mardi 10 décembre 2019

[Recette] Meringues de Noël

Comme promis lors du lancement du challenge Madeleine de Proust saison 2, voici une recette de meringue.

Cette recette peut vous servir toute l'année : l'hiver pour faire des bonshommes de neige, l'été pour  faire des pavlova aux fraises (j'en salive).

mardi 3 décembre 2019

Des poches sous le sapin - Cadeaux SFFF pas chers !

Après mon article sur les livres grands formats à offrir (ou à s'offrir, soyons fou !) voici la version petit budget.

Il existe de très beaux livres de poche, et les éditeurs font de plus en plus de versions spéciales pour les fêtes !

Vous trouverez ci-dessous des idées SFFF, et même une hors SFF (Le O'Farrell).

C'est parti ! Christmas is coming !


dimanche 1 décembre 2019

Que mettre sous le sapin ? Mes lectures marquantes en 2019


Décembre commence, et j'ai envie de vous parler des lectures qui m'ont marquée en 2019. 

Ces livres m'ont (au choix ou tout à la fois) : surprise, émue, fait réfléchir et surtout emportée !

Je vous présente donc des ouvrages tout à fait recommandables pour Noël dans cet article 2 en 1 ! Huit idées cadeaux de Noël, à offrir ou à s'offrir !

mardi 26 novembre 2019

Station Metropolis direction Coruscant : Ville, science-fiction et sciences sociales d'Alain Musset

Station Metropolis direction Coruscant : Ville, science-fiction et sciences sociales est un essai du géographe et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales Alain Musset paru chez Le Bélial dans la collection Parallaxe.

Je me le suis offert aux Utopiales d'une part parce que j'ai toujours été fascinée par les villes en SFFF, d'autre part parce que j'adore l'identité visuelle de la collection, signée Cédric Bucaille ! C'est ma première lecture dans la collection mais sûrement pas la dernière.

Depuis la fameuse Metropolis de Fritz Lang jusqu'à la cité-planète de Coruscant dans Star Wars, en passant par les mégalopoles étouffantes de Soleil vert ou Blade Runner, les villes du futur, réelles ou imaginaires, semblent concentrer les maux : démesure et surpopulation, violence et oppression, pollution et ghettoïsation… La science-fiction aurait-elle peur des villes ? N'y aurait-il de salut que dans leur destruction ?

Telles sont les interrogations soulevées par Alain Musset, géographe et directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, qui nous livre ici un ouvrage référencé et engagé. Alors que les prévisions indiquent que deux personnes sur trois habiteront dans des centres urbains à l'horizon 2050, il devient crucial de déterminer comment mieux habiter et vivre ensemble. Or en la matière, la science-fiction sait nous indiquer le chemin pour ne pas faire des villes un enfer sur Terre…

dimanche 24 novembre 2019

jeudi 21 novembre 2019

Dans les hautes herbes de Stephen King et Joe Hill

"- Ne me touchez pas ! Ne vous approchez pas ! Ne me touchez pas !
Trop fatigué pour courir, Cal courut quand même."

Dans les hautes herbes est une courte nouvelle horrifique de Stephen King et Joe Hill parue en 2012. Elle vient d'être adaptée sur Netflix par Vincenzo Natali et a été traduite en français pour l'occasion. Elle est disponible en numérique uniquement, chez Albin Michel

Après avoir entendu les appels à l’aide d’un petit garçon depuis un champ d’herbes hautes, un frère et une sœur se garent sur le bord de la route et partent à sa recherche. Quelques minutes plus tard, ils sont perdus, séparés l’un de l’autre, complètement désorientés, et la distance qu’ils semblent avoir parcouru est étrangement immense. Pendant ce temps, les cris de l’enfant continuent, de plus en plus désespérés…

Je suis tombée sur cette nouvelle un peu par hasard et comme je ne savais pas trop quoi commencer, j'ai foncé... Oh la flippe !!!

mardi 19 novembre 2019

Utopiales 2019 : Conférences et autres interros surprises ! (2/2)

Michaël Roch sur la scène au Lieu Unique
Suite et fin de la recension des conférences auxquelles j'ai assisté ! (Tome 1 par ici)

AFROFUTURISME

Voici la conférence surprise, celle que je n'avais pas repérée sur le programme, celle qui a sauvé des vies le vendredi après-midi et va nourrir pour quelques temps mon panier de bibliothécaire ! L'intervention sur l'Afrofuturisme était donnée par Michaël Roch au Lieu Unique, dans le cadre de l'université éphémère. 

Alors déjà, c'est quoi, l'Afrofuturisme ? 

"L’afrofuturisme en littérature se concentre sur des textes où des protagonistes noirs s’extirpent de leur condition désavantagée ou oppressée. Il a pour but de pallier le manque de représentativité des cultures afrodescendantes dans l’art en général et construire les modèles manquants à ces populations auxquels elles pourront s’identifier."

Michaël Roch est un auteur publié chez Mü Editions, et pour le reconnaître c'est facile, il fait 2,50 m (au moins !) Il a beaucoup d'humour, et ce fût très agréable d'assister à cette conférence (oui aussi parce qu'on était assis dans des chaises avec accoudoirs, qu'il restait des places disponibles et comble du bonheur, il y avait une fenêtre ouverte et de l'air !!!!!) Il a une petite chaîne Youtube qui s'appelle La Brigade du Livre (à peine 38 000 abonnés, une paille).

dimanche 17 novembre 2019

Utopiales 2019 : Conférences et autres interros surprises ! (1/2)

Conférence sur le biomimétisme
"Quand la nature inspire les ingénieurs"
Les Utopiales, j'y étais pour l'ambiance, les copains, les auteurs, acheter des livres, et plein d'autres raisons, dont les conférences !

J'ai pu assister à sept conférences / interros surprises sur mes deux jours de présence. D'ailleurs, cela a été assez déséquilibré : à cause de la folle affluence du vendredi, je n'ai vu que deux conférences en ce premier jour. Par contre je me suis bien rattrapée le samedi, avec deux interros surprises et trois confs (dont celle sur les 40 ans d'Alien qui me tenait à cœur !!)

Petit tour d'horizon !

jeudi 14 novembre 2019

☃ Challenge hivernal : madeleine de Proust ! (Saison 2) ☃

L'année dernière, un petit challenge hivernal a réchauffé les chaumières. Il sent bon la nostalgie et Noël au pied du sapin, c'est le challenge Madeleine de Proust !

Quel est le principe ?
Je vous propose de lire, relire, voir, revoir, jouer, rejouer, écouter, réécouter, cuisiner (oui !!) pendant la période du 1er décembre 2019 au 31 janvier 2020. On inclut tout ce que vous voulez (livre, film, série, jeux vidéos ou pas, et même musique, ou recettes !) et qui vous rappelle soit votre enfance soit des supers souvenirs plus tardifs.

mardi 12 novembre 2019

♥ Passing Strange d'Ellen Klages

"Au soir du dernier lundi de sa vie, Helen Young rentra de chez son médecin et se prépara une tasse de thé."

Passing Strange d'Ellen Klages est une novella fantastique (ou de Fantasy, je suis nulle en étiquette) publiée chez ActuSF. Ce titre a reçu les World et British Fantasy Award 2018. Complété par une nouvelle rien moins que déchirante, Caligo Lane, et une interview de l'autrice, cette petite perle est bourrée d'émotions.

San Francisco, 1940. Six femmes, avocate, artiste ou scientifique, choisissent d’assumer librement leurs vies et leur homosexualité dans une société dominée par les hommes. Elles essayent de faire plier la ville des brumes par la force de leurs désirs… ou par celle de l’ori-kami. Mais en science comme en magie, il y a toujours un prix à payer quand la réalité reprend ses droits.

J'ai acheté Passing Strange en avant-première aux Utopiales. Je l'attendais depuis des mois et n'ai pas tardé à le dévorer !

dimanche 10 novembre 2019

L'Héritage Davenall de Robert Goddard

L'Héritage Davenall de Robert Goddard est un roman à suspense publié chez Sonatine et également disponible en audio en exclusivité chez Audible (d'ailleurs, il est sorti en simultané en papier, numérique et audio, j'ai trouvé ça assez génial !!) Il se déroule pendant la période Victorienne.

Je vais vous avouer un truc : j'ai décidé de le lire suite à la recommandation de Stephen King, en ne sachant pas vraiment dans quoi je m'engageais (En fait, techniquement, 21h16 d'écoute, une paille !)

1882. St John's Wood. Lorsqu'un homme se présente aux portes de la maison de Constance Trenchard, celle-ci ne se doute pas que sa vie va être bouleversée. L'homme prétend en effet être Sir James Davenall, son ancien fiancé, disparu une semaine avant leur mariage et que tout le monde croit mort depuis dix ans. Si Constance le reconnaît, toute la famille Davenall, en particulier sa mère et son frère, Hugo, héritier du prestigieux domaine de Cleave Court, prétend qu'il s'agit d'un imposteur. C'est le début d'un incroyable puzzle, sur fond d'aristocratie victorienne et de secrets de famille, qui, après de multiples rebondissements, connaîtra une conclusion tout à fait inattendue.

jeudi 7 novembre 2019

Utopiales 2019 : ambiance, affluence et polémiques !

La scène Shayol, vendredi après-midi
Les chiffres sont tombés ! 

Ce que chaque visiteur des Utopiales 2019 a pu constater par lui-même est confirmé : 100 000 personnes ont franchi les portes du festival cette année, soit en moyenne 25 000 par jour... La journée du vendredi a été la meilleure (ou la pire c'est selon) en la matière.

C'est le jour :
  • certains ont ressenti le besoin de quitter le lieu (d'aucuns pour se réfugier dans leur hôtel, d'autres juste pour marcher dans la rue, mais sous la pluie, et puis les plus motivés sont allés au Lieu Unique, la bonne idée de la journée !), 
  • où l'accès à la mezzanine (et donc au bar de Mme Spock, sacrilège !) a été fermé par sécurité, 
  • où j'ai difficilement réussi à assister à deux conférences : l'une assise par terre à 10h30 scène Shayol, l'autre à 15h30 au Lieu Unique (au frais et assise sur une chaise avec des accoudoirs, luxe suprême).

mardi 5 novembre 2019

Utopiales 2019 : achats livresques et rencontres auteuresques !

J'ai oublié de rendre mon tour de cou Canal +
Voilà, les Utopiales 2019, c'est fini 😭

J'ai eu le plaisir d'y assister durant deux jours, les 1er et 2 novembre. Enfin plaisir, pas tout le temps, j'y reviendrai dans un autre article ! Car oui, j'inaugure pour la première fois une trilogie d'articles sur ma visite aux Utos, j'ai pas mal de trucs à en dire.

J'ai été super contente de revoir mes blogopotes, de rencontrer d'autres blogueurs, des auteurs, éditeurs et lecteurs ❤

Alors, par contre le porte-monnaie a un peu souffert (pas autant que celui d'autres à mon avis) mais au final j'ai été raisonnable. Voici l'intégralité de mes achats :

jeudi 24 octobre 2019

Lune goes to les Utopiales !

Yeah !!

Ce n'était plus arrivé depuis 3 ans, le licornosaure débarque aux Utopiales !

J'y serai les 1er et 2 novembre.

J'ai zieuté le programme, et quelques conférences m'intéressent :

dimanche 20 octobre 2019

Huit ans déjà !

Joyeux bloganniversaire au Papillon dans la Lune ! 

Huit ans que vous me supportez, bravo à vous, c'est environ incroyable !

Je n'ai pas trop envie de me perdre en chiffres et autres bilans (la flemme et puis on s'en fout), parlons plutôt des projets :
  • 2 jours aux Utopiales prévus les 1er et 2 novembre, je n'y suis pas retournée depuis 3 ans
  • un petit challenge hivernal, qui va sûrement revenir pour une saison 2 dès le 1er décembre, on en reparle !
  • Je suis toujours jurée pour le Prix Planète SF des blogueurs et mes lectures ont déjà bien démarré pour l'année 2020.
J'ai repris un bon petit rythme de lecture depuis quelques mois et ça me ravit !

Je pratique la lecture audio de façon régulière et j'adore. J'ai d'ailleurs commis un article à ce sujet et un tag regroupe toutes mes audiolectures (oh je me laisse aller à donner un chiffre : mon petit guide de la lecture audio cumule plus de 3200 vues depuis sa publication, ça me fait plaisir).

Donc c'est reparti pour un tour... Merci et bisous licornes !!!
 

jeudi 17 octobre 2019

⭐ La Fracture de Nina Allan

"Dans cette histoire, tout est vrai. Ou alors rien n'est vrai. Honnêtement, je ne sais plus."

La Fracture de Nina Allan est un roman aux frontières de la SF paru chez Tristram. Il devrait plaire aux amateurs de Christopher Priest !

En 1994, Julie Rouane, 17 ans, disparaît de chez elle. Alors que sa soeur Selena et sa mère tentent de se reconstruire, son père, persuadé qu'elle est toujours en vie, enquête de son côté. [SPOIL à un tiers] Vingt plus tard, Julie refait surface, et entreprend de raconter ce qui lui est arrivé.

Ce roman est paru sans étiquette, plutôt en littérature générale. Il faut dire qu'il est difficile de faire entrer La Fracture dans une case. C'est ma première rencontre avec l'autrice, et après une bonne centaine de pages d'attente, j'ai été récompensée par une histoire passionnante !

dimanche 13 octobre 2019

Cadavre exquis d'Agustina Bazterrica

"Aujourd'hui, elle vend même des brochettes d'oreilles et de doigts qu'elle appelle des brochettes mixtes."

Cadavre exquis est un court roman d'anticipation et d'horreur d'Agustina Bazterrica publié chez Flammarion.

Un virus a décimé la totalité des animaux vivant sur terre. (Faux, un virus a rendu les animaux impropres à la consommation humaine). Pour survivre, les hommes ont développé une race d'origine humaine élevée exclusivement comme bétail pour la consommation. Un jour, un homme s'éprend d'une telle femme. En cachette, il va peu à peu la traiter comme un être humain, alors que pour cela, il risque la peine de mort.

Il se trouve que durant cette lecture se voulant éprouvante, j'ai parfois ri. J'ai ri du ridicule de la situation, de son improbabilité quasi-totale en l'état. 

Ne vous y trompez pas, j'ai bien compris le propos de l'autrice. Son analogie animaux/humains est tellement flagrante qu'il serait difficile de passer à côté. C'est bien ça le problème.

jeudi 10 octobre 2019

⭐ L'Incivilité des fantômes de Rivers Solomon

"Toute notre vie, reprit-elle, on a cru qu'il n'y avait rien d'autre que ce vaisseau. Si tu savais qu'il y avait autre chose, est-ce que tu ne serais pas prête à tout abandonner toi aussi ? Moi je m'arracherais le cœur et je le jetterais dans le néant, si ça lui permettait de battre, même juste pour une fraction de seconde, ailleurs que dans cette saleté de cage de merde."

L'Incivilité des fantômes est un roman SF de Rivers Solomon publié chez Les Forges de Vulcain. Dans un vaisseau générationnel, l'esclavage a été rétabli. Un des romans de l'année !

Aster, jeune femme noire au fort caractère, met son intelligence au service des autres. Suite à une altercation avec un homme qui lui en voudra, elle se rebelle dans le vaisseau spatial qui emmène les derniers survivants de l'humanité vers un hypothétique éden. Sa révolte est remarquable, car les riches Blancs ont réduit en esclavage les personnes de couleur. 

J'ai mis quelques semaines à écrire cette chronique, car j'avoue que j'ai tellement de choses à dire que je ne sais pas par quel bout commencer !! Mes notes, c'est juste le bordel, alors je m'excuse d'avance si ma chronique aussi.

Alors je propose de débuter par la base : FUCK LE PATRIARCAT. Bien.

mardi 8 octobre 2019

⭐ Ada Lovelace ou la beauté des nombres de Catherine Dufour

"Les femmes ne sont pas admises dans les bibliothèques scientifiques - en tout cas, pas dans celle de la Royal Society, qui est ce qui existe de mieux en la matière. Ada s'en plaint, cherche des solutions et n'en trouve pas. Quels que soient les travaux qu'elle envisage, elle ne peut pas les faire seule. Or, elle est seule." 

FUCK PATRIARCHY !!!!!

Ada Lovelace ou la beauté des nombres est une biographie écrite par Catherine Dufour, écrivaine de SFFF et ingénieure en informatique, publiée chez Fayard. On y retrouve la gouaille de l'autrice, particulièrement rafraîchissante dans une non-fiction au final assez sombre !

Ada Lovelace, fille du poète Lord Byron, est une lady anglaise perdue dans les brumes du xixe siècle. Nous voilà cent ans avant le premier ordinateur, et personne ne se doute que cette jeune femme maladive, emprisonnée dans un corset, étouffant entre un mari maltraitant et une mère abusive, s’apprête à écrire le premier programme informatique au monde.
À 25 ans, déjà mère de trois enfants, Ada Lovelace se prend de passion pour les mathématiques. Elle rencontre Charles Babbage, qui vient de concevoir une machine à calculer révolutionnaire pour l’époque. C’est en la voyant qu’Ada a soudain l’intuition de ce qui deviendra l’informatique.
Sans elle, pas d’Internet, pas de réseaux sociaux, pas de conquête de l'espace.

Étant donnés les excellents premiers retours sur cette biographie, notamment celui de Tigger Lilly, j'ai peu hésité avant de me lancer dans sa lecture !

dimanche 6 octobre 2019

[anatèm] de Neal Stephenson : Prix Planète SF des blogueurs 2019


A moins de vivre dans une grotte ou de ne pas connaître le Planète SF (hein quoi ? non ?) vous avez vu passer cette info : [anatèm], l'excellent, l'inoubliable roman de Neal Stephenson publié chez Albin Michel Imaginaire, a reçu le Prix Planète SF des blogueurs 2019 !

Bravo à Neal Stephenson pour cette histoire qui m'a transportée, ce n'est rien de moins qu'un monument de la SF. Bravo Jacques Collin pour sa traduction, mais quel boulot monstre ! 

A bientôt pour de nouvelles aventures, d'ailleurs mes lectures pour le Prix Planète-SF 2020 ont déjà bien commencé !!

jeudi 3 octobre 2019

Une Cosmologie de monstres de Shaun Hamill

"- Tu ne crois pas en Dieu ?
Il laissa tomber sa casquette sur la table. 
- On n'a jamais été présentés."

Une Cosmologie de monstres est le premier roman de Shaun Hamill. Publié chez Albin Michel Imaginaire, ce texte fantastico-horrifique est impressionnant de maîtrise. Malgré tout, j'ai été un peu déçue.

A Vandergriff, au Texas, Margaret Turner a ouvert une attraction autour d'une maison hantée afin de rendre hommage à son défunt mari, fan de l’œuvre de Lovecraft. Tandis que l'attraction commence à fonctionner, sa fille aînée disparaît, ainsi que d'autres enfants de la ville. Son autre fille, dépressive, passe son temps à écrire de longues lettres adressées à son petit frère Noah.

mardi 1 octobre 2019

La Guerre après la dernière guerre de Benedek Totth

"C'est ce qui n'a jamais existé qui nous manque le plus."

La Guerre après la dernière guerre de Benedek Totth est un roman publié chez Actes Sud dans la collection Exofictions. Je vous le dis tout de suite, c'est déprimant mais assez prenant.

Un adolescent erre à la recherche de son petit frère dans une ville ravagée par la guerre nucléaire qui oppose les Russes et les Américains, dans le huis clos infernal d’une ville dévastée (qui pourrait être Budapest). 

La Guerre après la dernière guerre est le monologue d'un adolescent, jamais nommé, orphelin à cause d'une guerre nucléaire entre les États-Unis et la Russie. Son petit frère Théo a disparu lors d'un bombardement, alors qu'il était sous sa surveillance. De lui, ne lui reste qu'un soldat de plomb avec une jambe en moins. Pourtant il reste persuadé que Théo est vivant. Un jour, il fait la rencontre d'un soldat afro-américain grièvement blessé à la cuisse, qu'il va tenter de sauver.

dimanche 29 septembre 2019

L’Étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell

L’Étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell est un roman de littérature générale paru chez Belfond, puis 10-18. Il existe également en audio chez Audible.

Suite à mon audiolecture de son essai autobiographique I am, I am, I am j'ai souhaité continuer à découvrir cette autrice qui sait toucher des cordes sensibles en moi !

À Édimbourg, l'asile de Cauldstone ferme ses portes. Après soixante ans d'enfermement, Esme Lennox va retrouver le monde extérieur. Avec comme seule guide Iris, sa petite-nièce, qui n'avait jamais entendu parler d'elle jusque-là. Pour quelle étrange raison Esme a-t-elle disparu de la mémoire familiale ? Quelle tragédie a pu conduire à son internement, à seize ans à peine ? Toutes ces années, les mêmes souvenirs ont hanté Esme : la douceur de son enfance en Inde, le choc de son arrivée en Écosse, le froid, les règles de la haute bourgeoisie et, soudain, l'exclusion... Comment sa propre sœur, Kitty, a-t-elle pu cacher son existence à ses proches ? Et pourquoi Iris se reconnaît-elle tant dans Esme ? Peu à peu, de paroles confuses en pensées refoulées, vont ressurgir les terribles drames d'une vie volée...

jeudi 26 septembre 2019

Nanofictions de Patrick Baud

"Un jour, la Lune commença à se lézarder. Ce sont d'abord les astronomes qui remarquèrent quelques craquelures, puis le monde entier pu les observer à l’œil nu. Au bout d'une semaine, il fallut se rendre à l'évidence : la Lune était un œuf, et elle était sur le point d'éclore."

Nanofictions est un recueil de micronouvelles de Patrick Baud, l'auteur à l'origine d'Axolot. Paru l'année dernière en grand format chez Flammarion, il vient de sortir en poche chez J'ai Lu.

Plus de 150 histoires très courtes, de trois ou quatre phrases maximum, entre onirisme, anticipation et poésie. Cette édition intègre des fictions inédites.

Je vais m'en tenir à une nano-chronique !

mardi 24 septembre 2019

Le Temps de la haine de Rosa Montero

"Sans amour, la vie ne vaut pas la peine d'être vécue."

Le Temps de la haine de Rosa Montero est le troisième opus des aventures de Bruna Husky, la réplicante. Toujours publié chez Métailié, ce roman est encore une fois une réussite, même meilleur que le second tome à mon avis ! L'autrice emprunte de nouveau à l'univers de Philip K. Dick, pour le meilleur.

Attention, chronique possiblement spoilante, retrouvez mon avis sur le tome 1 : Des Larmes sous la pluie, et le tome 2 : Le Poids du cœur.

À Madrid, en 2110, dans un contexte social tendu, la réplicante Bruna Husky enquête sur la disparition du commissaire Lizard qui a été enlevé par un groupe de jeunes terroristes écologistes qui menacent d'exécuter leurs otages. Elle est aidée dans ses recherches par ses amis Yannis et Gaby, ainsi que par des extraterrestres et le boubi Bartolo.

dimanche 15 septembre 2019

Rosewater : Insurrection de Tade Thompson

"Elle sait qu'elle n'est pas humaine. [...] Ni humaine, ni folle. Mais se sentirait-elle folle si elle l'était réellement ? La question suivante est difficile. Qu'est-elle, si elle n'est pas humaine ?"

Rosewater : Insurrection est un roman de Tade Thompson publié chez Nouveaux Millénaires. Après un premier tome très (trop ?) introductif, l'auteur entre enfin dans le vif du sujet sa trilogie Rosewater.

Vous noterez la jolitude de la couverture, encore une fois !

/!\ Ceci étant une chronique de tome 2 possiblement divulgâchante, je laisse celles et ceux qui le souhaitent se diriger vers la chronique du tome 1. Ne lisez même pas le résumé !

A Rosewater en 2067, le dôme extraterrestre se meurt et les forces intergouvernementales attendent sa disparition pour écraser toute insurrection naissante. Dans les faubourgs de la ville, une femme se réveille amnésique, la mémoire emplie de souvenirs qui ne sont ni à elle, ni même de ce monde.


mardi 10 septembre 2019

Envies de lecture - Dernier trimestre 2019

On y retourne ! Finie la rentrée littéraire SFFF.

Amour des livres sans fin, parutions de livres sans fin... C'est à la fois parfait et insupportable 😅

Voici les sorties de fin d'année qui m'enthousiasment, et que bien sûr je ne lirai pas toutes ! Enfin, sait-on jamais, ce serait beau.


dimanche 1 septembre 2019

⭐ La Fille dans la tour de Katherine Arden

"Ainsi, Vassilissa Petrovna, meurtrière, salvatrice, enfant perdue, avait-elle quitté la maison du boqueteau de sapins. La première journée s'était déroulée comme dans une aventure, son passé derrière elle et le monde entier devant."

La Fille dans la tour de Katherine Arden est un roman de Fantasy inspiré de l'Histoire et du folklore russes. Second tome de la trilogie Une nuit d'hiver, il peut se lire indépendamment. Mais je vous conseille de ne pas vous priver du plaisir de lire le premier volume, L'Ours et le Rossignol 💓

Denoël publie ce conte aventureux, poétique et féministe, dans la collection Lunes d'encre.

La cour du grand-prince, à Moscou, est gangrenée par les luttes de pouvoir. Pendant ce temps, dans les campagnes, d’invisibles bandits incendient les villages, tuent les paysans et kidnappent les fillettes. Le prince Dimitri Ivanovitch n’a donc d’autre choix que de partir à leur recherche s’il ne veut pas que son peuple finisse par se rebeller. En chemin, sa troupe croise un mystérieux jeune homme chevauchant un cheval digne d’un noble seigneur. Le seul à reconnaître le garçon est un prêtre, Sacha. Et il ne peut révéler ce qu’il sait : le cavalier n’est autre que sa plus jeune sœur, qu’il a quittée il y a des années alors qu’elle n’était encore qu’une fillette, Vassia. 

mardi 27 août 2019

♥ Semiosis de Sue Burke

"Notre future civilisation serait fondée sur le meilleur de la Terre, dans le respect de toute forme de vie, la justice et la compassion, et on y rechercherait la joie et la beauté."

Semiosis est un planet-opera de Sue Burke publié chez Albin Michel Imaginaire. J'ai été intriguée, puis enchantée par le mystère de Pax !

Ils sont cinquante - des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d’un voyage interstellaire de cent soixante ans, s’établir sur une planète extrasolaire, qu’ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l’argent, pour se rapprocher de « la nature ». Tout recommencer. Retrouver un équilibre définitivement perdu sur Terre. Construire une Utopie. Mais avant même de fonder leur colonie, des drames mettent à mal leur idéal. Avarie sur une capsule d’hibernation, accident d’une des navettes au moment de l’atterrissage. Du matériel irremplaçable est détruit. Les morts s’accumulent. La nature est par essence hostile et dangereuse ; celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons de Pax vont devoir affronter ce qu’ils ne comprennent pas et comprendre ce qu’ils affrontent.

Gros coup de coeur !!! Je ne l'ai pas lâché.

dimanche 25 août 2019

♥ Un Gentleman à Moscou d'Amor Towles

"Vychinski : Domicile ?
Rostov : Suite 217. Hotel Metropol. Moscou.
Vychinski : Métier ?
Rostov : Un vrai gentleman n'a pas de métier."

Un Gentleman à Moscou est un roman d'Amor Towles paru chez Fayard. La version audio a été enregistrée par Audiolib et est lue par l'excellent Thibault de Montalembert qui est parfaitement parfait pour ce titre !

Aristocrate impénitent, homme de culture et parfait gentleman aux manières aussi exquises que désuètes, le comte Alexandre Ilitch Rostov est condamné en 1923 par un tribunal bolchévique à vivre en résidence surveillée dans le luxueux hôtel Metropol de Moscou. Il y passera trois décennies à observer dans le confinement du grand hôtel les bouleversements de la nouvelle Russie.

Ok ! BONHEUR TOTAL !

mercredi 21 août 2019

Les Naufragés de Velloa de Romain Benassaya

Les Naufragés de Velloa est un Planet-Opera de Romain Benassaya paru chez Critic en mai.

Au XXVIIIe siècle, Mars et Vénus dominent le système solaire, tout en protégeant leur surface habitable des milliards de naufragés errant dans l'espace à la suite de la destruction de la Terre. Leurs habitants sont stupéfaits lorsque Mark Slaska, un agent des services de renseignement martiens, découvre qu'un vaisseau de naufragés a parcouru une distance de vingt années-lumière instantanément.

Alors, je dois avouer que j'ai un peu moins kiffé Les Naufragés de Velloa que les deux romans précédents de l'auteur, à savoir Arca et Pyramides. J'ai un peu manqué du fameux Sense of wonder qui m'avait conquise dans les deux autres.

Quoiqu'il en soit, c'est tout de même un excellent moment de lecture, bourré d'imagination et de thématiques actuelles !

jeudi 8 août 2019

Envies de lecture - Rentrée littéraire SFFF 2019

Je les attends et vous ? 

Petit aperçu des livres sortant pour la rentrée littéraire de l'imaginaire et qui me bottent bien.

Je me suis arrêtée au 2 octobre et chez Albin Michel Imaginaire, car les ouvrages qui sortiront au dernier trimestre feront l'objet d'un autre article (sinon c'était trop long et on sortait de la période "rentrée littéraire").

Vive la rentrée, qui nous fait encore plus dire So many books, so little time !!

mardi 30 juillet 2019

Colonies de Laurent Genefort

"Les légendes sont ce qui pousse le mieux au pied des astroports."

Colonies est un recueil de nouvelles de Laurent Genefort paru chez Le Bélial. Il est composé de nouvelles inédites, et de textes déjà parus dans diverses revues ou anthologies, environ 50/50. 

Look at that couverture de Manchu !!! Elle est magnifique, je l'adore, j'aurais presque pu acheter le livre juste pour ça, si je n’avais pas aussi beaucoup aimé les nouvelles de Genefort. Combo parfait !

Dix récits. Dix histoires de colonies futures, planétaires ou spatiales. Et huit lettres pour un mot qui porte en lui l'essence du space opera. Que Laurent Genefort revisite en maître via la multipolarité de son sujet : l'imaginaire colonial, l'idéologie coloniale, l'aventure coloniale, les horreurs coloniales…

La nature humaine sous l'éclairage de soleils exotiques et lointains, en somme. Le cœur battant de la science-fiction.

Colonies est divisé en deux parties :
  • Colonies planétaires, où l'on retrouve des nouvelles de Planet-Opera, où l'action prend place sur des planètes colonisées.
  • Colonies spatiales, où l'on retrouve des nouvelles de Space-Opera qui vont plutôt se dérouler sur des astéroïdes, des stations spatiales, ou des mondes artificiels.
Je vais vous parler de mes textes préférés pour commencer !

jeudi 25 juillet 2019

Lectures rafraîchissantes : F*ck la canicule !

Alors que le ch'Nord nous annonce une température de 42°C, que Paris étouffe, et tandis que la Bretagne résiste encore et toujours à l'envahisseur, les pieds dans l'eau bien sûr, je vous propose quelques lectures rafraîchissantes.

Non, parce que là ça suffit, le Mordor c'est bon pour les hobbits, mais moi j'ai jamais voulu y aller !

Vous pourrez frissonner sur la banquise avec Laurent Kloetzer et son roman Vostok, un thriller d'anticipation avec un soupçon de fantastique !

mercredi 24 juillet 2019

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch

"Dieu était une fiction. Ce qui me hante, c'est que nous avons placé tant de chefs sanguinaires à ses pieds."

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch est un roman plutôt singulier, genre d'OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) qu'on pourrait tout de même tenter de qualifier d'étrange texte post-apocalyptique transhumaniste et dystopique (tout un programme). L'autrice y réécrit l'histoire de Jeanne d'Arc, devenue une écowarrior (ou écoterroriste selon les points de vue) dans le futur. Le livre est publié chez Denoël, dans la collection Et d'ailleurs et nominé au Prix Planète SF 2019.

Le titre original de l’œuvre The Book of Joan, me semblait avoir une dimension plus biblique que sa traduction en "roman" et aurait peut-être gagné en terme de sens à être conservé en "Livre".

Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendres et désolation. Seuls les plus riches survivent, forcés de s’adapter à des conditions apocalyptiques. Leurs corps se sont transformés, albinos, stériles, les survivants se voient désormais contraints de mourir le jour de leurs cinquante ans. Tous vivent dans la peur, sous le joug du sanguinaire Jean de Men.
Christine Pizan a quarante-neuf ans. La date fatidique approche . Rebelle, artiste, elle adule le souvenir d’une héroïne, Jeanne, prétendument morte sur le bûcher. Jeanne serait la dernière à avoir osé s’opposer au tyran. En bravant les interdits et en racontant l'histoire de Jeanne, Christine parviendra-t-elle à faire sonner l’heure de la rébellion ?
 

dimanche 21 juillet 2019

☆ Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton

"Si ce n'est pas l'enfer, le diable prend à coup sûr des notes."

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton est un roman policier de SF publié chez Sonatine. Le titre et la couverture m'ont vite intriguée, et la 4è de couv' a fini de me convaincre :

Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Ce roman est un whodunit à l'anglaise, véritable cluedo croisé avec une boucle temporelle de SF des plus réussies !

mercredi 17 juillet 2019

☆ Bonheur TM de Jean Baret

"Nous ne pensons plus, nous dépensons." 

Bonheur TM est un roman philosophico-dystopique de Jean Baret publié en papier et numérique chez Le Bélial et enregistré par Sonobook en version audio. Il est disponible chez Audible. C'est le premier tome de la trilogie Trademark, dont chaque opus sera lisible indépendamment. Je le lis dans le cadre du Prix Planète SF 2019, dont Bonheur est finaliste !

J'ai entendu énormément de bien de ce roman sur la blogosphère depuis sa sortie, chez Lorhkan, Gromovar, Yogo et d'autres. Je comprends ce qui leur a fait aimer ce récit, tout autant que je peux comprendre ceux qui l'ont détesté (Anudar vous en parlera en temps et en heure).

Et donc, je me reconnais en ceux qui ont adoré et en même temps© en ceux qui ont beaucoup moins aimé. Je suis nuance, et c'est mon droit le plus absolu ;-)

Demain. Quelque part dans la jungle urbaine…
Il ouvre les yeux. Se lève. Y a du boulot…
« Avez-vous consommé ? » Il contemple l’hologramme aux lettres criardes qui clignotent dans la cuisine sans parvenir à formuler la moindre pensée.
« Souhaites-tu du sexe oral ? »
La question de sa femme l’arrache à sa contemplation. Il réfléchit quelques secondes avant de refuser la proposition : il a déjà beaucoup joui cette semaine et il n’a plus très envie. Sans oublier que le temps presse.
Sa femme lui demande de penser à lui racheter une batterie nucléaire. Une Duracell. Il hoche la tête tout en avalant son bol de céréales Weetabix sur la table Microsoft translucide qui diffuse une publicité vantant les mérites d’une boisson caféinée Gatorade propice à l’efficacité. Il se lève, attrape sa femme, lui suce la langue pendant de longues secondes, puis enfile sa veste Toshiba – son sponsor de vie – et se dirige vers la porte. Dans le ciel encombré, sur les façades des tours, sur le bitume, ou simplement à hauteur d’homme, des milliers d’hologrammes se déplacent lentement au gré de courants invisibles au cœur des monades grouillantes.
Il est flic. Section des « Crimes à la consommation », sous-section « Idées ». Veiller à la bonne marche du monde, telle est sa mission. Autant dire que la journée promet d’être longue...

dimanche 14 juillet 2019

♥ I am, I am, I am : dix-sept rencontres avec la mort de Maggie O'Farrell

"Un jour de plus."

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell est un essai autobiographique à la forme originale publié en papier et numérique chez Belfond et en exclusivité en audio chez Audible !

Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse.
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée.
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants.
Dix-sept petites morts.
Dix-sept résurrections.

Je suis, je suis, je suis.
I am, I am, I am.

Wahou !

mardi 9 juillet 2019

Replis d'Emmanuel Quentin

Replis est le nouveau roman d'Emmanuel Quentin, une dystopie post-apocalyptique (ou l'inverse) publiée chez Mü éditions. Je me suis empressée de l'acheter pour pouvoir lire ce nouveau récit d'un de mes auteurs doudous !

La guerre des images a bien lieu. Tout est désormais sous contrôle d’un gouvernement autocratique. Une seule lueur d’espoir : savoir que vous pourrez vous assimiler à vos enfants quand la fin sera venue. Mais à quel prix ?
Daniel Sagnes le connaît. Et quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père qu’il déteste, il n’a d’autre alternative que la fuite.

Voici un titre, Replis, très bien choisi ! Emmanuel Quentin nous emmène dans un futur pas si lointain, dans lequel les villes se sont repliées sur elles-mêmes, car à l'extérieur une étrange et mortelle brûlure ronge les terres. La technologie et la science, avancées, servent les intérêts de gouvernements totalitaires (vidéosurveillance, géolocalisation, guerre de l'image et j'en passe !)

dimanche 7 juillet 2019

Un papillon dans la Lune au ralenti pour l'été

Voilà l'été !

Le blog va se mettre au ralenti pour une certaine période (ou une période certaine) pour cause de fatigue accumulée + vacances des enfants + travail des parents + visites à la maison (de l'inconvénient l'avantage de vivre là où les gens partent en vacances !)

Point lecture :
  • J'ai terminé Bonheur TM de Jean Baret et Replis d'Emmanuel Quentin que je dois chroniquer. Bientôt.
  • J'ai commencé Dark run de Mike Brooks et je l'ai mis en pause pour le moment.
  • J'ai commencé Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle de Stuart Turton à la place, le premier chapitre est wahou !
  • J'ai presque terminé d'audiolire I am, I am, I am de Maggie O'Farrell (qui est assez court 6h44, mais dense en émotions, puisque l'autrice y raconte 17 fois où elle a côtoyé la mort et que ça fait remonter pas mal de choses à la surface) et pense enchainer sur Un gentleman à Moscou d'Amor Towles (conseillé par une lectrice de la médiathèque !)

Enfin voilà, je suis là, pas loin, mais cool cool !

EDIT : en juin 2019, j'ai publié 10 articles, ce qui ne m'était plus arrivé depuis janvier... 2017 !

dimanche 30 juin 2019

Petit guide de la lecture audio, ou pourquoi écouter des livres, c'est top moumoute !

Depuis quelques années déjà, j'ai découvert le livre audio. Il se trouve qu'à un moment de ma vie je faisais pas mal de route et je me disais "scrogneugneu, comment je pourrais bien faire pour lire en conduisant !!"

Oui, comment lire sans les yeux et/ou les mains ??

POURQUOI AUDIOLIRE ?

jeudi 27 juin 2019

Six mois, trois jours de Charlie Jane Anders

Six mois, trois jours de Charlie Jane Anders est un recueil de six nouvelles publié chez Nouveaux Millénaires. La novella titre a reçu le Prix Hugo de la meilleure novella en 2012.

Doug et Judy ont tous les deux un pouvoir. Judy voit tous les futurs possibles, telles les branches d’un arbre aux ramifications infinies. Doug est lui aussi prescient, mais il ne perçoit qu’un seul avenir, une séquence d’événements prédéterminés qui advient inexorablement. Deux visions que rien ne peut réconcilier, sinon l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre. Doug sait précisément quand et comment se terminera leur histoire, mais Judy fera tout pour l’éviter…

Ce recueil est une friandise fort sympathique ! Je n'avais pas lu de nouvelles depuis quelques temps, et ça m'a fait bien plaisir.

Oh et "point Gromovar", j'adore la couv', charmante et désuète !

mardi 25 juin 2019

Bios de Robert Charles Wilson

"Devant Zoé s'étendait un monde n'ayant jamais connu l'empreinte d'un pied humain, un monde étrange et vivant, d'une grande richesse biologique ; une goutte d'eau grouillante de vie, en orbite autour d'un soleil étranger. Aussi magnifique que la Terre. Et infiniment plus meurtrière."

Bios est un planet-opera de Robert Charles Wilson précédemment publié en poche chez Folio SF (2001). Il vient d'être réédité chez ActuSF avec une superbe couverture de Cindy Canévet et un petit coup de jeune dans la traduction.

J'ai embarqué avec Zoé Fischer pour Isis et une relecture !

La lointaine Isis est un monde luxuriant, à l'écosystème complexe. Un monde classé zone de biomenace de niveau 4. La moindre molécule de son biotope suffit à tuer un être humain au terme d'une horrible agonie.
Et pourtant, Isis constitue la découverte la plus prometteuse de ce XXIIe siècle : berceau d'une vie fondamentalement différente, elle pourrait en miroir éclairer notre propre nature.
Zoé Fisher a été conçue pour explorer Isis. Son organisme a été génétiquement optimisé pour s'adapter à l'environnement inhospitalier de cette planète ; sa personnalité patiemment construite autour de cette seule mission.
Quels dangers imprévus Zoé devra-t-elle affronter sur ces terres grandioses et meurtrières ? Lui faudra-t-il sacrifier son humanité, voire son existence même, pour en découvrir tous les secrets ?

Comme je le disais plus haut, je ne découvrais pas ce roman : c'est une relecture. Je gardais un excellent souvenir de ma première lecture, sans trop me rappeler de l'intrigue, because cerveau de poule.

dimanche 23 juin 2019

Sorcières : La puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Sorcières : La puissance invaincue des femmes est un essai féministe de Mona Chollet paru en papier et numérique chez les Éditions de La Découverte, collection Zones, puis en audio chez Lizzie, et disponible sur Audible.

Je lis rarement des essais, et je me suis dit qu'en audio ça passerait peut-être très bien. Effectivement je ne m'étais pas trompée !

La journaliste interroge le lien entre la figure de la sorcière dans l'Europe de la Renaissance et les représentations et préjugés contemporains sur la femme indépendante, âgée ou sans enfant. Elle aborde la relation de cause à effet entre la chasse aux sorcières et le rapport guerrier qui s'est développé à l'égard des femmes et de la nature.

vendredi 21 juin 2019

Lune et les nominés du Prix Planète SF 2019

Désolée pour le titre, je trouve que ça ferait un super nom pour un bouquin de Martine. Pardon.

Bref !! Et donc les nominés du Prix Planète SF des blogueurs 2019 ont été désignés.

Les blogueurs et forumeurs ont voté et choisi :
  • [anatèm] de Neal Stephenson / Albin Michel Imaginaire (Traduction Jacques Collin)
Les membres du jury ont voté et choisi :
  • Bonheur TM de Jean Baret / Le Bélial’
  • L’Ours et le rossignol de Katherine Arden / Denoël – Lunes d’encre (Traduction Jacques Collin)
  • Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch / Denoël – Et d’ailleurs (Traduction Simon Kroeger)
  • Terminus de Tom Sweterlitsch / Albin Michel Imaginaire (Traduction Michel Pagel)
Alors du coup, il se trouve que j’ai lu 3 des 5 livres nommés, vous retrouverez les chroniques en cliquant sur les titres ci-dessus !

Yeah la classe en tous cas, seulement deux rattrapages en vue, dont un en cours : j'audiolis Bonheur TM (update : livre terminé) ! Il ne me restera plus que Le Roman de Jeanne (update : livre terminé) à découvrir. 

Le lauréat sera choisi en septembre, quand tous les jurés auront rattrapé leurs lectures.

Rejoignez-nous sur le forum ;-)

mercredi 19 juin 2019

Le Discours de Fabrice Caro

Le Discours est un court roman de Fabrice Caro, connu aussi sous son pseudo Fabcaro. Paru aux Éditions Gallimard en version papier, il est aussi disponible dans leur collection Écoutez lire, notamment sur Audible. La version audio est lue par, excusez du peu, Alain Chabat himself !

"Tu sais, ça ferait très plaisir à ta soeur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie."
C'est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu'il vient d'envoyer à son ex. Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.
Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion.

vendredi 14 juin 2019

Pierre-de-vie de Jo Walton

"Les choses arrivent toutes en même temps."

Pierre-de-vie est un roman de "domestic fantasy" (ce sera important pour la suite de la chronique) de Jo Walton, publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre.

La 4è de couv' m'a fait entrevoir le bonheur total, mais au final je ressors un peu mitigée de cette lecture. Attention le roman est bon, il est fin, mais certains éléments ont fini par me lasser.

Applekirk est un village rural situé dans les Marches, la région centrale d’un monde où le temps ne s’écoule pas à la même vitesse selon que l’on se trouve à l’est – où la magie est très puissante et où vivent les dieux – ou à l’ouest – où la magie est totalement absente.
C’est la fin de l’été, et la vie s’écoule paisiblement pour les villageois. Mais le manoir va être mis sens dessus dessous par le retour de Hanethe, qui fut autrefois la maîtresse des lieux. Partie en Orient, elle y est restée quelques dizaines d’années. Mais, plus à l’ouest, à Applekirk, plusieurs générations se sont succédé. Ayant provoqué la colère d’Agdisdis, la déesse du mariage, Hanethe la fuit. Mais Agdisdis est bien décidée à se venger.
 

Alors, la domestic fantasy, WTF ? 

dimanche 9 juin 2019

Rosewater de Tade Thompson

"Je scrute la xénosphère afin de vérifier qu'on ne me surveille pas. Pour l'instant, je suis tranquille. Même le robot du Gujarat rêve de moutons électriques."

Rosewater est le premier tome de la trilogie Wormwood de Tade Thompson, publié chez Nouveaux Millénaires. Le pitch m'a tout de suite donné envie de le découvrir : le biodôme extraterrestre et ses capacités de guérison, ainsi que le fait que l'intrigue se situe au Nigeria.

Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d’un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d’État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l’a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

Alors déjà, j'ai beaucoup aimé l'explication du nom Rosewater donné à la ville, je voulais le souligner, vous me direz !

Pages vues