vendredi 22 juin 2018

☆ Des Sorciers et des hommes de Thomas Geha

Des Sorciers et des hommes : Aventures de Hent Guer et Pic Caram sur la grande île de Colme est le dernier roman de Thomas Geha. Paru chez Critic, ce fix-up de Fantasy réserve bien des surprises et des plaisirs au lecteur !

Sur la grande île de Colme, le quotidien du guerrier Hent Guer et du sorcier Pic Caram, deux êtres dépourvus de toute morale, se partage entre beuveries, vols et bagarres. Un matin, après une soirée bien arrosée, le premier constate impuissant la disparition de son partenaire de crime.

Youpi, un Thomas Geha ! Quoi de mieux que de commencer cette saison estivale avec la lecture du dernier roman d'un de mes auteurs chouchou !

Mettons tout de suite les choses au clair, la Fantasy n'est pas tellement ma tasse de thé, ça vous le savez déjà si vous me connaissez un peu ! Cependant, je trouve que parfois, il y a des romans de Fantasy qui sortent du lot, et je dois avouer avoir été assez gâtée dans mes dernières lectures du genre (probablement parce que j'ultra-sélectionne aussi).

Après La Cinquième saison de Jemisin, superbe surprise (et Prix Hugo, niveau prise de risque on a vu pire), je lis actuellement L'Enfant de poussière de Dewdney, tout aussi captivant. Et puis entre deux, j'ai lu l'excellent Des Sorciers et des hommes. En plus, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir en cours de lecture que c'était un fix-up, une forme que j'affectionne.

Hent Guer, un guerrier scalèpe, se réveille un matin et s'aperçoit que son compagnon de route, le sorcier aux rubans Pic Caram, a disparu. Furieux, il part à sa recherche. Le lecteur comprend vite que Hent n'est pas un rigolo ni un gentil, et que Pic n'est pas mieux. On aurait imaginé des justiciers, un sorcier qui aide les personnes dans le besoin... Ouhla non, nos deux héros ne font pas dans la dentelle, Hent est violent et Pic arnaque le plus de monde possible sans état d'âme !  Ce parti pris donne beaucoup de sel à l'histoire et fonctionne vraiment bien.

Ce roman a beaucoup de qualités : 
  • des personnages féminins forts : c'est à se demander si Hent et Pic sont réellement les personnages principaux de ce roman... Thomas Geha construit des personnalités de femmes fortes et marquantes. (J'ai même lu un avis sur Instagram qui disait que le livre aurait pu s'appeler "Des Sorciers et des femmes" !)
  • le fix-up : certains textes auraient pu se lire seuls, le dernier texte les lie tous, jusqu'au dénouement inattendu et très bien vu. J'ai une tendresse particulière pour le texte mettant en scène le Grandsang Velveille et un arbre bien mystérieux, encore une belle et méchante arnaque de Pic et Hent, et une sacrée chute !!
  • un univers captivant, superbement illustré par la couverture de Xavier Collette et ses couleurs chaudes. Elle est magnifique et illustre bien le voyage que l'on fait avec Hent et Pic. Petit goût de trop peu finalement, on aurait envie de découvrir plus avant tous les lieux évoqués. J'espère que l'auteur reviendra explorer cet univers.
  • la magie de Pic Caram : j'ai beaucoup aimé l'idée des rubans invisibles qui nous entourent et tissent nos vies, rubans que peut manipuler Pic à sa guise, et pas toujours pour le meilleur ! Pas étonnant que les sorciers aux rubans fassent très peur aux gens.
Bref, Des Sorciers et des hommes, c'est un fix-up bien écrit, c'est prenant, les personnages et l'univers ont de la profondeur, tous les ingrédients sont là pour un excellent moment de Fantasy avec Thomas Geha. Alors si vous cherchez une bonne lecture pour cet été, n'hésitez plus !!

Lisez un extrait en ligne

 Des Sorciers et des hommes chez Dup (Book en Stock)


Des Sorciers et des hommes
de Thomas Geha
Critic - Mai 2018
317 pages
Couverture de Xavier Collette
Papier : 19€ / Numérique : 11,99€

4 commentaires:

  1. Y'a un sens caché dans les noms ? Ça sonne bizarre à mes oreilles. =O
    C'est fort tentant en tout cas, ça sera sans hésitation si l'occasion se présente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas qu'il y ait un sens caché ! Bon moi Pic Caram me fait penser à Tanita Tikaram MDR. Hent c'est chemin en nreton sinon. Faut demander à Thomas Geha !

      Supprimer
  2. Avec un tel avis enthousiaste, je ne peux que noter :)

    RépondreSupprimer

Pages vues