dimanche 31 mars 2019

♥♥ [anatèm] de Neal Stephenson


"Vos voisins se brûlent-ils vifs les uns les autres ?"
(Les bons incipits, c'est si rare !) 

Cela faisait quelques années qu'un livre n'était pas entré dans ma catégorie "Livres à sauver en cas de fin du monde", le dernier c'était il y a un peu plus de 3 ans.  

C'est chose faite, avec à peine 6 mois de retard, pour [anatèm] de Neal Stephenson, publié chez Albin Michel Imaginaire fin 2018. Ce roman qui me faisait si peur, j'ai mis du temps à me décider à le lire et finalement je l'ai abordé d'une façon un peu différente : je l'ai essentiellement audiolu (grâce à Audible.) La version audio m'a permis d'apprécier le premier tiers, dans lequel Stephenson nous présente la planète Arbre et le monde mathique, et qui n'est pas forcément la plus facile à assimiler. Soyons clairs : l'entrée en matière peut décourager, mais ce serait dommage de se priver d'un tel roman, qui en plus se révèle tout à fait accessible au commun des mortels (genre moi) ! Surtout que tout à son importance, dès le début.
La version audio est lue par Damien Witecka, qui n'est autre que la voix française de Leonardo Di Caprio. Au début ça m'a fait sourire, et puis au final, qu'il est doué ce comédien ! Il donne vie à fraa Erasmas ! 

Fraa Erasmas est un jeune chercheur vivant dans la congrégation de Saunt-Edhar, un sanctuaire pour les mathématiciens et les philosophes. Depuis des siècles, autour du sanctuaire, les gouvernements et les cités n’ont eu de cesse de se développer et de s'effondrer. Par le passé, la congrégation a été ravagée trois fois par la violence de conflits armés. Méfiante vis-à-vis du monde extérieur, la communauté de Saunt-Edhar ne s'ouvre au monde qu'une fois tous les dix ans. C'est lors d'une de ces courtes périodes d'échanges avec l’extérieur qu’Erasmas se trouve confronté à une énigme astronomique qui n’engage rien de moins que la survie de toutes les congrégations. Ce mystère va l’obliger à quitter le sanctuaire pour vivre l’aventure de sa vie. Une quête qui lui permettra de découvrir Arbre, la planète sur laquelle il vit depuis toujours et dont il ignore quasiment tout.

dimanche 24 mars 2019

mercredi 13 mars 2019

♥ Vox : Quand parler tue de Christina Dalcher

"Make America moral again"

Vox : Quand parler tue est un roman dystopique de Christina Dalcher publié chez Nil. Il se situe dans la droite ligne de La Servante écarlate de Margaret Atwood en un peu moins sordide dirons-nous (d'ailleurs je n'ai pas réussi à trouver la couverture sans le bandeau énorme, dommage !)

Dans les remerciements, l'autrice nous dit qu'elle espère nous avoir mis "un peu en colère" avec son livre. Comment vous dire que J’ÉTAIS HORS DE MOI toute la lecture. Et voici pourquoi :

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…

Vox est un roman coup de poing.

dimanche 10 mars 2019

L'Âge de cristal de William F. Nolan et George C. Johnson, suivi de Retour à l'Âge de cristal de William F. Nolan

L'Âge de cristal (Logan's run en VO) est une dystopie de William F. Nolan et George C. Johnson écrite en 1967. Traduite et parue pour la première fois en France en 1969 dans la collection Présence du Futur sous le titre Quand ton cristal mourra, elle sera adaptée au cinéma et sous forme de série dans les années 70.

Nouveaux Millénaires nous propose cette année une nouvelle traduction par Sébastien Guillot de L'Âge de cristal, ainsi que de sa suite, Retour à l'Âge de cristal (Logan's world). La couverture pas dégueu de Johann Goutard représente Le Penseur, l'ordinateur omnipotent (une IA finalement) qui contrôle le monde.

Dans ce monde dirigé par le Penseur, un super-ordinateur omnipotent, les hommes et les femmes doivent mourir à vingt et un ans. Ceux qui refusent de se rendre à la Boutique du Sommeil au terme du temps imparti deviennent des fugitifs, traqués et abattus par les Limiers. Logan est lui-même un de ces implacables tueurs à la solde du pouvoir, mais sa propre échéance approche : il ne lui reste plus que vingt-quatre heures à vivre. Il décide de devenir à son tour un fugitif et de se mettre en quête du Sanctuaire, un lieu mythique où la loi n'a plus cours... La chasse peut commencer.

jeudi 7 mars 2019

Blues pour Irontown de John Varley

Blues pour Irontown est un roman SF de John Varley. Il fait suite à Gens de la Lune et au Système Valentine, mais peut se lire comme un one-shot, la preuve c'est ce que j'ai fait et je ne me suis pas sentie perdue ! L'auteur y explique ce que le lecteur a pu manquer. C'est publié chez Denoël Lunes d'encre, avec une chouette couverture d'Alain Brion.

Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d’être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu’on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu’il adore.
Lorsqu’une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l’aider à retrouver celui qui l’a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n’a réellement envie d’aller de son plein gré : à Irontown… 

J'ai passé un bon moment avec ce divertissement lunaire !

Pages vues