lundi 12 novembre 2018

☆ Les Étoiles sont légion de Kameron Hurley

"Quand on comprend la nature du monde, on a le choix entre deux possibilités : soit en devenir une partie et perpétuer ce système jusqu'à la génération suivante, soit le combattre, le briser et construire quelque chose de nouveau."

Les Étoiles sont légion de Kameron Hurley est un roman que je qualifierais de space et planet-opera, paru chez Albin Michel Imaginaire. La couverture est de Mister Manchu himself, et elle est superbe, à la fois esthétique et parfaitement en adéquation avec le texte.

Avant même d'avoir Les Étoiles sont légion entre les mains, j'ai pu constater que plusieurs débats existaient autour de ce livre, c'est donc avec une grande curiosité que je l'ai ouvert !

Quelque part aux franges de l’univers, une armada de vaisseaux-mondes en sursis, connue sous le nom de Légion, glisse doucement dans les zones d’obscurité qui séparent les étoiles. Depuis des générations, des conflits très violents opposent celles qui désirent prendre le contrôle de cette flotte.

Alors que les vaisseaux-mondes se meurent, un plan désespéré est mis à l’œuvre. Zan se réveille sans souvenir, prisonnière d’un peuple qui dit être sa famille. On lui explique qu’elle est leur seule chance de survie – la seule personne capable d’embarquer dans la Mokshi, un vaisseau-monde porteur du plus précieux des pouvoirs : celui de quitter l’armada. Mais la nouvelle famille de Zan n’est pas la seule à vouloir désespérément prendre le contrôle du vaisseau légendaire.

mardi 6 novembre 2018

Frankenstein 1918 de Johan Heliot

"Aucun n'était vraiment identique à l'autre, mais tous semblaient l'émanation de la même macabre fantaisie d'un chirurgien à moitié fou."

Frankenstein 1918 est la dernière uchronie en date de Johan Heliot, publiée chez L'Atalante. C'est une uchronie, ou une fantasy paranormale ai-je pu lire, mais j'aime moins et puis non je ne trouve pas ! Après tout dépend si vous classez Frankenstein de Mary Shelley en SF ou fantastique.

Grande Guerre, 1914. Après un premier engagement désastreux, les Anglais décident l’opération Frankenstein : plutôt que de construire des chars, on créera de la chair à canon.
À partir des archives du fameux docteur et grâce à la production d’électricité à présent industrialisée, des unités de soldats pouvant être sacrifiés sans remords seront fabriquées – les champs de bataille du nord de la France fourniront la « matière première ». Winston Churchill est nommé responsable de l’unité de recherche sur la régénération.

Bon j'ai enlevé la moitié de la description de l'éditeur sur son site, parce qu'autant balancer toute l'histoire directement sinon !

mercredi 31 octobre 2018

Spécial Halloween : des livres qui font peur !

Petite sélection de livres effrayants pour Halloween !

Ma toute dernière lecture en date, Prix Shirley Jackson : American elsewhere de Robert J. Bennett.

Le roi du livre qui fait peur, j'ai nommé le King avec Ça et celle qui l'a inspiré depuis tout jeune, Shirley Jackson : Maison hantée.

lundi 29 octobre 2018

American elsewhere de Robert Jackson Bennett

"Mona a l'impression de voir double en permanence. Sous la paisible ville de Wink se cache quelque chose de bien plus étrange, comme si elle distinguait à la fois un pan de tapisserie et la vieille couche de papier peint qu'elle recouvre."

American elsewhere est l'un des trois romans à inaugurer le nouveau département d'Albin Michel consacré à l'imaginaire et dirigé par Gilles Dumay (on a la classe ou on l'a pas). 

Ce récit horrifique de Robert Jackson Bennett bénéficie d'une couverture comme souvent réussie d'Aurélien Police. De plus, moi qui avais des doutes sur la maquette (les petits points blancs là !) finalement ça rend bien "en vrai". Objet validé. Qu'en est-il du contenu ?

Veillée par une lune rose, Wink, au Nouveau-Mexique, est une petite ville idéale. À un détail près : elle ne figure sur aucune carte. Après deux ans d’errance, Mona Bright, ex-flic, vient d’y hériter de la maison de sa mère, qui s’est suicidée trente ans plus tôt. Très vite, Mona s’attache au calme des rues, aux jolis petits pavillons, aux habitants qui semblent encore vivre dans l’utopique douceur des années cinquante. Pourtant, au fil de ses rencontres et de son enquête sur le passé de sa mère et les circonstances de sa mort (fuyez le naturel…), Mona doit se rendre à l’évidence : une menace plane sur Wink et ses étranges habitants.

Sera-t-elle vraiment de taille à affronter les forces occultes à l’œuvre dans ce lieu hors d’Amérique ?

Welcome to Wink ! On espère que vous ne comptiez pas repartir !

mardi 16 octobre 2018

L'Âme des horloges de David Mitchell

L'Âme des horloges, publié chez L'Olivier en grand format et sorti récemment en poche chez Points, est ma première lecture de David Mitchell. Il m'a été chaudement recommandé par Lorhkan et Yogo. Je ne regrette pas d'avoir suivi leur conseil !

Holly Sikes, une adolescente de 15 ans, décide de fuguer à la suite d’une dispute avec sa mère. Mais Holly n’est pas une fugueuse comme les autres : hypersensible, elle entend des voix depuis son enfance, provenant de personnages mystérieux qu’elle appelle « les gens de la radio ». Sa fugue prend soudainement un tour paranormal quand des visions cauchemardesques viennent remplacer la réalité : Holly se retrouve au milieu du conflit qui oppose deux factions d’immortels, les Anachorètes et les Horlogers… Disparitions et mystères se multiplient autour d’elle.

dimanche 16 septembre 2018

Retour sur Titan de Stephen Baxter

Retour sur Titan est une novella de Stephen Baxter qui se situe dans l'univers des Xeelees. Publié chez Le Bélial dans l'indispensable collection Une Heure-Lumière, ce titre ne nécessite pas d'avoir lu la série pour être compris.

Année 3685. L’humanité a essaimé à travers le Système solaire et un nouvel âge d’or s’offre à elle. Une renaissance qui doit beaucoup à un homme, Michael Poole, ingénieur brillant dont les inventions ont joué un rôle crucial dans l’expansion humaine. Mais Poole voit plus grand. Plus loin. Or pour cela il lui faut des ressources à la mesure de sa démesure — une manne qu’il pourrait bien dénicher sur Titan, l’un des derniers lieux encore inexplorés du Système. Quitte à s’aventurer dans les entrailles glacées du satellite de Saturne… et y découvrir l’impensable.

Mon avis sur ce texte est plutôt mitigé. Je vais faire court !

vendredi 14 septembre 2018

✪ La Cinquième Saison de Nora K. Jemisin, Prix Planète SF des blogueurs 2018 ✪

La Cinquième Saison de Nora K. Jemisin est le lauréat 2018 du Prix Planète-SF des Blogueurs.

Il a surpassé, lors de la délibération du jury, les trois autres shortlistés (mais choisir a été tout de même assez difficile, car les nominés étaient costauds) :
Félicitations à Nora K. Jemisin, qui malgré ses 3 Hugo a trouvé très "cool" de recevoir un Prix de la part de blogueurs de SFFF français ;-)

Félicitations également à la traductrice Michelle Charrier pour son excellent travail et à l'éditeur, Nouveaux Millénaires.

mercredi 12 septembre 2018

Chroniques en retard !

Et oui qui prend 5 minutes pour vous dire qu'elle a plein de chroniques en retard... C'est bibi !

Le licornosaure est overbooké.

J'ai donc lu, sans encore avoir eu le temps de les chroniquer, d'excellents bouquins je dois dire !

Des nouvelles d'un des maîtres du genre, P.K. Dick, un roman un peu long à mon goût mais magnifiquement écrit de David Mitchell, et enfin le Hugo 2017, tome 2 de la trilogie La Terre fracturée de Nora K. Jemisin (par chance le tome 3 vient de paraître, j'enchainerai donc prochainement avec joie) ! 

Les chroniques viendront un jour j'espère ! 

Bisous licornes
 

dimanche 12 août 2018

♥ Pyramides de Romain Benassaya

Pyramides est le second space-opera de Romain Benassaya, publié chez Critic. Après mon coup de cœur pour Arca en  2016, j'avais très envie de lire encore une fois un texte de l'auteur, car j'avoue que j'ai subodoré la possibilité qu'il devienne un de mes chouchous ! Et avec Pyramides, cette intuition est très largement confirmée. 

QUEL BONHEUR DE LECTURE !

 2182. À bord d'arches géantes, les humains fuient une Terre sur le déclin. Leur destination ? Sinisyys, une autre planète bleue découverte aux confins du système Eridani. Parmi ceux qui rêvent de la rejoindre, Éric et Johanna.
Or, après avoir émergé du sommeil cryogénique, ils comprennent qu'ils n'ont pas atteint Sinisyys mais une structure artificielle si grande que l'esprit humain ne réussit même pas à en imaginer les limites.
Où sont-ils ? Comment sont-ils arrivés là ?
Éric, Johanna, et les autres colons, parviendront-ils à percer le mystère de l'artéfact labyrinthique puis à faire repartir le Stem III vers sa destination initiale ?
Pour cet échantillon d'humanité au bord de l'extinction, débute alors un compte à rebours au final incertain !

Je me demande bien comment je réagirais si j'étais coincée dans une structure pleine de vide au lieu d'arriver sur la planète tant désirée au grand air, au bout de centaines d'années de sommeil cryogénique. C'est la question que se pose Romain Benassaya dans ce roman. Chaque personnage avec sa personnalité, son passé, ses rêves brisés, va devoir se projeter dans une vie totalement différente de ce qui était prévu !

jeudi 9 août 2018

After Atlas d'Emma Newman

After Atlas est un thriller cyberpunk dystopique d'Emma Newman se déroulant dans l'univers de Planetfall. Publié chez Nouveaux Millénaires, After Atlas peut se lire avant, après ou sans Planetfall (et cette option aurait été la meilleure pour moi car j'ai assez peu apprécié la lecture de ce dernier). 

Carlos Moreno est un esclave. Son contrat d’inspecteur auprès du ministère de la Justice l’engage jusqu’à la fin de ses jours, ou presque. Quand sa supérieure lui demande d’enquêter sur la mort suspecte d’Alejandro Casales, l’un des plus puissants leaders religieux de la planète, il n’a d’autre choix que d’accepter. Mais pourra-t-il garder la distance nécessaire à l’exercice de ses fonctions, quand la victime n’est autre que l’homme qu’il aimait jadis comme un père et qui l’a sauvé lorsque sa mère, Lee Suh-Mi, est partie dans les étoiles à bord de l’Atlas ? 

J'ai tout de suite accroché à ce roman. 

jeudi 12 juillet 2018

Six mois de chroniques : bilan janvier-juin 2018 !

Depuis le début de l'année, faute d'un rythme de lecture satisfaisant, j'ai tout de même adopté un rythme existant haha.

Du coup, petit tour d'horizon des chroniques de janvier à juin, voir si vous trouveriez pas votre bonheur dedans par hasard ! Il n'y a qu'à cliquer sur la couverture de votre choix pour accéder à la chronique.

dimanche 8 juillet 2018

♥ L'Enfant de poussière : Le Cycle de Syffe tome 1 de Patrick K. Dewdney

"J'ai vu un homme, un compagnon var, hetman, de surcroît, prendre le chemin du mépris. Cela arrive, parfois. Il en était venu à penser que la vie des étrangers valait moins que celle des Vars. Il le disait même tout haut. C'est une route dangereuse. C'est cette route-là qui mène aux massacres."

L'Enfant de poussière de Patrick K. Dewdney est publié chez Le Diable Vauvert. Voici un récit de Hard-Fantasy qui ne laissera personne de marbre tant il est riche et prenant. C'est le premier tome d'une série de... Sept romans (source auteur) ou de trois romans (source éditeur).

La mort du roi et l’éclatement politique qui s’ensuit plongent les primeautés de Brune dans le chaos. Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu’au jour où il est contraint d’entrer au service du seigneur local. Tour à tour serviteur, espion, apprenti d’un maître-chirurgien, son existence bascule lorsqu’il se voit accusé d’un meurtre. En fuite, il épouse le destin rude d’un enfant-soldat.

Bon déjà moi la Fantasy, généralement ça me les brise un peu.

mardi 3 juillet 2018

Ma liste à lire pour cet été (dans l'idéal, voire dans mes rêves)

Voilà l'été et avec lui l'espoir de pouvoir enfin lire plus de 20 pages par jour !

En réalité j'ai du mal à y croire, avec deux enfants et un mari mais bon, j'avais envie de faire un point sur les lectures que je vais pouvoir envisager de faire. Oui je prends beaucoup de précautions...

Bon enfin bref, dans un monde parallèle, idéal, une réalité alternative, j'aimerais lire six bouquins. C'est pas trop demander non ??

mardi 26 juin 2018

Série : Philip K. Dick's Electric dreams saison 1

Philip K. Dick's Electric dreams est une série d'anthologie directement inspirée de nouvelles de Philip K. Dick. La saison 1 a d'abord été diffusée au Royaume-Uni en septembre 2017. Elle est disponible sur Amazon vidéo depuis janvier 2018 en France. C'est une coproduction anglo-américaine qui ne pourra que vous faire penser à Black Mirror (très certainement parce que Black Mirror s'est pas mal inspiré de Dick entre autres !)

Je chronique rarement des séries, je trouve que c'est un exercice un peu compliqué, trop de choses à dire, à analyser, c'est chronophage et d'autres font ça mieux que moi (je pense notamment à l'ami Just A Word). Mais là j'avoue que j'ai été emballée par certains épisodes au point d'avoir envie de me replonger le plus vite possible dans les nouvelles de Dick, car qu'est-ce qu'il y excelle ! Mazette, tout ce que j'aime dans la SF !

vendredi 22 juin 2018

☆ Des Sorciers et des hommes de Thomas Geha

Des Sorciers et des hommes : Aventures de Hent Guer et Pic Caram sur la grande île de Colme est le dernier roman de Thomas Geha. Paru chez Critic, ce fix-up de Fantasy réserve bien des surprises et des plaisirs au lecteur !

Sur la grande île de Colme, le quotidien du guerrier Hent Guer et du sorcier Pic Caram, deux êtres dépourvus de toute morale, se partage entre beuveries, vols et bagarres. Un matin, après une soirée bien arrosée, le premier constate impuissant la disparition de son partenaire de crime.

Youpi, un Thomas Geha ! Quoi de mieux que de commencer cette saison estivale avec la lecture du dernier roman d'un de mes auteurs chouchou !

dimanche 17 juin 2018

Summer Star Wars VIII, le challenge des Derniers Jedis

Il revient, toujours, et grâce à Disney au RSF Blog : le challenge Summer Star Wars épisode VIII aura lieu cet été, du 21 juin au 23 septembre inclus.

Comme d'hab j'ai un milliard de livres à lire, et pas du tout un milliard d'heures devant moi. Donc, je choisis UN TITRE pour remplir le challenge, histoire d'être raisonnable. Un titre que j'ai envie de lire depuis sa sortie en février, mais qui traine sur l'étagère de la PAL à ma grande honte parce que j'ai des lectures prioritaires à n'en plus finir... 

mardi 5 juin 2018

[TERMINÉ] Concours avec Audible : gagnez un livre audio !

CONCOURS DES 600 LIKES FB ! 

Gagnez 1 livre audio grâce à Audible !

Pour ça c'est simple, il suffit d'être fan de la page FB Un papillon dans la Lune - blog SFFF et de s'y rendre pour commenter le statut du concours.

(un aperçu du catalogue Audible : https://bit.ly/2JnVB8L)

Je vous laisse quelques jours pour jouer !

Terminé ;-)

samedi 19 mai 2018

La Forme de l'eau de Guillermo Del Toro et Daniel Kraus

La Forme de l'eau, roman fantastique écrit par Guillermo Del Toro et Daniel Kraus est la version littéraire du film aux 4 oscars. Il est paru chez Bragelonne en version papier et numérique, et en audio chez Hardigan (à écouter en exclu chez Audible).

Nous sommes en 1963, et Elisa Esposito survit tant bien que mal. Née muette, abandonnée par sa famille, elle travaille de nuit comme femme de ménage au Centre Occam de recherche aérospatiale.
Un soir, elle surprend quelque chose qu’elle n’était pas censée voir : un homme amphibie prisonnier d’une cuve, qui doit être étudié par les scientifiques pour faire avancer la course à l’espace de la Guerre Froide. La créature est terrifiante, mais aussi magnifique – elle fascine Elisa. Utilisant la langue des signes, celle-ci établit une communication. Bientôt, la créature devient sa seule raison de vivre.
Pendant ce temps, Richard Strickland, le militaire brutal qui a capturé la créature en Amazonie, envisage de la disséquer avant que les Russes ne tentent de s’en emparer.

samedi 12 mai 2018

♥ Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky 🕷️

Dans la toile du temps est un roman d'Adrian Tchaikovsky. Ce space et planet-opera est publié chez Denoël dans la collection Lunes d'encre et a reçu le Prix Arthur C. Clarke en 2016. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en me lançant dans cette lecture de pure science-fiction, j'ai été ravie !

La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le «Monde de Kern», une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce «monde vert» paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce que celle qui était prévue, aidée par un nanovirus, s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible semble inévitable. Qui seront donc les héritiers de l’ancienne Terre ? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps ?

mercredi 9 mai 2018

Sleeping Beauties d'Owen et Stephen King

"Quel mal y avait-il à peloter une nana ici ou là ? Ah, nom d'un chien, jadis, si vous ne mettiez pas une main aux fesses à une serveuse, elle était déçue ; et si personne ne sifflait une femme dans la rue, elle se demandait pourquoi elle s'était donné la peine de se faire belle. Elles se faisaient belles pour se faire draguer, c'était un fait. A quel moment la gent féminine avait-elle changé du tout au tout ? Sous le règne du politiquement correct, vous ne pouviez même plus faire un compliment à une femme. Et donner une tape sur les fesses ou palper un nichon, qu'était-ce donc, sinon une forme de compliment ? Il fallait être vraiment idiot pour ne pas comprendre ça."

Sleeping Beauties est un roman fantastique coécrit par Stephen King et son fils Owen (oui, pas Joe Hill, l'autre fils !) paru chez Albin Michel. Le titre fait évidemment référence au titre du conte des frères Grimm, lui-même tiré de La Belle au bois dormant de Perrault, sauf que cette fois ce n'est pas une princesse mais toutes les femmes (sauf une) qui sont plongées dans un profond sommeil. Voici un texte résolument féministe et dans la droite lignée de la production Kingienne.

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.
À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

mardi 17 avril 2018

Ça de Stephen King

Quel enfant des années 80 n'a pas tremblé devant l'adaptation en téléfilm de Ça de Stephen King ? A l'occasion de la sortie du nouveau film (cinéma cette fois), j'ai décidé de me plonger dans ce roman culte du King publié en 1986. En version audio ! C'est donc parti pour 46h d'écoute (même pas peur).

Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du "Club des ratés", comme ils se désignaient, ont été confrontés à l'horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans...

Vingt-sept ans plus tard, l'appel de l'un d'entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l'horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité. 

jeudi 12 avril 2018

☆ Station : La Chute d'Al Robertson

"Cette mesure d'enfermement hors de la Trame est d'une efficacité redoutable, dit Ifor. Vous ne portez sur vous aucune trace de réalité virtuelle. Si je ne vous voyais pas assis en face de moi, je me dirais que vous n'existez pas."

Station : La chute est le premier roman d'Al Robertson. Il est paru chez Denoël dans la collection Lunes d'encre. Je me suis laissée tenter par ce thriller cyberpunk nouvelle génération, moi qui suis habituellement allergique au genre. Grand bien m'en a pris, ce fut un excellent moment de lecture.

Après sept ans de Guerre Logicielle entre les intelligences artificielles rebelles de la Totalité et l’humanité – dirigée par les dieux du Panthéon, des consortiums qui se manifestent très rarement à leurs adorateurs –, la Terre n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station, un immense complexe spatial.
Jack Forster a combattu les IA de la Totalité pour le compte du Panthéon, secondé par Hugo Fist, une marionnette virtuelle, un logiciel de combat ultra-sophistiqué installé en lui. Considéré comme un traître parce qu’il s’est rendu à la Totalité, Jack revient des confins du système solaire pour laver son honneur et trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans.
Mais le temps presse : le contrat de licence de Fist arrive bientôt à échéance ; au-delà, c’est la marionnette qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l’esprit de Jack, le condamnant au néant. 

dimanche 25 mars 2018

Mange tes morts de Jack Heath

Mange tes morts est un thriller paru cette semaine chez Super 8. Jack Heath signe ici son premier roman pour adultes après pas mal de romans jeunesse, et il ne fait pas semblant ! 

Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l'école ; rançon exigée. L'horloge tourne, la police est impuissante : c'est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code " le pendu ") a un don. Il lit dans l'esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s'ennuyer avec un Rubik's Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d'être pauvre, non. Pas le fait d'être affublé d'un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l'appui de l'agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

jeudi 22 mars 2018

Je les ai lus, je n'ai pas le temps de les chroniquer mais je vous donne mon avis !

Il est long ce titre bordel !

Bon voilà, comme vous le savez j'ai moins de temps qu'avant pour lire, et encore moins pour bloguer ! DONC, voici un article qui regroupe des lectures que je n'ai pas eu le temps de chroniquer.

dimanche 18 mars 2018

♥ Où s'imposent les silences d'Emmanuel Quentin

Où s'imposent les silences est le second roman d'Emmanuel Quentin, publié chez Mü Editions (après Dormeurs). A la fois popcorn et très construit, ce livre m'a accrochée du début à la fin, c'est vraiment de la SF-plaisir comme je l'aime !

D’où que vous veniez, quelle que soit votre Terre d’origine, êtes-vous sûr de vouloir lire les lignes qui suivent ? De vous entendre résumer une histoire en quelques mots sous prétexte qu’ils vous éclaireraient sur son contenu ? Voulez-vous vraiment savoir ce que recèlent ces pages ?

Soit. Sachez donc que vous allez partir à la rencontre d’un étudiant confronté à un tableau de la Renaissance pour le moins anachronique, d’un flic enquêtant sur un cadavre improbable, et d’une femme amnésique se réveillant dans un champ désolé. Trois personnes rattrapées par le déséquilibre des mondes.

Si votre Loi vous y autorise, ouvrez ce livre, avant que ne s’imposent les silences.

jeudi 15 mars 2018

[Terminé] Concours !! Gagnez Celle qui n'avait pas peur de Cthulhu de Karim Berrouka aux éditions ActuSF

Et oui je suis toujours vivante, et pour vous le prouver, je vous propose de gagner le dernier roman de Karim Berrouka :  

Celle qui n'avait pas peur de Cthulhu
  
Grâce aux éditions ActuSF ! Deux exemplaires à gagner : un papier et un numérique.

Pour cela c'est simple, rendez-vous sur la page Facebook du blog ;-)

Qu’est-ce qui est vert, pèse 120 000 tonnes, pue la vase, n’a pas vu le ciel bleu depuis quarante siècles et s’apprête à dévaster le monde ?
Ingrid n’en a aucune idée.
Et elle s’en fout.
Autant dire que lorsque des hurluberlus lui annoncent qu’elle est le Centre du pentacle et que la résurrection de Cthulhu est proche, ça la laisse de marbre.
Jusqu’à ce que les entités cosmiques frappent à sa porte...

Câlins tentaculaires !!!

dimanche 14 janvier 2018

Le Glamour de Christopher Priest

Court roman de Christopher Priest paru sous le titre Le Don chez Robert Laffont (collection Ailleurs & Demain bien sûr) en 1986, puis le Livre de Poche en 1994, il est réédité dans une version réécrite par l'auteur sous le titre Le Glamour chez Denoël dans la collection Lunes d'encre en 2008 avant de paraître en poche chez Folio SF. Je me l'étais fait dédicacer par l'auteur lors de sa venue aux Utopiales 2015.

Victime d'un attentat à la voiture piégée, Richard Grey, cameraman professionnel, se rétablit dans une clinique, gardé au secret par le gouvernement britannique. C'est là que sa petite amie Sue le retrouve. Richard ne l'a pas oubliée, il se souvient de son ex-amoureux, Niall, qui refusait de la laisser partir. Mais Sue et Niall sont différents du commun des mortels, ils possèdent un pouvoir.

On retrouve dans ce roman les grands thèmes de Priest, spécialement la dualité. Encore une fois il arrive à nous faire douter de la réalité, comme les personnages nous ne savons plus ce qui est arrivé ou pas. 

mercredi 10 janvier 2018

Interférences de Connie Willis

Interférences est le dernier roman traduit de Connie Willis publié chez Bragelonne. Il m'a été offert par Blop pour la naissance de bébé et c'est donc naturellement le premier livre que j'ai lu dès que j'ai eu un peu de temps. Comme c'est un beau pavé comme l'auteure sait les écrire, j'ai mis environ deux mois à le terminer :p

Dans un futur proche, une intervention cérébrale a été mise au point pour améliorer la vie de couple. Briddey se réjouit quand Trent, son petit ami, lui propose cette opération avant leurs fiançailles : ils percevront les pensées l’un de l’autre et leur lien émotionnel en sera renforcé. Or les choses ne se déroulent pas comme prévu : malgré elle, Briddey se retrouve connectée à quelqu’un d’autre. Les choses empirent quand elle découvre la propension étrange de sa famille à s’immiscer dans ses pensées… Briddey prend alors conscience des risques d’un excès d’informations. Elle comprend que l’amour – et la communication – s’avèrent bien plus complexes qu’elle ne l’imaginait…

Je vais annoncer la couleur dès maintenant, mon avis sur ce titre est mitigé. J'aime beaucoup ce que fait Connie Willis, notamment ses romans de voyage dans le temps comme Blitz, mais il faut bien avouer qu'elle peut être très bavarde ! Parfois pour le meilleur et d'autres fois pour le moins bon...

Pages vues