propose quelques lectures rafraîchissantes.

Non, parce que là ça suffit, le Mordor c'est bon pour les hobbits, mais moi j'ai jamais voulu y aller !

Vous pourrez frissonner sur la banquise avec Laurent Kloetzer et son roman Vostok, un thriller d'anticipation avec un soupçon de fantastique !

mercredi 24 juillet 2019

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch

"Dieu était une fiction. Ce qui me hante, c'est que nous avons placé tant de chefs sanguinaires à ses pieds."

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch est un roman plutôt singulier, genre d'OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) qu'on pourrait tout de même tenter de qualifier d'étrange texte post-apocalyptique transhumaniste et dystopique (tout un programme). L'autrice y réécrit l'histoire de Jeanne d'Arc, devenue une écowarrior (ou écoterroriste selon les points de vue) dans le futur. Le livre est publié chez Denoël, dans la collection Et d'ailleurs et nominé au Prix Planète SF 2019.

Le titre original de l’œuvre The Book of Joan, me semblait avoir une dimension plus biblique que sa traduction en "roman" et aurait peut-être gagné en terme de sens à être conservé en "Livre".

Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendres et désolation. Seuls les plus riches survivent, forcés de s’adapter à des conditions apocalyptiques. Leurs corps se sont transformés, albinos, stériles, les survivants se voient désormais contraints de mourir le jour de leurs cinquante ans. Tous vivent dans la peur, sous le joug du sanguinaire Jean de Men.
Christine Pizan a quarante-neuf ans. La date fatidique approche . Rebelle, artiste, elle adule le souvenir d’une héroïne, Jeanne, prétendument morte sur le bûcher. Jeanne serait la dernière à avoir osé s’opposer au tyran. En bravant les interdits et en racontant l'histoire de Jeanne, Christine parviendra-t-elle à faire sonner l’heure de la rébellion ?
 

dimanche 21 juillet 2019

☆ Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton

"Si ce n'est pas l'enfer, le diable prend à coup sûr des notes."

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton est un roman policier de SF publié chez Sonatine. Le titre et la couverture m'ont vite intriguée, et la 4è de couv' a fini de me convaincre :

Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Ce roman est un whodunit à l'anglaise, véritable cluedo croisé avec une boucle temporelle de SF des plus réussies !

mercredi 17 juillet 2019

☆ Bonheur TM de Jean Baret

"Nous ne pensons plus, nous dépensons." 

Bonheur TM est un roman philosophico-dystopique de Jean Baret publié en papier et numérique chez Le Bélial et enregistré par Sonobook en version audio. Il est disponible chez Audible. C'est le premier tome de la trilogie Trademark, dont chaque opus sera lisible indépendamment. Je le lis dans le cadre du Prix Planète SF 2019, dont Bonheur est finaliste !

J'ai entendu énormément de bien de ce roman sur la blogosphère depuis sa sortie, chez Lorhkan, Gromovar, Yogo et d'autres. Je comprends ce qui leur a fait aimer ce récit, tout autant que je peux comprendre ceux qui l'ont détesté (Anudar vous en parlera en temps et en heure).

Et donc, je me reconnais en ceux qui ont adoré et en même temps© en ceux qui ont beaucoup moins aimé. Je suis nuance, et c'est mon droit le plus absolu ;-)

Demain. Quelque part dans la jungle urbaine…
Il ouvre les yeux. Se lève. Y a du boulot…
« Avez-vous consommé ? » Il contemple l’hologramme aux lettres criardes qui clignotent dans la cuisine sans parvenir à formuler la moindre pensée.
« Souhaites-tu du sexe oral ? »
La question de sa femme l’arrache à sa contemplation. Il réfléchit quelques secondes avant de refuser la proposition : il a déjà beaucoup joui cette semaine et il n’a plus très envie. Sans oublier que le temps presse.
Sa femme lui demande de penser à lui racheter une batterie nucléaire. Une Duracell. Il hoche la tête tout en avalant son bol de céréales Weetabix sur la table Microsoft translucide qui diffuse une publicité vantant les mérites d’une boisson caféinée Gatorade propice à l’efficacité. Il se lève, attrape sa femme, lui suce la langue pendant de longues secondes, puis enfile sa veste Toshiba – son sponsor de vie – et se dirige vers la porte. Dans le ciel encombré, sur les façades des tours, sur le bitume, ou simplement à hauteur d’homme, des milliers d’hologrammes se déplacent lentement au gré de courants invisibles au cœur des monades grouillantes.
Il est flic. Section des « Crimes à la consommation », sous-section « Idées ». Veiller à la bonne marche du monde, telle est sa mission. Autant dire que la journée promet d’être longue...

dimanche 14 juillet 2019

♥ I am, I am, I am : dix-sept rencontres avec la mort de Maggie O'Farrell

"Un jour de plus."

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell est un essai autobiographique à la forme originale publié en papier et numérique chez Belfond et en exclusivité en audio chez Audible !

Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse.
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée.
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants.
Dix-sept petites morts.
Dix-sept résurrections.

Je suis, je suis, je suis.
I am, I am, I am.

Wahou !

mardi 9 juillet 2019

Replis d'Emmanuel Quentin

Replis est le nouveau roman d'Emmanuel Quentin, une dystopie post-apocalyptique (ou l'inverse) publiée chez Mü éditions. Je me suis empressée de l'acheter pour pouvoir lire ce nouveau récit d'un de mes auteurs doudous !

La guerre des images a bien lieu. Tout est désormais sous contrôle d’un gouvernement autocratique. Une seule lueur d’espoir : savoir que vous pourrez vous assimiler à vos enfants quand la fin sera venue. Mais à quel prix ?
Daniel Sagnes le connaît. Et quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père qu’il déteste, il n’a d’autre alternative que la fuite.

Voici un titre, Replis, très bien choisi ! Emmanuel Quentin nous emmène dans un futur pas si lointain, dans lequel les villes se sont repliées sur elles-mêmes, car à l'extérieur une étrange et mortelle brûlure ronge les terres. La technologie et la science, avancées, servent les intérêts de gouvernements totalitaires (vidéosurveillance, géolocalisation, guerre de l'image et j'en passe !)

Pages vues