dimanche 15 septembre 2019

Rosewater : Insurrection de Tade Thompson

"Elle sait qu'elle n'est pas humaine. [...] Ni humaine, ni folle. Mais se sentirait-elle folle si elle l'était réellement ? La question suivante est difficile. Qu'est-elle, si elle n'est pas humaine ?"

Rosewater : Insurrection est un roman de Tade Thompson publié chez Nouveaux Millénaires. Après un premier tome très (trop ?) introductif, l'auteur entre enfin dans le vif du sujet sa trilogie Rosewater.

Vous noterez la jolitude de la couverture, encore une fois !

/!\ Ceci étant une chronique de tome 2 possiblement divulgâchante, je laisse celles et ceux qui le souhaitent se diriger vers la chronique du tome 1. Ne lisez même pas le résumé !

A Rosewater en 2067, le dôme extraterrestre se meurt et les forces intergouvernementales attendent sa disparition pour écraser toute insurrection naissante. Dans les faubourgs de la ville, une femme se réveille amnésique, la mémoire emplie de souvenirs qui ne sont ni à elle, ni même de ce monde.


mardi 10 septembre 2019

Envies de lecture - Dernier trimestre 2019

On y retourne ! Finie la rentrée littéraire SFFF.

Amour des livres sans fin, parutions de livres sans fin... C'est à la fois parfait et insupportable 😅

Voici les sorties de fin d'année qui m'enthousiasment, et que bien sûr je ne lirai pas toutes ! Enfin, sait-on jamais, ce serait beau.


dimanche 1 septembre 2019

⭐ La Fille dans la tour de Katherine Arden

"Ainsi, Vassilissa Petrovna, meurtrière, salvatrice, enfant perdue, avait-elle quitté la maison du boqueteau de sapins. La première journée s'était déroulée comme dans une aventure, son passé derrière elle et le monde entier devant."

La Fille dans la tour de Katherine Arden est un roman de Fantasy inspiré de l'Histoire et du folklore russes. Second tome de la trilogie Une nuit d'hiver, il peut se lire indépendamment. Mais je vous conseille de ne pas vous priver du plaisir de lire le premier volume, L'Ours et le Rossignol 💓

Denoël publie ce conte aventureux, poétique et féministe, dans la collection Lunes d'encre.

La cour du grand-prince, à Moscou, est gangrenée par les luttes de pouvoir. Pendant ce temps, dans les campagnes, d’invisibles bandits incendient les villages, tuent les paysans et kidnappent les fillettes. Le prince Dimitri Ivanovitch n’a donc d’autre choix que de partir à leur recherche s’il ne veut pas que son peuple finisse par se rebeller. En chemin, sa troupe croise un mystérieux jeune homme chevauchant un cheval digne d’un noble seigneur. Le seul à reconnaître le garçon est un prêtre, Sacha. Et il ne peut révéler ce qu’il sait : le cavalier n’est autre que sa plus jeune sœur, qu’il a quittée il y a des années alors qu’elle n’était encore qu’une fillette, Vassia. 

mardi 27 août 2019

♥ Semiosis de Sue Burke

"Notre future civilisation serait fondée sur le meilleur de la Terre, dans le respect de toute forme de vie, la justice et la compassion, et on y rechercherait la joie et la beauté."

Semiosis est un planet-opera de Sue Burke publié chez Albin Michel Imaginaire. J'ai été intriguée, puis enchantée par le mystère de Pax !

Ils sont cinquante - des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d’un voyage interstellaire de cent soixante ans, s’établir sur une planète extrasolaire, qu’ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l’argent, pour se rapprocher de « la nature ». Tout recommencer. Retrouver un équilibre définitivement perdu sur Terre. Construire une Utopie. Mais avant même de fonder leur colonie, des drames mettent à mal leur idéal. Avarie sur une capsule d’hibernation, accident d’une des navettes au moment de l’atterrissage. Du matériel irremplaçable est détruit. Les morts s’accumulent. La nature est par essence hostile et dangereuse ; celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons de Pax vont devoir affronter ce qu’ils ne comprennent pas et comprendre ce qu’ils affrontent.

Gros coup de coeur !!! Je ne l'ai pas lâché.

dimanche 25 août 2019

♥ Un Gentleman à Moscou d'Amor Towles

"Vychinski : Domicile ?
Rostov : Suite 217. Hotel Metropol. Moscou.
Vychinski : Métier ?
Rostov : Un vrai gentleman n'a pas de métier."

Un Gentleman à Moscou est un roman d'Amor Towles paru chez Fayard. La version audio a été enregistrée par Audiolib et est lue par l'excellent Thibault de Montalembert qui est parfaitement parfait pour ce titre !

Aristocrate impénitent, homme de culture et parfait gentleman aux manières aussi exquises que désuètes, le comte Alexandre Ilitch Rostov est condamné en 1923 par un tribunal bolchévique à vivre en résidence surveillée dans le luxueux hôtel Metropol de Moscou. Il y passera trois décennies à observer dans le confinement du grand hôtel les bouleversements de la nouvelle Russie.

Ok ! BONHEUR TOTAL !

mercredi 21 août 2019

Les Naufragés de Velloa de Romain Benassaya

Les Naufragés de Velloa est un Planet-Opera de Romain Benassaya paru chez Critic en mai.

Au XXVIIIe siècle, Mars et Vénus dominent le système solaire, tout en protégeant leur surface habitable des milliards de naufragés errant dans l'espace à la suite de la destruction de la Terre. Leurs habitants sont stupéfaits lorsque Mark Slaska, un agent des services de renseignement martiens, découvre qu'un vaisseau de naufragés a parcouru une distance de vingt années-lumière instantanément.

Alors, je dois avouer que j'ai un peu moins kiffé Les Naufragés de Velloa que les deux romans précédents de l'auteur, à savoir Arca et Pyramides. J'ai un peu manqué du fameux Sense of wonder qui m'avait conquise dans les deux autres.

Quoiqu'il en soit, c'est tout de même un excellent moment de lecture, bourré d'imagination et de thématiques actuelles !

jeudi 8 août 2019

Envies de lecture - Rentrée littéraire SFFF 2019

Je les attends et vous ? 

Petit aperçu des livres sortant pour la rentrée littéraire de l'imaginaire et qui me bottent bien.

Je me suis arrêtée au 2 octobre et chez Albin Michel Imaginaire, car les ouvrages qui sortiront au dernier trimestre feront l'objet d'un autre article (sinon c'était trop long et on sortait de la période "rentrée littéraire").

Vive la rentrée, qui nous fait encore plus dire So many books, so little time !!

mardi 30 juillet 2019

Colonies de Laurent Genefort

"Les légendes sont ce qui pousse le mieux au pied des astroports."

Colonies est un recueil de nouvelles de Laurent Genefort paru chez Le Bélial. Il est composé de nouvelles inédites, et de textes déjà parus dans diverses revues ou anthologies, environ 50/50. 

Look at that couverture de Manchu !!! Elle est magnifique, je l'adore, j'aurais presque pu acheter le livre juste pour ça, si je n’avais pas aussi beaucoup aimé les nouvelles de Genefort. Combo parfait !

Dix récits. Dix histoires de colonies futures, planétaires ou spatiales. Et huit lettres pour un mot qui porte en lui l'essence du space opera. Que Laurent Genefort revisite en maître via la multipolarité de son sujet : l'imaginaire colonial, l'idéologie coloniale, l'aventure coloniale, les horreurs coloniales…

La nature humaine sous l'éclairage de soleils exotiques et lointains, en somme. Le cœur battant de la science-fiction.

Colonies est divisé en deux parties :
  • Colonies planétaires, où l'on retrouve des nouvelles de Planet-Opera, où l'action prend place sur des planètes colonisées.
  • Colonies spatiales, où l'on retrouve des nouvelles de Space-Opera qui vont plutôt se dérouler sur des astéroïdes, des stations spatiales, ou des mondes artificiels.
Je vais vous parler de mes textes préférés pour commencer !

jeudi 25 juillet 2019

Lectures rafraîchissantes : F*ck la canicule !

Alors que le ch'Nord nous annonce une température de 42°C, que Paris étouffe, et tandis que la Bretagne résiste encore et toujours à l'envahisseur, les pieds dans l'eau bien sûr, je vous propose quelques lectures rafraîchissantes.

Non, parce que là ça suffit, le Mordor c'est bon pour les hobbits, mais moi j'ai jamais voulu y aller !

Vous pourrez frissonner sur la banquise avec Laurent Kloetzer et son roman Vostok, un thriller d'anticipation avec un soupçon de fantastique !

mercredi 24 juillet 2019

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch

"Dieu était une fiction. Ce qui me hante, c'est que nous avons placé tant de chefs sanguinaires à ses pieds."

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch est un roman plutôt singulier, genre d'OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) qu'on pourrait tout de même tenter de qualifier d'étrange texte post-apocalyptique transhumaniste et dystopique (tout un programme). L'autrice y réécrit l'histoire de Jeanne d'Arc, devenue une écowarrior (ou écoterroriste selon les points de vue) dans le futur. Le livre est publié chez Denoël, dans la collection Et d'ailleurs et nominé au Prix Planète SF 2019.

Le titre original de l’œuvre The Book of Joan, me semblait avoir une dimension plus biblique que sa traduction en "roman" et aurait peut-être gagné en terme de sens à être conservé en "Livre".

Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendres et désolation. Seuls les plus riches survivent, forcés de s’adapter à des conditions apocalyptiques. Leurs corps se sont transformés, albinos, stériles, les survivants se voient désormais contraints de mourir le jour de leurs cinquante ans. Tous vivent dans la peur, sous le joug du sanguinaire Jean de Men.
Christine Pizan a quarante-neuf ans. La date fatidique approche . Rebelle, artiste, elle adule le souvenir d’une héroïne, Jeanne, prétendument morte sur le bûcher. Jeanne serait la dernière à avoir osé s’opposer au tyran. En bravant les interdits et en racontant l'histoire de Jeanne, Christine parviendra-t-elle à faire sonner l’heure de la rébellion ?
 

dimanche 21 juillet 2019

☆ Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton

"Si ce n'est pas l'enfer, le diable prend à coup sûr des notes."

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton est un roman policier de SF publié chez Sonatine. Le titre et la couverture m'ont vite intriguée, et la 4è de couv' a fini de me convaincre :

Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Ce roman est un whodunit à l'anglaise, véritable cluedo croisé avec une boucle temporelle de SF des plus réussies !

mercredi 17 juillet 2019

☆ Bonheur TM de Jean Baret

"Nous ne pensons plus, nous dépensons." 

Bonheur TM est un roman philosophico-dystopique de Jean Baret publié en papier et numérique chez Le Bélial et enregistré par Sonobook en version audio. Il est disponible chez Audible. C'est le premier tome de la trilogie Trademark, dont chaque opus sera lisible indépendamment. Je le lis dans le cadre du Prix Planète SF 2019, dont Bonheur est finaliste !

J'ai entendu énormément de bien de ce roman sur la blogosphère depuis sa sortie, chez Lorhkan, Gromovar, Yogo et d'autres. Je comprends ce qui leur a fait aimer ce récit, tout autant que je peux comprendre ceux qui l'ont détesté (Anudar vous en parlera en temps et en heure).

Et donc, je me reconnais en ceux qui ont adoré et en même temps© en ceux qui ont beaucoup moins aimé. Je suis nuance, et c'est mon droit le plus absolu ;-)

Demain. Quelque part dans la jungle urbaine…
Il ouvre les yeux. Se lève. Y a du boulot…
« Avez-vous consommé ? » Il contemple l’hologramme aux lettres criardes qui clignotent dans la cuisine sans parvenir à formuler la moindre pensée.
« Souhaites-tu du sexe oral ? »
La question de sa femme l’arrache à sa contemplation. Il réfléchit quelques secondes avant de refuser la proposition : il a déjà beaucoup joui cette semaine et il n’a plus très envie. Sans oublier que le temps presse.
Sa femme lui demande de penser à lui racheter une batterie nucléaire. Une Duracell. Il hoche la tête tout en avalant son bol de céréales Weetabix sur la table Microsoft translucide qui diffuse une publicité vantant les mérites d’une boisson caféinée Gatorade propice à l’efficacité. Il se lève, attrape sa femme, lui suce la langue pendant de longues secondes, puis enfile sa veste Toshiba – son sponsor de vie – et se dirige vers la porte. Dans le ciel encombré, sur les façades des tours, sur le bitume, ou simplement à hauteur d’homme, des milliers d’hologrammes se déplacent lentement au gré de courants invisibles au cœur des monades grouillantes.
Il est flic. Section des « Crimes à la consommation », sous-section « Idées ». Veiller à la bonne marche du monde, telle est sa mission. Autant dire que la journée promet d’être longue...

dimanche 14 juillet 2019

♥ I am, I am, I am : dix-sept rencontres avec la mort de Maggie O'Farrell

"Un jour de plus."

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell est un essai autobiographique à la forme originale publié en papier et numérique chez Belfond et en exclusivité en audio chez Audible !

Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse.
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée.
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants.
Dix-sept petites morts.
Dix-sept résurrections.

Je suis, je suis, je suis.
I am, I am, I am.

Wahou !

mardi 9 juillet 2019

Replis d'Emmanuel Quentin

Replis est le nouveau roman d'Emmanuel Quentin, une dystopie post-apocalyptique (ou l'inverse) publiée chez Mü éditions. Je me suis empressée de l'acheter pour pouvoir lire ce nouveau récit d'un de mes auteurs doudous !

La guerre des images a bien lieu. Tout est désormais sous contrôle d’un gouvernement autocratique. Une seule lueur d’espoir : savoir que vous pourrez vous assimiler à vos enfants quand la fin sera venue. Mais à quel prix ?
Daniel Sagnes le connaît. Et quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père qu’il déteste, il n’a d’autre alternative que la fuite.

Voici un titre, Replis, très bien choisi ! Emmanuel Quentin nous emmène dans un futur pas si lointain, dans lequel les villes se sont repliées sur elles-mêmes, car à l'extérieur une étrange et mortelle brûlure ronge les terres. La technologie et la science, avancées, servent les intérêts de gouvernements totalitaires (vidéosurveillance, géolocalisation, guerre de l'image et j'en passe !)

dimanche 7 juillet 2019

Un papillon dans la Lune au ralenti pour l'été

Voilà l'été !

Le blog va se mettre au ralenti pour une certaine période (ou une période certaine) pour cause de fatigue accumulée + vacances des enfants + travail des parents + visites à la maison (de l'inconvénient l'avantage de vivre là où les gens partent en vacances !)

Point lecture :
  • J'ai terminé Bonheur TM de Jean Baret et Replis d'Emmanuel Quentin que je dois chroniquer. Bientôt.
  • J'ai commencé Dark run de Mike Brooks et je l'ai mis en pause pour le moment.
  • J'ai commencé Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton à la place, le premier chapitre est wahou !
  • J'ai presque terminé d'audiolire I am, I am, I am de Maggie O'Farrell (qui est assez court 6h44, mais dense en émotions, puisque l'autrice y raconte 17 fois où elle a côtoyé la mort et que ça fait remonter pas mal de choses à la surface) et pense enchainer sur Un gentleman à Moscou d'Amor Towles (conseillé par une lectrice de la médiathèque !)

Enfin voilà, je suis là, pas loin, mais cool cool !

EDIT : en juin 2019, j'ai publié 10 articles, ce qui ne m'était plus arrivé depuis janvier... 2017 !

dimanche 30 juin 2019

Petit guide de la lecture audio, ou pourquoi écouter des livres, c'est top moumoute !

Depuis quelques années déjà, j'ai découvert le livre audio. Il se trouve qu'à un moment de ma vie je faisais pas mal de route et je me disais "scrogneugneu, comment je pourrais bien faire pour lire en conduisant !!"

Oui, comment lire sans les yeux et/ou les mains ??

POURQUOI AUDIOLIRE ?

jeudi 27 juin 2019

Six mois, trois jours de Charlie Jane Anders

Six mois, trois jours de Charlie Jane Anders est un recueil de six nouvelles publié chez Nouveaux Millénaires. La novella titre a reçu le Prix Hugo de la meilleure novella en 2012.

Doug et Judy ont tous les deux un pouvoir. Judy voit tous les futurs possibles, telles les branches d’un arbre aux ramifications infinies. Doug est lui aussi prescient, mais il ne perçoit qu’un seul avenir, une séquence d’événements prédéterminés qui advient inexorablement. Deux visions que rien ne peut réconcilier, sinon l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre. Doug sait précisément quand et comment se terminera leur histoire, mais Judy fera tout pour l’éviter…

Ce recueil est une friandise fort sympathique ! Je n'avais pas lu de nouvelles depuis quelques temps, et ça m'a fait bien plaisir.

Oh et "point Gromovar", j'adore la couv', charmante et désuète !

mardi 25 juin 2019

Bios de Robert Charles Wilson

"Devant Zoé s'étendait un monde n'ayant jamais connu l'empreinte d'un pied humain, un monde étrange et vivant, d'une grande richesse biologique ; une goutte d'eau grouillante de vie, en orbite autour d'un soleil étranger. Aussi magnifique que la Terre. Et infiniment plus meurtrière."

Bios est un planet-opera de Robert Charles Wilson précédemment publié en poche chez Folio SF (2001). Il vient d'être réédité chez ActuSF avec une superbe couverture de Cindy Canévet et un petit coup de jeune dans la traduction.

J'ai embarqué avec Zoé Fischer pour Isis et une relecture !

La lointaine Isis est un monde luxuriant, à l'écosystème complexe. Un monde classé zone de biomenace de niveau 4. La moindre molécule de son biotope suffit à tuer un être humain au terme d'une horrible agonie.
Et pourtant, Isis constitue la découverte la plus prometteuse de ce XXIIe siècle : berceau d'une vie fondamentalement différente, elle pourrait en miroir éclairer notre propre nature.
Zoé Fisher a été conçue pour explorer Isis. Son organisme a été génétiquement optimisé pour s'adapter à l'environnement inhospitalier de cette planète ; sa personnalité patiemment construite autour de cette seule mission.
Quels dangers imprévus Zoé devra-t-elle affronter sur ces terres grandioses et meurtrières ? Lui faudra-t-il sacrifier son humanité, voire son existence même, pour en découvrir tous les secrets ?

Comme je le disais plus haut, je ne découvrais pas ce roman : c'est une relecture. Je gardais un excellent souvenir de ma première lecture, sans trop me rappeler de l'intrigue, because cerveau de poule.

dimanche 23 juin 2019

Sorcières : La puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Sorcières : La puissance invaincue des femmes est un essai féministe de Mona Chollet paru en papier et numérique chez les Éditions de La Découverte, collection Zones, puis en audio chez Lizzie, et disponible sur Audible.

Je lis rarement des essais, et je me suis dit qu'en audio ça passerait peut-être très bien. Effectivement je ne m'étais pas trompée !

La journaliste interroge le lien entre la figure de la sorcière dans l'Europe de la Renaissance et les représentations et préjugés contemporains sur la femme indépendante, âgée ou sans enfant. Elle aborde la relation de cause à effet entre la chasse aux sorcières et le rapport guerrier qui s'est développé à l'égard des femmes et de la nature.

vendredi 21 juin 2019

Lune et les nominés du Prix Planète SF 2019

Désolée pour le titre, je trouve que ça ferait un super nom pour un bouquin de Martine. Pardon.

Bref !! Et donc les nominés du Prix Planète SF des blogueurs 2019 ont été désignés.

Les blogueurs et forumeurs ont voté et choisi :
  • [anatèm] de Neal Stephenson / Albin Michel Imaginaire (Traduction Jacques Collin)
Les membres du jury ont voté et choisi :
  • Bonheur TM de Jean Baret / Le Bélial’
  • L’Ours et le rossignol de Katherine Arden / Denoël – Lunes d’encre (Traduction Jacques Collin)
  • Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch / Denoël – Et d’ailleurs (Traduction Simon Kroeger)
  • Terminus de Tom Sweterlitsch / Albin Michel Imaginaire (Traduction Michel Pagel)
Alors du coup, il se trouve que j’ai lu 3 des 5 livres nommés, vous retrouverez les chroniques en cliquant sur les titres ci-dessus !

Yeah la classe en tous cas, seulement deux rattrapages en vue, dont un en cours : j'audiolis Bonheur TM (update : livre terminé) ! Il ne me restera plus que Le Roman de Jeanne (update : livre terminé) à découvrir. 

Le lauréat sera choisi en septembre, quand tous les jurés auront rattrapé leurs lectures.

Rejoignez-nous sur le forum ;-)

mercredi 19 juin 2019

Le Discours de Fabrice Caro

Le Discours est un court roman de Fabrice Caro, connu aussi sous son pseudo Fabcaro. Paru aux Éditions Gallimard en version papier, il est aussi disponible dans leur collection Écoutez lire, notamment sur Audible. La version audio est lue par, excusez du peu, Alain Chabat himself !

"Tu sais, ça ferait très plaisir à ta soeur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie."
C'est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu'il vient d'envoyer à son ex. Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.
Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion.

vendredi 14 juin 2019

Pierre-de-vie de Jo Walton

"Les choses arrivent toutes en même temps."

Pierre-de-vie est un roman de "domestic fantasy" (ce sera important pour la suite de la chronique) de Jo Walton, publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre.

La 4è de couv' m'a fait entrevoir le bonheur total, mais au final je ressors un peu mitigée de cette lecture. Attention le roman est bon, il est fin, mais certains éléments ont fini par me lasser.

Applekirk est un village rural situé dans les Marches, la région centrale d’un monde où le temps ne s’écoule pas à la même vitesse selon que l’on se trouve à l’est – où la magie est très puissante et où vivent les dieux – ou à l’ouest – où la magie est totalement absente.
C’est la fin de l’été, et la vie s’écoule paisiblement pour les villageois. Mais le manoir va être mis sens dessus dessous par le retour de Hanethe, qui fut autrefois la maîtresse des lieux. Partie en Orient, elle y est restée quelques dizaines d’années. Mais, plus à l’ouest, à Applekirk, plusieurs générations se sont succédé. Ayant provoqué la colère d’Agdisdis, la déesse du mariage, Hanethe la fuit. Mais Agdisdis est bien décidée à se venger.
 

Alors, la domestic fantasy, WTF ? 

dimanche 9 juin 2019

Rosewater de Tade Thompson

"Je scrute la xénosphère afin de vérifier qu'on ne me surveille pas. Pour l'instant, je suis tranquille. Même le robot du Gujarat rêve de moutons électriques."

Rosewater est le premier tome de la trilogie Wormwood de Tade Thompson, publié chez Nouveaux Millénaires. Le pitch m'a tout de suite donné envie de le découvrir : le biodôme extraterrestre et ses capacités de guérison, ainsi que le fait que l'intrigue se situe au Nigeria.

Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d’un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d’État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l’a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

Alors déjà, j'ai beaucoup aimé l'explication du nom Rosewater donné à la ville, je voulais le souligner, vous me direz !

jeudi 6 juin 2019

Asylum d'Emilie Autumn

Asylum est un roman horrifique d'Emilie Autumn, publié chez Hugo&Cie dans la collection Nouveaux Mondes.

Curieuse d'un pitch gothique et ayant beaucoup apprécié la précédente publication de la collection, j'ai décidé de tenter l'expérience...

Violoniste à l’aube d’une belle carrière, Emilie souffre de troubles bipolaires. Après une tentative de suicide, elle est hospitalisée, puis internée dans un service psychiatrique. En dépit de ses protestations, la voici traitée comme une criminelle, gavée de médicaments, privée des libertés les plus élémentaires, coupée du monde. Et de surcroît, en butte au harcèlement du sinistre docteur Pique. Pour ne pas basculer dans la folie, elle entreprend de consigner le quotidien de sa détention. Et découvre dans son petit carnet noir le message de détresse d’une jeune femme séquestrée dans un asile de fous de l’Angleterre victorienne. Une Emily qui lui ressemble en tous points. Une porte sur un autre monde s’est ouverte, un monde étrange où fleurissent les idylles entre détenues, où les spectres bruissent sous le papier peint, où des rats de haute éducation s’expriment dans une langue des plus châtiée. Réalité, ou divagations ?

Bon, autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas accroché. Asylum a des atouts mais aussi des défauts qui se sont révélés rédhibitoires pour moi.

lundi 3 juin 2019

Défi de l'été : Summer Star Wars - Solo

Le revoilà, mon challenge préféré, qui me permet de lire du space-op' et planet-op' tout l'été, j'adore !

Quel est le principe du Summer Star Wars - Solo organisé par le RSF Blog cet été ?

Il se tiendra du 21 juin au 23 septembre inclus, trois mois pour explorer deux genres phares de la SF : le Space Opera et le Planet Opera. Les romans, essais, BD, nouvelles, films, séries, jeux vidéos, compte-rendus d’expositions ou de conférences sont acceptés. 

J'ai fait une petite photo de ma PAL spéciale SSW ci-dessus !

mardi 21 mai 2019

♥ Élévation de Stephen King

Élévation est une novella inédite de Stephen King publiée directement en poche chez Le Livre de Poche. Elle est dédiée à Richard Matheson.

Tous les jours, Scott Carey perd du poids sans raison et sans impact sur son apparence physique. Malgré un conflit avec l'une de ses nouvelles voisines, un couple d'homosexuelles, il décide de les aider à garder le restaurant qu'elles ont récemment ouvert dans la petite ville de Castle Rock, en péril à cause du comportement des autres habitants.

Déjà dans Gwendy et la boîte à boutons, Stephen King rendait hommage à Matheson et sa nouvelle Appuyez sur le bouton. Il continue ici en s'inspirant de L'Homme qui rétrécit, un des chefs d’œuvre de Matheson (sacré écrivain celui-ci) que j'ai lu dans ma jeunesse. Je me rappelle avoir été très impressionnée par ce roman stressant et surprenant. 

dimanche 19 mai 2019

London nocturne de Cathi Unsworth

London nocturne de Cathi Unsworth est un thriller historique se déroulant dans le Londres du Blitz publié chez Rivages noir.

A Londres, en 1942, le couvre-feu est de rigueur. Pourtant, dans les pubs et les clubs, la vie nocturne se poursuit. Alors qu'un tueur en série sévit, l'inspecteur Greenaway est chargé d'enquêter parmi la faune des escrocs, des joueurs et des trafiquants en tout genre.

J'avoue tout de suite ma déception à la lecture de ce roman sympathique mais très classique.

dimanche 12 mai 2019

☆ Jamaiplu de Josiane Balasko

"- Quelle librairie ? En face ? C'est fermé depuis dix ans. Vous arrivez un peu tard.
Il avait acheté une revue qui n'existait pas dans une librairie fermée depuis dix ans."

Jamaiplu est un recueil de nouvelles fantastiques et SF de Josiane Balasko, paru chez Pygmalion en mars 2019.

J'avoue que je n'avais pas prévu de le lire. Mais Lorhkan, soulignant que Josiane Balasko était invitée au festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo dans les auteurs d'imaginaire, m'a légèrement défiée d'ouvrir Jamaiplu et d'y jeter un oeil. 

Comme personne ne me traite de mauviette©, je l'ai fait. Et Ô ravissement, j'ai plutôt apprécié ce que j'ai lu, suffisamment pour continuer la lecture jusqu'au bout en fait !

Quel est le point commun entre :
une jeune femme qui parle aux animaux
une vie de chien
un scénario mortel
un enfant trop curieux
des fantômes rigolards
des zombies très affectueux
un goûter entre filles
et un extraterrestre élevé en pot?

Réponse :
Josiane Balasko !

Jamaiplu commence par une dédicace :

vendredi 10 mai 2019

Lovecraft country de Matt Ruff

Lovecraft country est un fix-up de novellas de Matt Ruff paru aux Presses de la cité. Ce roman fantastique est bien étrange : il dénonce le racisme aux États-Unis, prenant Lovecraft pour cible dans son titre et dans quelques lignes au début du roman, et en même temps il utilise l'imaginaire de Lovecraft (au sens large, no Cthulhu inside) pour sa dimension fantastique.

Vous noterez la super couverture de Jarrod Taylor, franchement j'adore ! Sur la VO vous avez la mention "America's demons exposed", tout est dit.

A Chicago, en 1954, Atticus, jeune vétéran de la guerre de Corée, s'embarque pour un long périple à travers l'Amérique ségrégationniste à la recherche de Montrose, son père porté disparu. A ses côtés, son oncle George, passionné de science-fiction, et une amie d'enfance. De grands dangers menacent ces citoyens noirs.

Lovecraft country est un roman étonnant. En voici le fil conducteur : Atticus, jeune vétéran de la guerre de Corée, part à la recherche de son père Montrose. Pour ça, il va devoir traverser l'Amérique ségrégationniste des années 50 avec son oncle, fan de SF et éditeur du célèbre Guide du voyage serein à l'usage des noirs, et une amie d'enfance au caractère très prononcé (et heureusement pour eux qu'elle est là !)

jeudi 2 mai 2019

☆ Terminus de Tom Sweterlitsch

"Quelqu'un d'autre abandonnerait."

Terminus de Tom Sweterlitsch est un thriller de SF sombre et ambitieux paru chez Albin Michel Imaginaire.

Dès que j'ai vu le résumé, j'ai su que ce roman était pour moi !

Depuis le début des années 80, un programme ultra-secret de la marine américaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe siècle.
En 1997, l’agent spécial Shannon Moss du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter Moss?
Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contemplé le Terminus... dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles.

dimanche 28 avril 2019

♥ L'Ours et le Rossignol de Katherine Arden

"On me dit comment je dois vivre et on me dit comment je dois mourir. Je dois être la servante d'un homme et sa jument pour ses plaisirs, ou me cacher derrière des murs et abandonner ma chair à un dieu froid et silencieux. [...] Je préfère mourir demain dans la forêt plutôt que vivre cent ans de la vie qui m'a été choisie."

L'Ours et le Rossignol est un roman de Fantasy de Katherine Arden. Inspiré des contes et de l'histoire russes, il est publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre.

Je n'avais pas vraiment prévu de le lire, mais plusieurs collègues blogueurs m'y ont incitée. Au final, je ne regrette pas d'avoir ouvert ce superbe roman, qui m'a enchantée !

Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales. 

lundi 22 avril 2019

Mémoires d'Outre-Mort de Christopher Buehlman

Mémoires d'Outre-Mort est un roman fantastique de Christopher Buehlman paru chez Hugo&Cie dans la récente collection Nouveaux Mondes. 

Vu de loin, ce titre avait peu pour me plaire : une couverture moche (c'est l'originale aux US pour info) et des vampires, je fuyais presque déjà. Mais, mais, j'ai vu le nom de l'auteur, que je connais pour avoir lu son très bon Ceux de l'autre rive, un roman surprenant et bien écrit qui me laisse six ans après un excellent (et effrayant) souvenir. Et donc je me suis penchée sur ces Mémoires vampiresques.

1978. Si New York est une ville sale et dangereuse pour les vivants, Joey Peacock, vampire aux traits éternellement jeunes, y voit toujours un magnifique terrain de chasse. La nuit tombée, du fameux Studio 54 aux appartements du Village en passant par le CBGB cher aux punks, il écume Manhattan en quête d’une artère compatissante. Première des règles : charmer la proie, ne jamais la tuer. Quand vient l’aube, Joey rejoint dans une station de métro désaffectée ses frères et soeurs de sang, parmi lesquels Cvetko le Slovène philosophe, Billy Bang le fou de free jazz et, bien sûr, la patronne, Margaret, qui administre son territoire d’une main de fer. Jusqu’au jour où de nouveaux arrivants menacent la survie de la petite communauté : des enfants aux yeux brillants et aux longues canines, redoutables tueurs dont les besoins semblent sans limite…

vendredi 12 avril 2019

♥ La Loterie et autres contes noirs de Shirley Jackson

"Le plus anxiogène chez Jackson n'est pas le cri mais le chuchotement perfide, non pas les coups mais la caresse hypocrite. Un échange banal entre voisins dissimule toute la tension d'une lutte à couteaux tirés."

La Loterie et autres contes noirs est un recueil de nouvelles de l'autrice américaine Shirley Jackson, publié chez Rivages/Noir. Une grande dame de la littérature qui a notamment inspiré Stephen King. Malheureusement décédée d'une crise cardiaque en 1965 à l'âge de 48 ans, elle nous laisse des textes peu nombreux mais marquants.

Sa spécialité est l'histoire inquiétante, parfois à la limite de la réalité. Elle joue avec l'ordinaire, y faisant surgir le doute, le vice, la paranoïa. Son décor est une Amérique très à cheval sur les convenances, les apparences, les traditions.

La Loterie et autres contes noirs est une traduction partielle du recueil Dark Tales paru en 2016. Il est à noter que seuls deux textes ne sont pas des inédits en français : le célèbre La Loterie, première nouvelle du recueil, et Les Vacanciers, le tout dernier récit du livre. Ils ont été retraduits pour l'occasion !

dimanche 7 avril 2019

↓ Connerland de Laura Fernández

Connerland de Laura Fernández est un roman fantastique et humoristique paru dans la collection Exofictions d'Actes Sud. Reprenant les codes de la SF absurde chère à Vonnegut ou encore à Douglas Adams, l'autrice caricature (ou rend hommage, ou les deux) tant le fandom que les auteurs de SF, pour le meilleur et quand même aussi pour le pire.

Voss van Conner, écrivain de science-fiction, s'électrocute avec son sèche-cheveux et se retrouve en serviette de bain dans un vaisseau spatial. Il est renvoyé sur Terre, dans un avion, pour accomplir une mystérieuse mission. Plusieurs passagers se trouvent à bord dont un représentant de commerce et une hôtesse de l'air adepte du speed dating, seule capable de voir le fantôme du romancier.

Comme j'ai abandonné ma lecture en cours de route, et ne compte pas la reprendre, je vous jette un peu mes notes de lecture en vrac, pour vous donner une idée. Ce n'est pas un mauvais livre, c'est surtout un roman avec un style bien spécifique qui ne conviendra pas à tous.

jeudi 4 avril 2019

Teigneux de Daniel Kraus

Teigneux de Daniel Kraus est un thriller psychologique publié en poche chez Pocket, précédemment en grand format chez Outrefleuve. Il traite des violences conjugales et familiales, et certains de ses passages ne sont pas faciles à digérer. Et au milieu de tout ça s'invite une pluie de météorites ! 

Il y a neuf ans, Ry Burke avait fui la fureur de son père tyrannique, Marvin, en puisant force et conseils dans ses jouets, les Trois Innommables : Mister Oursington, un Jésus en plastique et Teigneux. Alors qu'il s'apprête à quitter la ferme familiale, dont la terre est devenue stérile après l'incarcération de Marvin, une pluie de météorites s'abat sur la région et son tourmenteur revient.

Daniel Kraus est le co-auteur de deux romans avec Guillermo Del Toro, dont celui éponyme tiré du film La Forme de l'eau. Cette fois, c'est seul qu'il écrit cette histoire à atmosphère, pesante et stressante.

Voici un thriller psychologique avec quelques moments intenses.

dimanche 31 mars 2019

♥♥ [anatèm] de Neal Stephenson


"Vos voisins se brûlent-ils vifs les uns les autres ?"
(Les bons incipits, c'est si rare !) 

Cela faisait quelques années qu'un livre n'était pas entré dans ma catégorie "Livres à sauver en cas de fin du monde", le dernier c'était il y a un peu plus de 3 ans.  

C'est chose faite, avec à peine 6 mois de retard, pour [anatèm] de Neal Stephenson, publié chez Albin Michel Imaginaire fin 2018. Ce roman qui me faisait si peur, j'ai mis du temps à me décider à le lire et finalement je l'ai abordé d'une façon un peu différente : je l'ai essentiellement audiolu (grâce à Audible.) La version audio m'a permis d'apprécier le premier tiers, dans lequel Stephenson nous présente la planète Arbre et le monde mathique, et qui n'est pas forcément la plus facile à assimiler. Soyons clairs : l'entrée en matière peut décourager, mais ce serait dommage de se priver d'un tel roman, qui en plus se révèle tout à fait accessible au commun des mortels (genre moi) ! Surtout que tout à son importance, dès le début.
La version audio est lue par Damien Witecka, qui n'est autre que la voix française de Leonardo Di Caprio. Au début ça m'a fait sourire, et puis au final, qu'il est doué ce comédien ! Il donne vie à fraa Erasmas ! 

Fraa Erasmas est un jeune chercheur vivant dans la congrégation de Saunt-Edhar, un sanctuaire pour les mathématiciens et les philosophes. Depuis des siècles, autour du sanctuaire, les gouvernements et les cités n’ont eu de cesse de se développer et de s'effondrer. Par le passé, la congrégation a été ravagée trois fois par la violence de conflits armés. Méfiante vis-à-vis du monde extérieur, la communauté de Saunt-Edhar ne s'ouvre au monde qu'une fois tous les dix ans. C'est lors d'une de ces courtes périodes d'échanges avec l’extérieur qu’Erasmas se trouve confronté à une énigme astronomique qui n’engage rien de moins que la survie de toutes les congrégations. Ce mystère va l’obliger à quitter le sanctuaire pour vivre l’aventure de sa vie. Une quête qui lui permettra de découvrir Arbre, la planète sur laquelle il vit depuis toujours et dont il ignore quasiment tout.

dimanche 24 mars 2019

mercredi 13 mars 2019

♥ Vox : Quand parler tue de Christina Dalcher

"Make America moral again"

Vox : Quand parler tue est un roman dystopique de Christina Dalcher publié chez Nil. Il se situe dans la droite ligne de La Servante écarlate de Margaret Atwood en un peu moins sordide dirons-nous (d'ailleurs je n'ai pas réussi à trouver la couverture sans le bandeau énorme, dommage !)

Dans les remerciements, l'autrice nous dit qu'elle espère nous avoir mis "un peu en colère" avec son livre. Comment vous dire que J’ÉTAIS HORS DE MOI toute la lecture. Et voici pourquoi :

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…

Vox est un roman coup de poing.

dimanche 10 mars 2019

L'Âge de cristal de William F. Nolan et George C. Johnson, suivi de Retour à l'Âge de cristal de William F. Nolan

L'Âge de cristal (Logan's run en VO) est une dystopie de William F. Nolan et George C. Johnson écrite en 1967. Traduite et parue pour la première fois en France en 1969 dans la collection Présence du Futur sous le titre Quand ton cristal mourra, elle sera adaptée au cinéma et sous forme de série dans les années 70.

Nouveaux Millénaires nous propose cette année une nouvelle traduction par Sébastien Guillot de L'Âge de cristal, ainsi que de sa suite, Retour à l'Âge de cristal (Logan's world). La couverture pas dégueu de Johann Goutard représente Le Penseur, l'ordinateur omnipotent (une IA finalement) qui contrôle le monde.

Dans ce monde dirigé par le Penseur, un super-ordinateur omnipotent, les hommes et les femmes doivent mourir à vingt et un ans. Ceux qui refusent de se rendre à la Boutique du Sommeil au terme du temps imparti deviennent des fugitifs, traqués et abattus par les Limiers. Logan est lui-même un de ces implacables tueurs à la solde du pouvoir, mais sa propre échéance approche : il ne lui reste plus que vingt-quatre heures à vivre. Il décide de devenir à son tour un fugitif et de se mettre en quête du Sanctuaire, un lieu mythique où la loi n'a plus cours... La chasse peut commencer.

jeudi 7 mars 2019

Blues pour Irontown de John Varley

Blues pour Irontown est un roman SF de John Varley. Il fait suite à Gens de la Lune et au Système Valentine, mais peut se lire comme un one-shot, la preuve c'est ce que j'ai fait et je ne me suis pas sentie perdue ! L'auteur y explique ce que le lecteur a pu manquer. C'est publié chez Denoël Lunes d'encre, avec une chouette couverture d'Alain Brion.

Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d’être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu’on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu’il adore.
Lorsqu’une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l’aider à retrouver celui qui l’a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n’a réellement envie d’aller de son plein gré : à Irontown… 

J'ai passé un bon moment avec ce divertissement lunaire !

jeudi 28 février 2019

Helstrid de Christian Léourier

"Les hommes avaient choisi d'ignorer une vérité fondamentale : ils ne vivaient pas sur la Terre, mais en symbiose avec elle. Se confronter à une planète telle que Helstrid suffisait à le comprendre."

Helstrid est une novella de Christian Léourier publiée dans la collection Une Heure Lumière du Bélial.

Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

Bon bon bon bon... Je voulais l'aimer ce titre, je voulais. J'adore Christian Léourier, il m'a époustouflée et transportée avec Lanmeur, il m'a émue avec Le Réveil des hommes blancs (dans le Bifrost 72) et puis bon voilà Helstrid.

lundi 25 février 2019

L'Outsider de Stephen King

"Ce n'est pas une possibilité, pensa Ralph. C'est une impossibilité."

L'Outsider de Stephen King est un thriller horrifique publié chez Albin Michel. Dans la pure tradition du King pour le meilleur et peut-être un peu pour le pire.

Un garçon de 11 ans est retrouvé violé et assassiné dans le parc municipal de Fint City. Tout semble accabler le coach Terry Maitland, un père de famille aimé de tous. Le détective Ralph Anderson ordonne son arrestation publique mais l'enquête révèle bientôt que le suspect a un alibi et qu'il se trouvait en dehors de la ville le jour du meurtre.

Pendant la première moitié de ma lecture, j'ai bien cru que j'allais avoir un gros coup de coeur pour ce roman. Mais finalement non !

mercredi 20 février 2019

La Forêt des araignées tristes de Colin Heine

La Forêt des araignées tristes de Colin Heine est un roman Steampunk et horrifique publié chez ActuSF. Avec son titre poétique et sa superbe couverture de Dogan Otzel, il m'a vite fait de l’œil.

Bastien est paléontologue : sa spécialité ? Étudier les créatures étranges qui naissent de la vape, ce mystérieux brouillard aux propriétés énergétiques extraordinaires qui a recouvert le monde et menace de l’engloutir un peu plus chaque jour. Tour à tour victime d’un dramatique accident en apparence banal duquel il réchappe de justesse et témoin d’un attentat, où sa survie ne tient à nouveau qu’à un fil, il voit son destin basculer. Le voilà pris dans l’engrenage d’une affaire d’espionnage d’envergure internationale, sous les feux croisés d’une société secrète d’assassins, de brutes armées et d’une agence de détectives aux méthodes douteuses. Sans compter qu’une créature cauchemardesque, tout droit venue des Vaineterres, ces zones perdues dans un océan de vape, semble bien décidée à lui faire la peau...

J'ai vraiment apprécié ce roman, qui m'a donné ma dose d'aventure et de frisson, malgré ses défauts !

mercredi 6 février 2019

♥ L'Autre côté de Léo Henry

"Ça fait quoi, d'être de l'autre côté ?"

L'Autre côté de Léo Henry est un court roman publié chez Rivages. Dans un lieu inventé, unique élément qui fait de ce texte de la Fantasy, l'auteur imagine un homme obligé de quitter sa ville natale avec sa famille, de passer la frontière et d'affronter tous les dangers pour sauver sa fille malade. Toute ressemblance avec des situations réelles n'est absolument pas fortuite.

Une mystérieuse épidémie condamne la cité-État de Kok Tepa à l’isolement et à l’autarcie. Seuls les Moines, gardiens des traditions et détenteurs du secret de l’immortalité, en sont préservés grâce à un sérum qui les protège de la maladie. Les autres castes, elles, sont touchées de plein fouet.
Rostam est passeur. Il planifie la fuite des familles qui refusent la mort et espèrent rejoindre l’Outre-Mer pour y être soignées.
Mais un jour, la fille de Rostam, Türabeg, contracte la terrible infection. Le passeur risquera tout pour la sauver, jusqu’à suivre à son tour les chemins de la migration. Il découvrira alors l’envers cauchemardesque de la brillante Kok Tepa.

Pages vues