vendredi 22 juin 2018

☆ Des Sorciers et des hommes de Thomas Geha

Des Sorciers et des hommes : Aventures de Hent Guer et Pic Caram sur la grande île de Colme est le dernier roman de Thomas Geha. Paru chez Critic, ce fix-up de Fantasy réserve bien des surprises et des plaisirs au lecteur !

Sur la grande île de Colme, le quotidien du guerrier Hent Guer et du sorcier Pic Caram, deux êtres dépourvus de toute morale, se partage entre beuveries, vols et bagarres. Un matin, après une soirée bien arrosée, le premier constate impuissant la disparition de son partenaire de crime.

Youpi, un Thomas Geha ! Quoi de mieux que de commencer cette saison estivale avec la lecture du dernier roman d'un de mes auteurs chouchou !

dimanche 17 juin 2018

Summer Star Wars VIII, le challenge des Derniers Jedis

Il revient, toujours, et grâce à Disney au RSF Blog : le challenge Summer Star Wars épisode VIII aura lieu cet été, du 21 juin au 23 septembre inclus.

Comme d'hab j'ai un milliard de livres à lire, et pas du tout un milliard d'heures devant moi. Donc, je choisis UN TITRE pour remplir le challenge, histoire d'être raisonnable. Un titre que j'ai envie de lire depuis sa sortie en février, mais qui traine sur l'étagère de la PAL à ma grande honte parce que j'ai des lectures prioritaires à n'en plus finir... 

mardi 5 juin 2018

[TERMINÉ] Concours avec Audible : gagnez un livre audio !

CONCOURS DES 600 LIKES FB ! 

Gagnez 1 livre audio grâce à Audible !

Pour ça c'est simple, il suffit d'être fan de la page FB Un papillon dans la Lune - blog SFFF et de s'y rendre pour commenter le statut du concours.

(un aperçu du catalogue Audible : https://bit.ly/2JnVB8L)

Je vous laisse quelques jours pour jouer !

Terminé ;-)

samedi 19 mai 2018

La Forme de l'eau de Guillermo Del Toro et Daniel Kraus

La Forme de l'eau, roman fantastique écrit par Guillermo Del Toro et Daniel Kraus est la version littéraire du film aux 4 oscars. Il est paru chez Bragelonne en version papier et numérique, et en audio chez Hardigan (à écouter en exclu chez Audible).

Nous sommes en 1963, et Elisa Esposito survit tant bien que mal. Née muette, abandonnée par sa famille, elle travaille de nuit comme femme de ménage au Centre Occam de recherche aérospatiale.
Un soir, elle surprend quelque chose qu’elle n’était pas censée voir : un homme amphibie prisonnier d’une cuve, qui doit être étudié par les scientifiques pour faire avancer la course à l’espace de la Guerre Froide. La créature est terrifiante, mais aussi magnifique – elle fascine Elisa. Utilisant la langue des signes, celle-ci établit une communication. Bientôt, la créature devient sa seule raison de vivre.
Pendant ce temps, Richard Strickland, le militaire brutal qui a capturé la créature en Amazonie, envisage de la disséquer avant que les Russes ne tentent de s’en emparer.

samedi 12 mai 2018

♥ Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky 🕷️

Dans la toile du temps est un roman d'Adrian Tchaikovsky. Ce space et planet-opera est publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre et a reçu le Prix Arthur C. Clarke en 2016. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en me lançant dans cette lecture de pure science-fiction, j'ai été ravie !

La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le «Monde de Kern», une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce «monde vert» paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce que celle qui était prévue, aidée par un nanovirus, s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible semble inévitable. Qui seront donc les héritiers de l’ancienne Terre ? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps ?

mercredi 9 mai 2018

Sleeping Beauties d'Owen et Stephen King

"Quel mal y avait-il à peloter une nana ici ou là ? Ah, nom d'un chien, jadis, si vous ne mettiez pas une main aux fesses à une serveuse, elle était déçue ; et si personne ne sifflait une femme dans la rue, elle se demandait pourquoi elle s'était donné la peine de se faire belle. Elles se faisaient belles pour se faire draguer, c'était un fait. A quel moment la gent féminine avait-elle changé du tout au tout ? Sous le règne du politiquement correct, vous ne pouviez même plus faire un compliment à une femme. Et donner une tape sur les fesses ou palper un nichon, qu'était-ce donc, sinon une forme de compliment ? Il fallait être vraiment idiot pour ne pas comprendre ça."

Sleeping Beauties est un roman fantastique coécrit par Stephen King et son fils Owen (oui, pas Joe Hill, l'autre fils !) paru chez Albin Michel. Le titre fait évidemment référence au titre du conte des frères Grimm, lui-même tiré de La Belle au bois dormant de Perrault, sauf que cette fois ce n'est pas une princesse mais toutes les femmes (sauf une) qui sont plongées dans un profond sommeil. Voici un texte résolument féministe et dans la droite lignée de la production Kingienne.

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.
À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

mardi 17 avril 2018

Ça de Stephen King

Quel enfant des années 80 n'a pas tremblé devant l'adaptation en téléfilm de Ça de Stephen King ? A l'occasion de la sortie du nouveau film (cinéma cette fois), j'ai décidé de me plonger dans ce roman culte du King publié en 1986. En version audio ! C'est donc parti pour 46h d'écoute (même pas peur).

Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du "Club des ratés", comme ils se désignaient, ont été confrontés à l'horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans...

Vingt-sept ans plus tard, l'appel de l'un d'entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l'horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité. 

jeudi 12 avril 2018

☆ Station : La Chute d'Al Robertson

"Cette mesure d'enfermement hors de la Trame est d'une efficacité redoutable, dit Ifor. Vous ne portez sur vous aucune trace de réalité virtuelle. Si je ne vous voyais pas assis en face de moi, je me dirais que vous n'existez pas."

Station : La chute est le premier roman d'Al Robertson. Il est paru chez Denoël dans la collection Lunes d'encre. Je me suis laissée tenter par ce thriller cyberpunk nouvelle génération, moi qui suis habituellement allergique au genre. Grand bien m'en a pris, ce fut un excellent moment de lecture.

Après sept ans de Guerre Logicielle entre les intelligences artificielles rebelles de la Totalité et l’humanité – dirigée par les dieux du Panthéon, des consortiums qui se manifestent très rarement à leurs adorateurs –, la Terre n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station, un immense complexe spatial.
Jack Forster a combattu les IA de la Totalité pour le compte du Panthéon, secondé par Hugo Fist, une marionnette virtuelle, un logiciel de combat ultra-sophistiqué installé en lui. Considéré comme un traître parce qu’il s’est rendu à la Totalité, Jack revient des confins du système solaire pour laver son honneur et trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans.
Mais le temps presse : le contrat de licence de Fist arrive bientôt à échéance ; au-delà, c’est la marionnette qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l’esprit de Jack, le condamnant au néant. 

dimanche 25 mars 2018

Mange tes morts de Jack Heath

Mange tes morts est un thriller paru cette semaine chez Super 8. Jack Heath signe ici son premier roman pour adultes après pas mal de romans jeunesse, et il ne fait pas semblant ! 

Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l'école ; rançon exigée. L'horloge tourne, la police est impuissante : c'est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code " le pendu ") a un don. Il lit dans l'esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s'ennuyer avec un Rubik's Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d'être pauvre, non. Pas le fait d'être affublé d'un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l'appui de l'agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

jeudi 22 mars 2018

Je les ai lus, je n'ai pas le temps de les chroniquer mais je vous donne mon avis !

Il est long ce titre bordel !

Bon voilà, comme vous le savez j'ai moins de temps qu'avant pour lire, et encore moins pour bloguer ! DONC, voici un article qui regroupe des lectures que je n'ai pas eu le temps de chroniquer.

Pages vues