dimanche 18 novembre 2018

Conséquences d'une disparition de Christopher Priest

"Réinventer un événement réel dans une version romancée m'avait fait toucher du doigt l'importance de la fiction, de la narration, lorsque la vérité était trop malséante ou trop complexe, ou tout simplement une chose que l'on préfèrerait ne pas révéler. On pouvait toujours raconter une histoire." Ben Matson, narrateur du roman.

Conséquences d'une disparition de Christopher Priest est le dernier roman en date d'un auteur que j'adore. Il est paru comme habituellement chez Lunes d'encre, sauf que ce n'est pas vraiment de la SF. C'est plutôt de la littérature générale mêlée d'un peu d'histoire secrète, le tout à la sauce Priest. Sauce qui n'a pas énormément pris avec moi 😢

En 2000, Ben Matson débute une relation passionnée avec Lilian Viklund. L'année suivante, la jeune femme disparaît. Vingt ans après, le décès d'un scientifique de renom, Kyril Tatarov, fait la une des journaux, tandis que les débris d'un avion sont retrouvés dans l'Atlantique. Ces deux événements, a priori sans rapport, replongent Ben dans les souvenirs de son histoire avec Lilian.

Conséquences d'une lecture...

lundi 12 novembre 2018

☆ Les Étoiles sont légion de Kameron Hurley

"Quand on comprend la nature du monde, on a le choix entre deux possibilités : soit en devenir une partie et perpétuer ce système jusqu'à la génération suivante, soit le combattre, le briser et construire quelque chose de nouveau."

Les Étoiles sont légion de Kameron Hurley est un roman que je qualifierais de space et planet-opera, paru chez Albin Michel Imaginaire. La couverture est de Mister Manchu himself, et elle est superbe, à la fois esthétique et parfaitement en adéquation avec le texte.

Avant même d'avoir Les Étoiles sont légion entre les mains, j'ai pu constater que plusieurs débats existaient autour de ce livre, c'est donc avec une grande curiosité que je l'ai ouvert !

Quelque part aux franges de l’univers, une armada de vaisseaux-mondes en sursis, connue sous le nom de Légion, glisse doucement dans les zones d’obscurité qui séparent les étoiles. Depuis des générations, des conflits très violents opposent celles qui désirent prendre le contrôle de cette flotte.

Alors que les vaisseaux-mondes se meurent, un plan désespéré est mis à l’œuvre. Zan se réveille sans souvenir, prisonnière d’un peuple qui dit être sa famille. On lui explique qu’elle est leur seule chance de survie – la seule personne capable d’embarquer dans la Mokshi, un vaisseau-monde porteur du plus précieux des pouvoirs : celui de quitter l’armada. Mais la nouvelle famille de Zan n’est pas la seule à vouloir désespérément prendre le contrôle du vaisseau légendaire.

mardi 6 novembre 2018

Frankenstein 1918 de Johan Heliot

"Aucun n'était vraiment identique à l'autre, mais tous semblaient l'émanation de la même macabre fantaisie d'un chirurgien à moitié fou."

Frankenstein 1918 est la dernière uchronie en date de Johan Heliot, publiée chez L'Atalante. C'est une uchronie, ou une fantasy paranormale ai-je pu lire, mais j'aime moins et puis non je ne trouve pas ! Après tout dépend si vous classez Frankenstein de Mary Shelley en SF ou fantastique.

Grande Guerre, 1914. Après un premier engagement désastreux, les Anglais décident l’opération Frankenstein : plutôt que de construire des chars, on créera de la chair à canon.
À partir des archives du fameux docteur et grâce à la production d’électricité à présent industrialisée, des unités de soldats pouvant être sacrifiés sans remords seront fabriquées – les champs de bataille du nord de la France fourniront la « matière première ». Winston Churchill est nommé responsable de l’unité de recherche sur la régénération.

Bon j'ai enlevé la moitié de la description de l'éditeur sur son site, parce qu'autant balancer toute l'histoire directement sinon !

mercredi 31 octobre 2018

Spécial Halloween : des livres qui font peur !

Petite sélection de livres effrayants pour Halloween !

Ma toute dernière lecture en date, Prix Shirley Jackson : American elsewhere de Robert J. Bennett.

Le roi du livre qui fait peur, j'ai nommé le King avec Ça et celle qui l'a inspiré depuis tout jeune, Shirley Jackson : Maison hantée.

lundi 29 octobre 2018

American elsewhere de Robert Jackson Bennett

"Mona a l'impression de voir double en permanence. Sous la paisible ville de Wink se cache quelque chose de bien plus étrange, comme si elle distinguait à la fois un pan de tapisserie et la vieille couche de papier peint qu'elle recouvre."

American elsewhere est l'un des trois romans à inaugurer le nouveau département d'Albin Michel consacré à l'imaginaire et dirigé par Gilles Dumay (on a la classe ou on l'a pas). 

Ce récit horrifique de Robert Jackson Bennett bénéficie d'une couverture comme souvent réussie d'Aurélien Police. De plus, moi qui avais des doutes sur la maquette (les petits points blancs là !) finalement ça rend bien "en vrai". Objet validé. Qu'en est-il du contenu ?

Veillée par une lune rose, Wink, au Nouveau-Mexique, est une petite ville idéale. À un détail près : elle ne figure sur aucune carte. Après deux ans d’errance, Mona Bright, ex-flic, vient d’y hériter de la maison de sa mère, qui s’est suicidée trente ans plus tôt. Très vite, Mona s’attache au calme des rues, aux jolis petits pavillons, aux habitants qui semblent encore vivre dans l’utopique douceur des années cinquante. Pourtant, au fil de ses rencontres et de son enquête sur le passé de sa mère et les circonstances de sa mort (fuyez le naturel…), Mona doit se rendre à l’évidence : une menace plane sur Wink et ses étranges habitants.

Sera-t-elle vraiment de taille à affronter les forces occultes à l’œuvre dans ce lieu hors d’Amérique ?

Welcome to Wink ! On espère que vous ne comptiez pas repartir !

mardi 16 octobre 2018

L'Âme des horloges de David Mitchell

L'Âme des horloges, publié chez L'Olivier en grand format et sorti récemment en poche chez Points, est ma première lecture de David Mitchell. Il m'a été chaudement recommandé par Lorhkan et Yogo. Je ne regrette pas d'avoir suivi leur conseil !

Holly Sikes, une adolescente de 15 ans, décide de fuguer à la suite d’une dispute avec sa mère. Mais Holly n’est pas une fugueuse comme les autres : hypersensible, elle entend des voix depuis son enfance, provenant de personnages mystérieux qu’elle appelle « les gens de la radio ». Sa fugue prend soudainement un tour paranormal quand des visions cauchemardesques viennent remplacer la réalité : Holly se retrouve au milieu du conflit qui oppose deux factions d’immortels, les Anachorètes et les Horlogers… Disparitions et mystères se multiplient autour d’elle.

dimanche 16 septembre 2018

Retour sur Titan de Stephen Baxter

Retour sur Titan est une novella de Stephen Baxter qui se situe dans l'univers des Xeelees. Publié chez Le Bélial dans l'indispensable collection Une Heure-Lumière, ce titre ne nécessite pas d'avoir lu la série pour être compris.

Année 3685. L’humanité a essaimé à travers le Système solaire et un nouvel âge d’or s’offre à elle. Une renaissance qui doit beaucoup à un homme, Michael Poole, ingénieur brillant dont les inventions ont joué un rôle crucial dans l’expansion humaine. Mais Poole voit plus grand. Plus loin. Or pour cela il lui faut des ressources à la mesure de sa démesure — une manne qu’il pourrait bien dénicher sur Titan, l’un des derniers lieux encore inexplorés du Système. Quitte à s’aventurer dans les entrailles glacées du satellite de Saturne… et y découvrir l’impensable.

Mon avis sur ce texte est plutôt mitigé. Je vais faire court !

vendredi 14 septembre 2018

✪ La Cinquième Saison de Nora K. Jemisin, Prix Planète SF des blogueurs 2018 ✪

La Cinquième Saison de Nora K. Jemisin est le lauréat 2018 du Prix Planète-SF des Blogueurs.

Il a surpassé, lors de la délibération du jury, les trois autres shortlistés (mais choisir a été tout de même assez difficile, car les nominés étaient costauds) :
Félicitations à Nora K. Jemisin, qui malgré ses 3 Hugo a trouvé très "cool" de recevoir un Prix de la part de blogueurs de SFFF français ;-)

Félicitations également à la traductrice Michelle Charrier pour son excellent travail et à l'éditeur, Nouveaux Millénaires.

Pages vues