mercredi 30 décembre 2020

3615 MA PAL - Entrées et sorties de Décembre 2020

3615 ma PAL, qu'est-ce que c'est ?

C'est un article mensuel qui regroupe les entrées en Pile à Lire (achats, cadeaux, emprunts, SP, apparitions magiques de livres sur ma table de chevet...) ainsi que les sorties (livres lus, abandonnés, commencés mais mis en pause, et en cours).

Voici un rendez-vous que je n'ai pas honoré depuis bien longtemps (presque 4 ans !) et j'ai très envie d'y revenir. J'essaierai de tenir un rythme régulier, promis, juré. Ayez confianSsSsSsSe !

mardi 29 décembre 2020

La Vie seule de Stella Benson

"Elle s'accroupit soudainement et se mit à se battre avec un tiroir. Il est clair que le tiroir était un des descendants de l'épée Excalibur."
 
La Vie seule est un roman de Fantasy de 1919 écrit par Stella Benson, traduit pour la première fois en 2020. Il est publié chez les Éditions Cambourakis (mais pas que, je vous raconte ci-après le dialogue entre Vert et moi sur Twitter !)

Londres, 1918. Alors que les bombardements tétanisent la ville, Sarah Brown, œuvre sans grande conviction dans un comité de bienfaisance. Un jour, une sorcière lui propose de s'installer à La vie seule, la curieuse pension dont elle est la tenancière.
 
L'histoire de la traduction de ce livre est vraiment surprenante. 

mardi 22 décembre 2020

BD audio : Carthago de Christophe Bec et Eric Henninot

Blynd est une société de production qui propose des BD audio dans l'optique de rendre la BD accessible à tous, notamment aux handicapés visuels. Un beau projet : ils ont déjà quatre BD disponibles à leur catalogue et trois à venir.

Au départ, Carthago est une série de BD de Christophe Bec au scénario et Eric Henninot au dessin (pour les deux premiers tomes), le tout publié chez Les Humanoïdes associés. La série est composée de onze tomes divisés en quatre cycles et est notée "terminée" sur le site de l'éditeur.  

A partir du scénario de la BD et de l'ambiance des illustrations, Clément Rivière a écrit l'adaptation audio du récit !

Lors d'un forage dans une caverne sous-marine, des scaphandriers sont attaqués par un mégalodon. Ancêtre préhistorique du requin, il est le plus féroce prédateur des mers que n'ait jamais connu notre planète. Employée par le richissime collectionneur Feiersinger, l'océanographe Kim Melville découvre que des spécimens ont survécu dans des grottes sous-marines alors qu'ils sont censés avoir disparu depuis 5 millions d'années ! Une découverte qui pourrait remettre en question l'équilibre écologique de la planète et la survie même de l’humanité.

J'étais curieuse et certains followers sur Twitter et FB également. J'ai donc testé pour vous, et pour moi... et c'est assez déroutant !!

samedi 19 décembre 2020

Lady Astronaute de Mary Robinette Kowal

- Vous montez une mission.
-  Si c'était le cas, seriez-vous prête à y aller ?
Retourner dans l'espace ? Mon Dieu, oui. Mais... Je ne pouvais pas.
 
Lady Astronaute est un recueil de cinq nouvelles de Mary Robinette Kowal. Ce sont des textes inédits publiés chez Folio SF. Ils se déroulent dans l'univers de Vers les étoiles, roman paru chez Denoël Lunes d'encre pour lequel j'ai eu un coup de cœur !

Je dois avouer avoir d'abord été un peu déçue par les quatre premiers textes : ils sont sympathiques, on y retrouve l'univers de Lady Astronaute, on est dans l'espace, c'est chouette (notamment le centre spatial Bradbury sur la colonie martienne, j'espère qu'il existera un jour) mais voilà je me dis que ce n'est pas aussi fort que le roman.

Puis vient la nouvelle La Lady Astronaute de Mars. Et là, waouh !!! La claque. Claque en partie liée au fait d'avoir lu d'abord Vers les étoiles, puisqu'on retrouve les personnages Elma et Nathaniel York.

jeudi 17 décembre 2020

♥ L'Anomalie d'Hervé Le Tellier

"Dieu que la connerie suinte de l'esprit religieux. Toute certitude poignarde l'intelligence."

L'Anomalie est un roman d'Hervé Le Tellier publié chez Gallimard, disponible en papier, numérique et audio dans la collection Écoutez lire de l'éditeur. Il vient de recevoir le Goncourt 2020, et vous savez pourquoi cela sort un peu de l'ordinaire et donc pourquoi j'ai décidé de le lire ? Parce que c'est de la SF.

En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.
Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

lundi 14 décembre 2020

Zombies : mort et vivant de Zariel

Zombies : mort et vivant est un OLNI de Zariel publié chez ActuSF

J'ai été attirée par l'originalité de de ce livre-objet, réalisé par un auteur que je suis depuis longtemps en bonne nostalgique des couvertures des Éditions Griffe d'encre.

Je les regarde faire depuis ma fenêtre. Ils sont là, tout près... Ils errent dans les rues pour débusquer les derniers survivants. Mais le Monde a-t-il finalement vraiment changé ?

Graphiste et illustrateur aux multiples talents, Zariel déploie une œuvre apocalyptique avec un objet graphique vivant et étonnant.

mardi 8 décembre 2020

C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du Blanc de Lilian Bathelot

"Tout près de l'horizon, ils étaient là. Une douzaine, en meute, allongeant leurs foulées souples sur la neige gelée, à la poursuite du traîneau fantôme."
 
C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du Blanc est un roman d'anticipation dystopique de Lilian Bathelot, reparu récemment chez Pocket imaginaire, après une première publication chez les défuntes éditions du Navire en pleine ville.

2089. Tous les habitants de la planète sont reliés au réseau de surveillance de leur zone gouvernementale. Seuls les Inuits et leurs territoires échappent à cette société hyper technologique, attachés à la liberté, aux grands espaces sauvages, à un retour à la nature et aux gestes ancestraux. Kisimiipunga, une jeune chercheuse inuite, découvre un Européen blessé sur un traîneau.
 
C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du Blanc est un livre court, adapté à partir de l'adolescence et sans limite d'âge ensuite !

jeudi 3 décembre 2020

The Last d'Hanna Jameson

"Il ne pouvait pas y avoir d'attaque nucléaire, ce n'était jamais arrivé avant. Cela aurait voulu dire la fin du monde et notre monde n'avait pas de fin. Il n'avait jamais eu de fin avant."

The Last est un roman post-apocalyptique, mais aussi un polar, d'Hanna Jameson paru chez Hachette, uniquement en version numérique.

Jon pensait avoir largement de répondre au dernier sms de sa femme. Mais alors qu'il prend son petit-déjeuner dans le hall de l’Hôtel Sixième en Suisse après une conférence, le monde se rappelle à lui avec d'atroces nouvelles. Washington a été effacée par une bombe nucléaire. Plus de nouvelles de New-York. Londres s'est éteinte. Berlin aussi. Voilà ce qu'il a le temps de comprendre avant que les média et les réseaux sociaux ne soient coupés à leur tour. Avant que le ciel ne se couvre de nuages oranges.

Deux mois plus tard, ils sont vingt survivants réfugiés dans cet hôtel connu pour son histoire teintée de suicides et de meurtres. Jon et ses compagnons d'infortune essaient de maintenir un semblant de quotidien. Jusqu'au jour où ils découvrent le corps d'une petite fille.
Les provisions s'amenuisent, les tensions s'affutent. Et si finalement le danger n'était pas à l'extérieur ?

Vingt survivants. Un hôtel. Un meurtre.

mercredi 2 décembre 2020

Challenge Madeleine de Proust, saison 3 🎄

Il sent bon la nostalgie et Noël au pied du sapin 🎄🎁 c'est le challenge Madeleine de Proust !

Quel est le principe ?
Je vous propose de lire, relire, voir, revoir, jouer, rejouer, écouter, réécouter, cuisiner (oui !!) pendant la période du 2 décembre 2020 au 31 janvier 2021. On inclut tout ce que vous voulez (livre, film, série, jeux vidéos ou pas, et même musique, ou recettes !) et qui vous rappelle soit votre enfance soit des supers souvenirs plus tardifs.

S'il y a de la SFFF dedans, c'est bien, et sinon c'est pas grave, ça compte quand même !

Inscriptions en commentaire ❤

Participent :

mercredi 25 novembre 2020

De la littérature de l'imaginaire sous le sapin !

Christmas is coming !

Et oui Noël arrive pile dans un mois... On l'aura senti passer cette année 2020.

Je vous propose une liste de livres à offrir pour les fêtes, parce qu'on ne va pas se laisser abattre !

J'ai pioché dans mes lectures de 2020, avec des grands formats, et vous ajoute des livres remarquables, certains en grand format, et d'autres en poche pour un Noël un peu plus facile pour le porte-monnaie. Bisous licornes les amis !!

mardi 24 novembre 2020

Tous nos contretemps d'Elan Mastai

"Il n'y a même pas de nom pour mon crime.
« Chronocide » ?"
 
Tous nos contretemps est un roman de voyage dans le temps (et d'amour) d'Elan Mastai, paru en grand format chez Bragelonne en 2017 et en poche chez Folio SF l'année dernière. Il a reçu le Prix Bob Morane.

Elan Mastai est producteur et scénariste sur une série non-SF que j'aime beaucoup, This is us. C'est ce qui m'a rendue curieuse de son livre !

Dans le monde de Tom Barren, la technologie a mis fin aux maux de l’humanité : il n’y a plus ni guerre ni pauvreté, et les avocats sont toujours mûrs à point. Mais Tom n’est pas heureux. Il a perdu la fille de ses rêves. Et que fait-on quand on a le cœur brisé et qu’on dispose d’une machine à voyager dans le temps ? Une connerie monumentale.

Tom est désormais piégé dans un monde terrifiant, qui n’est autre que le nôtre, et cherche désespérément à réparer son erreur pour rentrer chez lui. Jusqu’à ce qu’il découvre des versions bien plus plaisantes de sa famille, de sa carrière et de la femme de sa vie. Doit-il revenir à son existence parfaite mais solitaire, ou bien rester dans notre réalité chaotique auprès de son âme sœur ? 

lundi 16 novembre 2020

Borne de Jeff VanderMeer

"J'ai trouvé Borne quand l'ours géant Mord est venu rôder autour de chez nous par une belle journée couleur de bronze."

Borne est un roman post-apo weird de Jeff VanderMeer paru chez Le Diable Vauvert. Il m'a été conseillé par Gromovar, qui signe d'ailleurs le blurb en 4è de couv (gloire).

Dans une ville détruite par la sécheresse et les guerres, où les humains survivent comme des charognards, Rachel trouve Borne, une masse verte vivante qui dégage un étrange charisme, et la ramène à la maison, s'attachant à elle comme à un enfant. Alors que la créature grandit et menace l'équilibre de la ville, elle modifie en profondeur les perceptions et émotions de ceux qu'elle croise.

Borne est un roman bizarre, avec une couverture bizarre (mais beeelle). La traduction est de Gilles Goullet avec deux L.

mercredi 4 novembre 2020

Contes des sages d'autres mondes et d'autres temps de Pierre Bordage

Contes des sages d'autres mondes et d'autres temps est un recueil de nouvelles de SF de Pierre Bordage, paru chez Seuil.

Douze contes sur de grands thèmes de la science-fiction : l'intelligence artificielle, la robotique, la rencontre avec l'extra-terrestre, le post-humanisme, la colonisation spatiale, la fin du monde, le voyage dans le temps ou encore le clonage. Ces récits suivent un axe chronologique, commençant dans les années 2020 et s'achevant à une période où la Terre n'est plus qu'un souvenir ou un mythe.

dimanche 1 novembre 2020

Shining in the dark - anthologie de nouvelles

"Aujourd'hui j'ai souhaité une pandémie. Pas un truc comme la grippe, qui met longtemps avant de se répandre d'une manière efficace. Non, j'ai demandé une maladie du style Ebola sous stéroïdes. Quelque chose qui se répandrait comme un feu de forêt, qui engloutirait le monde."
 
Shining in the dark est une anthologie de nouvelles fantastiques ou effrayantes publiée chez ActuSF. Réunissant certains maîtres du genre, cet ouvrage a été initié par un site de référence sur l’œuvre de Stephen King, à l'occasion de ses 20 ans d'existence.

À l’occasion des vingt ans de Lilja’s Library, l’un des sites de référence sur l’œuvre de Stephen King, son responsable, Hans-Åke Lilja, a fait appel à la fine fleur de la littérature fantastique mondiale pour composer cette anthologie. Du King lui-même – avec un texte inédit en français – à Jack Ketchum, en passant par Clive Barker, John Ajvide Lindqvist ou Ramsey Campbell, vous trouverez dans ces pages de quoi alimenter quelques belles nuits cauchemardesques…

mardi 27 octobre 2020

❤ Au bal des absents de Catherine Dufour

"Étrange, quand même, que les hantises touchent des châteaux, jamais des HLM."

Au bal des absents est un roman fantastique de Catherine Dufour publié chez Le Seuil, dans la collection Cadre noir. C'est drôle, horrifique et social.

Claude a quarante ans, et elle les fait. Sa vie est un désert à tous points de vue, amoureux et professionnel ; au RSA, elle va être expulsée de son appartement. Aussi quand un mystérieux juriste américain la contacte sur Linkedin – et sur un malentendu – pour lui demander d’enquêter sur la disparition d’une famille moyennant un bon gros chèque, Claude n’hésite pas longtemps. Tout ce qu’elle a à faire c’est de louer la villa « isolée en pleine campagne au fond d’une région dépeuplée » où les disparus avaient séjourné un an plus tôt. Et d’ouvrir grands les yeux et les oreilles. Pourquoi se priver d’un toit gratuit, même pour quelques semaines ? Mais c’est sans doute un peu vite oublier qu’un homme et cinq enfants s’y sont évaporés du jour au lendemain, et sans doute pas pour rien.

Que voici une lecture excitante et parfaite pour cette période halloweenesque !

dimanche 25 octobre 2020

★ Nous avons toujours vécu au château de Shirley Jackson

"Près du ruisseau, je trouvai un nid de bébés serpents et je les tuai tous ; je déteste les serpents et Constance ne m'avait jamais demandé de les aimer. Je retournais vers la maison lorsque je découvris un très mauvais présage, l'un des pires. Dans la pinède, le livre que j'avais cloué à un tronc d'arbre était tombé."
 
Nous avons toujours vécu au château est un roman fort étrange de Shirley Jackson, qui penche du côté du thriller psychologique à tendance (néo) gothique. Écrit en 1962, il exprime tout le talent de l'autrice à mettre ses lecteurices mal à l'aise et à les faire douter. Il est édité en poche chez Rivages/Noir et bénéficie d'une nouvelle traduction. J'avais repéré ce livre suite à une chronique de Gromovar.

Mary Katherine Blackwood, sa soeur Constance et un vieil oncle malade vivent seuls dans un château isolé depuis la mort par empoisonnement à l'arsenic de cinq membres de leur famille.

J'essaie encore de digérer ce texte hors norme de l'immense Shirley Jackson, une grande dame de la littérature qui a notamment inspiré Stephen King. Malheureusement décédée d'une crise cardiaque en 1965 à l'âge de 48 ans, elle nous laisse des textes peu nombreux mais marquants !

dimanche 18 octobre 2020

⭐ Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal

"La Lune. Un jour. Un jour, j'irai là-haut. Un jour, je marcherai sur la Lune."

Vers les étoiles est le premier tome d'une série uchronique de Mary Robinette Kowal, récompensé par rien de moins que les Prix Hugo, Locus, Nebula et Sidewise ! C'est Denoël qui publie ce petit bijou dans sa collection Lunes d'encre. 

1952. La côte est des Etats-Unis est dévastée suite à l'écrasement d'une météorite au large de Washington. Les dérèglements provoqués par la catastrophe menacent l'humanité. La seule issue est l'espace mais il est inaccessible aux femmes. Pourtant, Elma York, génie des mathématiques et ancienne pilote, compte bien prendre part au programme mis en place et devenir la première astronaute.

jeudi 15 octobre 2020

Lectures frissons à venir !

 

L'automne est arrivé, période propice au frisson et donc je me suis constituée une mini-PAL de saison avec (cliquez sur le titre pour lire ma chronique !!) : 

lundi 12 octobre 2020

↓ Inspection de Josh Malerman

Inspection est une dystopie de Josh Malerman parue chez Calmann Lévy dans la collection Noir. J'avais beaucoup aimé Bird box du même auteur et me suis donc penchée sur ce nouveau roman.

Et je dis non. Nope. Lisez Bird box parce que là je sais pas ce qu'il s'est passé...

Il existe une école isolée dans la forêt, coupée du reste du monde.
Là-bas, vingt-quatre garçons, tous orphelins, sont formés à devenir des génies, sans jamais qu’on leur dévoile l’existence du sexe opposé.
J est le seul élève persuadé qu’on leur cache quelque chose.

De l’autre côté de la forêt, dans une école en tout point similaire, K, orpheline élevée exclusivement entre filles, se pose elle aussi des questions.
Mais quel est le but des adultes qui dictent les règles de ces instituts ?
J et K mènent l’enquête, chacun de leur côté.
Ils vont se trouver.
Et révéler les horribles secrets de leur univers clos.

mercredi 7 octobre 2020

♥ Apprendre, si par bonheur de Becky Chambers

"Je suis une observatrice, pas une conquérante. Je n'ai aucune envie de forcer une planète à s'adapter à moi. Je préfère marcher d'un pas léger : m'adapter à elle."

Apprendre, si par bonheur est un court roman space-opera de Becky Chambers publié chez L'Atalante

C'est la première fois que je lis cette autrice qui se caractérise par sa conception positive et inclusive de la science-fiction !

« Nous n’avons rien trouvé que vous pourrez vendre. Nous n’avons rien trouvé d’utile. Nous n’avons trouvé aucune planète qu’on puisse coloniser facilement ou sans dilemme moral, si c’est un but important. Nous n’avons rien satisfait que la curiosité, rien gagné que du savoir. »
Un groupe de quatre astronautes partis explorer des planètes susceptibles d’abriter la vie : hommes et femmes, trans, asexuels, fragiles, déterminés, ouverts et humains, ils représentent la Terre dans sa complexité.

Un coup de cœur inattendu pour moi, par bonheur !

vendredi 2 octobre 2020

Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko, lauréat du Prix Planète SF 2020

Le choix n'a pas été facile car la short-list était de qualité cette année encore, mais c'est Vita Nostra de de Marina et Sergueï Diatchenko, publié chez L’Atalante et traduit par Denis E. Savine qui reçoit le Prix Planète SF des blogueurs 2020 !

Un roman que j'ai beaucoup aimé, et dont cette citation me reste encore :

"Tremblante, elle retira son t-shirt et vit la chambre par la peau de son dos." 

Elle illustre parfaitement le côté weird de cette lecture, un texte remarquable, tant par son intrigue que par ses personnages, ses situations et son ambiance. Parfaitement accessible à tous, c'est un récit tout en fluidité et en finesse, avec des moments incroyables !

J'ose même prononcer l'expression Sense of Wonder, pour un livre qui ne m'a même pas emmenée dans l'espace !

Vous pouvez lire ma chronique complète ici.

Si vous êtes blogueur ou simplement lecteur, vous pouvez nous rejoindre sur le forum du Planète SF !

mercredi 30 septembre 2020

Défi Cortex : bilan n°4

 Vous l'attendiez tous, encore, le bilan pas du tout du tout mensuel du #DéfiCortex !

Maêlle entre dans la danse, ainsi que La Geekosophe, yeah !
 
TmbM caracole en tête, avec 15 titres lus, il est suivi par XL et Yogo.
 
Merci pour vos bisous ;-) 
 
Et pensez bien à signaler vos chroniques dans le formulaire, parce que je suis une grosse feignasse et que je n'irai pas creuser chez vous :D

samedi 26 septembre 2020

Eriophora de Peter Watts

"Les trous noirs sont les poubelles ultimes."

Eriophora est une novella de Peter Watts parue chez Le Bélial, une longue novella de Hard-SF dont on aurait pu penser qu'elle me ferait fuir. Erreur ! Voici le premier ouvrage de l'auteur canadien que 1. je finis, 2. j'apprécie.

Ils sont trente mille.
Ils voyagent depuis soixante millions d’années.
Leur mission : déverrouiller la porte des étoiles…

Ils rampent à travers la galaxie, pareils à des fourmis, en sommeil pendant des millénaires, se réveillant juste assez longtemps pour lancer un chantier d’un système solaire à l’autre. Ils vivent au fil d’instants répartis le long des millions d’années, au service d’ancêtres morts depuis une éternité, pour des descendants n’ayant plus rien de commun avec eux. À vrai dire, ce ne sont pas des dieux mais des ouvriers, des hommes des cavernes vivant dans des astéroïdes évidés, lancés dans une mission sans fin pour étendre un empire posthumain qui ne répond même plus à leurs appels…

dimanche 20 septembre 2020

La Femme intérieure d'Helen Phillips

"Le cerf conduisait nerveusement."

La Femme intérieure est un roman de SF d'Helen Phillips paru au Cherche-Midi dans leur toute nouvelle collection Vice Caché (ex Lot 49). 

J'ai découvert l'existence de ce livre grâce à Yuyine. Le pitch m'a intéressée mais je me suis rendue compte à la lecture qu'il était plutôt spoilant, donc je le mets ci-dessous, mais il spoile une découverte qui se fait un peu après la page 100 !

Molly participe à des fouilles dans une ancienne station-service. Elle déterre un jour des objets dont la nature perturbe sa conception d’un univers logique, comme cette Bible où Dieu est au féminin. Chez elle, Molly doit affronter une situation tout aussi perturbante : son mari a dû se rendre à l’étranger pour donner un concert, la laissant seule avec leurs deux enfants en bas âge. Mais voilà qu’un soir elle entend des bruits de pas dans le salon… Un intrus surgit alors dans sa vie, un intrus très particulier, puisqu’il s’agit… d’elle-même !

Comment vous parler de ce roman sans trop spoiler ? Je vais essayer et je vous préviendrai si ça dérape !

jeudi 17 septembre 2020

Lumières noires de N. K. Jemisin

Lumières noires est un recueil de nouvelles de N.K. Jemisin, publié chez Nouveaux Millénaires et finaliste du Prix Planète SF des blogueurs 2020. L'autrice a reçu le Prix Hugo pour sa trilogie des Livres de la Terre fracturée, ainsi que le Prix Planète SF des blogueurs en 2018 pour le tome 1 La Cinquième saison (et les Locus et Nebula pour le tome 3 Les Cieux pétrifiés !)
 
Cet ouvrage est en lice pour le Prix Planète SF des blogueurs 2020.

Des dragons hantent les rues inondées après le passage de Katrina, une société utopique dans un monde parallèle observe le monde réel pour apprendre de ses erreurs, une mère noire américaine vivant dans un Etat esclavagiste tente de sauver sa fille de promesses impossibles. Des nouvelles sombres et engagées qui analysent la société contemporaine.

En admettant que je ne vous aie pas perdus avec les multiples liens ci-dessus, voici mon avis sur ce recueil :

mardi 15 septembre 2020

Trois hourras pour Lady Evangeline de Jean-Claude Dunyach

Trois hourras pour Lady Evangeline est un court space-opera de Jean-Claude Dunyach publié chez L'Atalante. C'est Gepe qui me l'a offert, et je l'ai lu dans le cadre du Summer Star Wars.

Evangeline, une jeune femme dévergondée, est envoyée à l'école sur la planète Enertia. Or, une étrange population insectoïde est en train de prendre le contrôle de cette dernière. Grâce à ses charmes, Evangeline s'intègre au groupe et en devient la reine. Un an plus tard, elle profite d'un ravitaillement pour quitter la planète avec sa ruche. Puis elle vient en aide à son père qui est attaqué.

Première chose : âmes sensibles, s'abstenir. Si par exemple Les Étoiles sont légion de Hurley vous ont un peu dégouté, vous risquez de ne pas aimer cette lecture non plus. En effet on y trouve de l'organique, de l'insecte etc. Bon moi ça a été sans souci !

dimanche 13 septembre 2020

Mangeterre de Dolores Reyes

  "- Moi aussi je voulais être enceinte. Avoir une fille. Une gamine comme vous.
Elle m'a observée. J'ai détourné les yeux.
- Moi pas question. Elles disparaissent, ai-je dit."

Mangeterre est un roman fantastique paru aux Éditions de L'Observatoire. Dolores Reyes, l'autrice, est argentine, et utilise sa plume pour parler de la condition féminine, de la misère, de l'impunité et de la violence dans son pays. Vous noterez la superbe couverture de Raphaëlle Faguer !

Mangeterre est une sorte de sorcière dont le pouvoir consiste à avaler la terre foulée par des femmes brutalisées pour entrevoir leur sort. Elle possède ainsi la responsabilité de sauver ces personnes en détresse mais son don lui coûte douloureusement. 

Mangeterre est une jeune femme vivant près de Buenos Aires, dont on ne connait pas le prénom : c'est elle qui narre le texte, mais elle ne le donne à aucun moment. Mangeterre, c'est ainsi que l'appellent les gens, parce qu'elle est géophage depuis son plus jeune âge. 

dimanche 6 septembre 2020

Livre audio : de l'importance de la voix

Photo by Jason Rosewell on Unsplash
La voix qui raconte l'histoire est pour moi une des choses les plus importantes quand j'écoute un livre audio. Aujourd'hui, je vais vous parler des lecteurs et de la lectrice que je préfère ! 

Depuis des années, j'écoute des livres audio : je me rends compte que ma première chronique sur un texte audiolu date de 2013, 7 ans déjà (et auparavant, j'écoutais les nouvelles d'Utopod).

Le long du chemin, certaines voix m'ont marquée plus que d'autres et ont fait que ma lecture a été un peu plus remarquable que d'habitude.

Je me suis prise récemment à choisir mon audiolecture par rapport au lecteur justement. C'est un domaine où l'on peut avoir des chouchous ! Mais attention, enchainer les lectures complétement différentes avec le même lecteur, ça peut aussi vriller votre cerveau, vous faire croire que vous êtes toujours dans le bouquin précédent... Et tout mélanger !

Alors que retrouver le même lecteur pour la suite d'une série (trilogie ou plus si affinité) c'est très confortable, merci la mémoire auditive, et ça procure une super expérience d'écoute. 

mardi 1 septembre 2020

Céder la place d'Emmanuel Quentin


Céder la place d'Emmanuel Quentin est une courte nouvelle de SF parue chez les Éditions 1115, l'agence de voyages littéraires.

Il y a des moments dans la vie pour partir en voyage. Et d'autres pour visiter des endroits insolites. D'autres, encore, pour faire des rencontres qui vous glacent le sang. Et d'autres, enfin, pour céder la place, même si rien ne vous dit que vous la retrouverez en revenant. C'est vrai, si vous en revenez un jour...

dimanche 30 août 2020

♥♥ La saga L'Amie Prodigieuse d'Elena Ferrante

Juste un petit mot rapide sur la tétralogie L'Amie Prodigieuse d'Elena Ferrante, que j'ai intégralement audiolu cet été. 

Les livres sont parus chez Gallimard, en grand format (entre 2014 et 2018), en poche et numérique chez Folio et en audio dans la collection Écoutez Lire de Gallimard.

Au total, 57h d'écoute en immersion totale dans Naples, notamment grâce à la lecture de l'actrice Marina Moncade, avec sa prononciation des noms qui fait vraiment effet !

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre.
Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre. Leurs chemins parfois se croisent et d'autres fois s'écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l'adolescence, à l'aube de l'âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.

jeudi 27 août 2020

Les Abysses de Rivers Solomon

"Nous ne sommes pas les descendants de ceux qui marchent sur le pont, mais de ceux qui croupissent dans la cale, de ceux que l'on jette par-dessus bord quand on décide qu'ils ne sont pas rentables"

Les Abysses est une novella de Rivers Solomon publiée chez Les Forges de Vulcain, qui lui a été inspirée par la chanson The Deep du groupe Clipping. La couverture, superbe, est d'Elena Vieillard.

Lors du commerce triangulaire des esclaves, quand une femme tombait enceinte sur un vaisseau négrier, elle était jetée à la mer. Mais en fait, toutes ces femmes ne mourraient pas. Certaines ont survécu, se sont transformées en sirènes, les Wajinrus, et ont oublié cette histoire traumatique. Un jour, l’une d’entre elles, Yetu, va leur rappeler, dans ce roman d’émancipation, magique et réflexif, sur la condition noire et sur l’impossibilité d’une justice, en l’absence de vérité.

Les Abysses est un des événements de cette rentrée, par son message extrêmement fort, qui résonne encore et encore. C'est le second titre de Rivers Solomon à être traduit en français, après l'excellent L'Incivilité des fantômes.

mardi 25 août 2020

Un gars et son chien à la fin du monde de C. A. Fletcher

"Lire c'est une autre façon de survivre." 

Un Gars et son chien à la fin du monde est un roman post-apocalyptique dans la mouvance du nature-writing, écrit par C.A. Fletcher et publié chez Nouveaux Millénaires, brillamment traduit par Pierre-Paul Durastanti. J'aime énormément la couverture.

Griz vit avec sa famille et ses chiens sur une île au large de l’Écosse. Ses premiers voisins sont à trois îles de là, et les suivants… si loin que ce ne sont sans doute plus des voisins. En fait, si Griz additionnait toutes les personnes croisées au cours de son existence, on pourrait à peine former une équipe de football. Car, une génération après la Castration, la Terre compte moins de dix mille habitants. Et pas beaucoup de chiens.
Alors, quand on lui vole un des siens, son sang ne fait qu’un tour.
Ainsi débute l’épopée de Griz au cœur des vestiges de notre civilisation laissée à l’abandon, avec pour seuls compagnons son autre chien, son journal et la nostalgie d’un monde entraperçu au travers des livres trouvés sur son chemin.

Voici un roman qui se lit tout seul, tout en apportant au lecteur une vraie matière à réflexion !

dimanche 23 août 2020

★ La Souris de Shirley Jackson - Bifrost 99

Shirley Jackson a écrit
deux essais sur la maternité
"Elle s'était assurée qu'à vingt neuf ans Mr. Malkin soit toujours correctement vêtu, poli, sans enfants et taciturne."

La Souris est une courte nouvelle de Shirley Jackson, parue dans le Bifrost 99 qui lui est consacré. Sa date d'écriture est inconnue, ce texte a été publié à titre posthume en 1997, bien après le décès de son autrice en 1965, à tout juste 48 ans. Il a été traduit par Jean-Daniel Brèque et est inédit en français.

En un court résumé, La Souris raconte l'installation d'un jeune couple, Mr. et Mrs. Malkin, dans sa nouvelle maison, où il semble y avoir deux souris.

Malgré sa brièveté et l'apparente banalité de son sujet, comme souvent le travail de Shirley Jackson est puissant. L'interprétation d'un texte étant propre à chacun, je vais ici vous donner mon ressenti, n'hésitez pas à commenter !

A partir de ce point, il va y avoir du SPOIL, donc arrêtez-vous maintenant si vous voulez lire cette nouvelle sans a priori.

mercredi 19 août 2020

♥ L'Hiver de la sorcière de Katherine Arden

"Vous n'auriez pas dû leur dire que j'étais une fille. Alors, ils auraient peut-être cru que je pouvais représenter un danger."

L'Hiver de la sorcière est le dernier tome de la superbe trilogie Une Nuit d'hiver de Katherine Arden, publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre.

Pour éviter tout spoiler et en savoir plus sur cette Fantasy qui a tout du conte et qui en plus est féministe, lisez ma chronique du tome 1, L'Ours et le rossignol, ainsi que du tome 2, La Fille dans la tour.

Un incendie vient de ravager la ville de Moscou. Le grand prince est fou de rage et les habitants exigent des explications. Tous cherchent un bouc émissaire et Vassia, dotée d'étranges pouvoirs, fait une coupable idéale. Le père Konstantin aiguillonne la vindicte populaire pendant que Vassia cherche à réconcilier le monde des humains et celui des créatures magiques.

L'intrigue de L'Hiver de la sorcière reprend directement à la fin du tome précédent, et commence par deux scènes très violentes (oui j'ai pleuré dès le début, c'est raide !)

mardi 28 juillet 2020

#DéfiCortex : Bilan n°3

Vous l'attendiez tous, le bilan pas du tout du tout mensuel du  #DéfiCortex !

Strega nous a rejoint (la première inscrite quand même), c'est la fête, ainsi que Lullaby, Vanille !

Chut maman lit a terminé son défi, va-t-elle s'upgrader ?? Suspense !! Chani de même ? Brize ? XL ?

dimanche 26 juillet 2020

[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF 2/2 : 2010-2020

On y retourne !

Grâce à mon absence de remords, voici donc ma seconde "liste triche" de livres SFFF incontournables, pour répondre au hashtag #IncontournablesSFFF de Vert du blog Nevertwhere.

Cette fois, voici les titres concernant la période 2010-2020. Je dépasse encore une fois le nombre maximal de 10, avec 13 livres dont... une trilogie, OUPS :

jeudi 23 juillet 2020

[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF 1/2 : 2000-2009

Vert, du blog Nevertwhere, en a marre de lire ces listes de livres SFFF incontournables ayant tous plus de 40 ans, et elle n'est pas la seule.

Elle a donc lancé un tag, les incontournables RÉCENTS en SFFF : chacun peut lister 5 à 10 ouvrages de SFFF remarquables, mais ils doivent avoir été publié à partir de l'an 2000 !

De nombreuses et nombreux blogopotes se sont déjà prêtés à l'exercice. J'ajoute ma voix aux leurs, avec plaisir.

Mais comme de bien entendu, j'ai trouze mille fois trop d'idées, donc j'ai décidé de tricher diviser la période 2000-2020 en deux.

Je commence aujourd'hui avec ma liste d'incontournables SFFF de 2000 à 2009. Une première décennie de siècle mais aussi de millénaire qui nous a offert de grands moments de SFFF ! 

En voici, à peine 12, certains chroniqués, d'autres non car lu avant l'ouverture de ce blog :

dimanche 12 juillet 2020

La Guerre des trois rois de Jean-Laurent Del Socorro, illustré par Marc Simonetti

La Guerre des trois rois de Jean-Laurent Del Socorro, illustré par Marc Simonetti est une œuvre de Fantasy historique, l'un des deux ouvrages qui inaugurent la nouvelle collection Graphic d'ActuSF !

L'action se situe dans le même univers que Royaume de vent et de colères du même auteur, et que j'avais adoré : la magie est présente mais plutôt light, il y a de la diversité et des combats, et surtout de l'Histoire.

Roman historique inspiré de la huitième et dernière guerre de Religion qui éclate en 1585, lorsque le duc de Guise fonde la Ligue pour s'opposer à l'hypothèse de l'accession au trône de France du prince Henri de Navarre, de confession calviniste. Les trois Henri s'affrontent dans une guerre civile et religieuse pendant qu'à Paris s'activent la compagnie du chariot et sa cheffe, Axelle.

jeudi 9 juillet 2020

Des livres de Science-Fiction, Fantasy et Fantastique pour l'été !

L'été revient... Et avec lui un peu de temps pour lire, si vous êtes chanceux !

Voici ma sélection pour l'été 2020 : vous y trouverez de la fiction en grand format mais aussi en poche, ainsi que de la BD et du livre audio.




mardi 7 juillet 2020

Trop semblable à l'éclair d'Ada Palmer

Trop semblable à l'éclair est un roman de SF d'Ada Palmer publié chez Le Bélial. C'est un peu la sensation de fin 2019, Grand Prix de l'Imaginaire 2020, nominé au Prix Planète SF 2020, le roman qui a fait dire wahou à la plupart des blogueurs ! 

Mais pas à moi. Du coup la chronique sera assez courte, je vais plutôt pomper le contenu des potes  euh mettre en avant leurs chroniques.

2454. Les États et les religions n'existent plus. Sept factions régissent l'humanité, en s'appuyant sur la censure, l'analyse statistique et la technologie. Mycroft Canner, condamné à la servitude pour des crimes terribles, appartient à l'une d'entre elles. En enquêtant sur un vol, il se trouve confronté à un garçon de 13 ans doté d'incroyables pouvoirs.

mardi 30 juin 2020

♥ Un Long voyage de Claire Duvivier

"Nous sommes très fiers d'avoir été la première cité entièrement composée d'hommes et de femmes libres. Cela n'a pas été accordé comme une faveur : il a fallu plusieurs révoltes pour en arriver là."

Un Long voyage de Claire Duvivier est un roman de Fantasy publié Aux Forges de Vulcain. Il attire l’œil grâce à sa couverture d'Elena Vieillard qui invite le lecteur à partir en exploration, puis retient l'attention dès les premières lignes pour ne plus vous lâcher jusqu'à la fin.

♥ Attention, coup de coeur ! ♥

A la mort de son père, Liesse doit quitter son village natal. Issu d'une famille de pêcheurs, il est rusé et parvient à s'imposer dans le comptoir commercial où il a été placé. Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l'archipel, l'embauche comme secrétaire, et ils entreprennent un voyage loin des îles.

De la Fantasy comme je l'aime ! Initiatique, littéraire, sans artifices, une réflexion sur l'Autre, le colonialisme, la politique, le temps, l'écriture... J'ai adoré.

dimanche 28 juin 2020

Les nominés du Prix Planète SF 2020 ou combien de lectures dois-je rattraper cet été ?

Voici les livres en lice pour le Prix Planète SF 2020 !

Après le choix des forumeurs/blogueurs qui s'est porté mi-juin sur Trop semblable à l'éclair d'Ada Palmer, le jury du Prix a complété la liste avec trois autres titres. 

Ce qui nous donne donc :
  • L'Incivilité des fantômes de Rivers Solomon, Aux Forges de Vulcain, traduit par Francis Guèvremont
  • Lumières noires de N.K. Jemisin, Nouveaux Millénaires, traduit par Michelle Charrier
  • Trop semblable à l'éclair d'Ada Palmer, Le Bélial, traduit par Michelle Charrier
  • Vita nostra de Marina et Sergueï Diatchenko, L'Atalante, traduit par Denis E. Savine
J'ai lu 57% du Palmer, je dois l'avouer sans grand enthousiasme, puisqu'à ce stade, je l'avais même abandonné... Mais par acquis de conscience je vais le finir. L'illumination est peut-être au bout du chemin ! (Lu)

J'ai lu la première nouvelle du recueil prometteur de N.K. Jemisin, et m'y remettrai cet été également. 

Une bien belle liste, diverse et de qualité, qui promet des heures de débat au sommet pour désigner le vainqueur !

Débat du jury, allégorie

jeudi 25 juin 2020

Lectures prévues pour le Summer Star Wars 2020

Logo collector que Lhisbei m'a
exceptionnellement autorisée à utiliser
Aaaah on l'attendait, malgré tous les fléaux qui ont touché notre planète ces derniers temps (le covid, la canicule, Donald Trump, le retour de la mode vestimentaire des années 90...) le revoici, le challenge Summer Star Wars, qui s'intitule cette année "L'Ascension du challenge" !

Ce défi consiste à lire des space et planet-opera pendant l'été (21 juin au 23 septembre inclus), et est comme toujours propulsé par M. et Mme Lhisbei.

Nous sommes nombreux à trépigner d'impatience chaque année, et à nous garder sous le coude quelques lectures idoines !

mardi 9 juin 2020

⭐ Le Livre de M de Peng Shepherd

"Pour Ory, la fin du monde commença avec un cerf."

Le Livre de M est un roman fantastique et post-apocalyptique de Peng Shepherd publié chez Albin Michel Imaginaire, et traduit par Anne-Sylvie Homassel.

Il fait partie de ces histoires qui prouvent que l'on peut encore, malgré son expérience du post-apo, être surpris par le genre !

Sur un marché en Inde, l'ombre d'un homme disparaît brutalement. Il est le premier, bientôt suivi par des millions d'autres et la science est incapable d'expliquer le phénomène. Les personnes atteintes perdent aussi leurs souvenirs et deviennent dangereuses. Ory et son épouse Max se sont réfugiés dans un hôtel abandonné. Mais l'ombre de Max disparaît à son tour.

Wahou. Que dire. Je suis encore sous le choc de cette lecture atypique par certains aspects et familière par d'autres. Et cette fin...

mardi 2 juin 2020

⭐ Te souviendras-tu de demain ? de Zygmunt Miloszewski

"On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve."

Te souviendras-tu de demain ? de Zygmunt Miloszewski est une uchronie personnelle publiée chez Fleuve Éditions. Le titre original du roman est Jak Zawsze, littéralement "Comme d'habitude"

Je l'ai lu pendant le confinement. J'avais repéré ce titre il y a quelques temps, mais n'étais pas certaine de m'y pencher. Pourtant, le moment est arrivé, et je ne regrette pas une seconde !

En 2013, Ludwik et Grazyna approchent des 80 ans. Le lendemain du cinquantième anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, dans une Pologne un peu différente de celle qu'ils ont connue autrefois. La Seconde Guerre mondiale a bien eu lieu mais leur pays a désormais entamé une union de force avec la France.

dimanche 31 mai 2020

#DéfiCortex, bilan n°2

C'est l'heure du second bilan pas très mensuel du tout du #DéfiCortex !

Merci à tous ceux qui m'ont laissé des petits mots, entre les bisous, les cœurs et les encouragements !

Anne-Laure, Brize, Gepe, Jeff, Lorhkan, OmbreBones et Sometimes a book entrent dans la danse ! 

Merci à Célindanaé qui m'a souhaité mon anniv :D 

Désolée de détruire la famille de Chani :')

Merci à Gepe pour son Vive les bretons, je ne peux que plussoyer !

Merci à ceux qui font des paris sur le Prix PSF 2020 :p

TmbM fait la course en tête avec 11 chroniques déjà !!!

Cette liste est arrêtée au 28 mai à 15h30, les chroniques déposées ensuite seront bilantées la prochaine fois.

dimanche 24 mai 2020

Les nouvelles qui m'ont marquée : le court, c'est le bien !

Déjà, en 2012 : pourquoi lire des nouvelles
Je lis actuellement Chuchoteurs du dragon et autres murmures de Thomas Geha aux éditions Elenya. Ce court recueil vient de recevoir le Prix Imaginales de la nouvelle, et puisqu'il trainait depuis bien trop longtemps sur ma PAL, je l'en ai sorti !

Et donc me direz-vous, pourquoi tu nous ponds un article sur les nouvelles qui t'ont marquée ?

Parce que Thomas Geha a écrit un avant-propos dans lequel il dit :

"Sous prétexte de sa brièveté, la nouvelle n'est bien souvent que peu estimée, on la regarde du haut de la pile de romans avec un certain dédain [...] Éventuellement comme un simple jeu de l'esprit qui fait sourire et qui s'oublie aussi vite. Mais non."

Et donc comme Thomas Geha, je le dis tout fort MAIS NON !!

lundi 11 mai 2020

Bilan lecture du confinement

J'ai la chance de faire partie des personnes qui ont été confinées au lieu de devoir aller au boulot, et qui ont pu en profiter pour lire entre un peu de télétravail, l'école du grand, et les cascades de la petite !

Les livres n'ont pas manqué, entre les diverses opérations qui ont offert des ebooks, la PAL qui était déjà tout à fait conséquente, mes emprunts préventifs à la bib, et mes achats en numérique.

J'ai donc commencé 21 livres durant ce confinement, mais les ai-je menés au bout ?!

Pages vues