mercredi 4 janvier 2012

♥♥ Le passage de Justin Cronin


Le pitch :
Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent... Dans la jungle bolivienne, l'armée américaine recherche les membres d'une expédition atteints d'un mystérieux virus... Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d'enlever une enfant - Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches.
Près d'un siècle plus tard. Une communauté a survécu à l'apocalypse causée par l'attaque des viruls, ainsi qu'ont été baptisés les mutants. Une adolescente la rejoint bientôt. Une puce électronique implantée sous sa peau révèle qu'il s'agit d'Amy, âgée désormais de plus de cent ans mais qui en paraît à peine quatorze... L'aventure ne fait que commencer.

Mon avis :
ENORME.
La claque, je ne vous dis pas. Enfin si je vous le dis !

Voilà quelques années que je n'avais pas lu un bouquin aux dimensions et à l'ambition aussi épiques.

Je suis tombée par hasard sur un blog (je ne sais plus lequel, désolée !) sur ce titre post-apo dont je n'avais pas entendu parlé (comment est-ce possible me direz-vous ? Et bien je pense que c'était pour que je puisse avoir un livre génial à lire pendant ces vacances de Noël. C'était écrit !) Ni une, ni deux, je commande le-dit roman, et voyant la bête d'environ 1000 pages, et la jolie couverture brillante, je me dis : ça, c'est une lecture de vacances de Noël, à savoir un pavé post-apo qui me fait bien envie, et que je veux avoir le temps de savourer... ou de dévorer !

Il y a deux parties distinctes dans ce roman qui se déroule d'une part dans un futur proche, puis ensuite 100 ans plus tard. On va connaître le départ de l'épidémie, les manipulations par les militaires d'une science qu'ils ne maîtrisent pas, puis les conséquences un siècle après sur le mode de (sur)vie des rares humains restants. Le résumé parle de mutants, soyons clairs, pour moi il est question de vampires mais dans le sens bestial du terme. Attention, ils ne sont pas idiots, ce qui les rend encore plus dangereux ! Autant vous dire que si Bella croisait Edward dans ce bouquin, elle finirait déchiquetée.

Justin Cronin, que je ne connaissais pas, écrit vraiment très bien et vous accroche tout de suite. Ses personnages sont psychologiquement super construits. Il n'y a pas les gentils et les méchants, mais de nombreuses nuances de gris. De même, il sait instiller le suspense en une petite phrase, celle dont on finit par se rappeler plusieurs chapitres après, quand un truc énorme arrive.

L'Amérique post-apocalyptique est bien dépeinte, l'angoisse et le désespoir quasi-permanent des personnages vous gagne lorsque l'on n'est plus sûr que les lumières resteront allumées. Les scènes d'action sont terribles, enfin bref, j'ai adoré ce roman !

Captivant, palpitant, ce pavé encore trop court est le 1er tome d'une trilogie dont la seconde partie, The Twelve, devrait être publiée cette année en VO. Apparemment Ridley Scott compte l'adapter en 2013.

Lisez-le ! C'est mon seul conseil.



17 commentaires:

  1. C'est à coup sûr ma lecture favorite de 2011 ! Je l'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair que c'est vraiment un livre coup de coeur, comme il y en a rarement !!

    RépondreSupprimer
  3. Ahah j'adore lire "ENORME" pour commencer ^^ Je suis bien de ton avis.
    A l'inverse de toi, j'en avais tellement entendu parler (du moins vu son titre dans mon agréagateur) que j'ai fui ! Heureusmeent que Emma666 est passée par là ;)
    C'est un livre qui ne prend pas le lecteur pour un idiot et qui ne dis pas tout non plus (en même temps c'est un premier tome).
    Pour moi aussi ce sont des vampires, et j'en suis persuadée à de nombreux détails. Pour d'autres, ce sont des zombies. Bof.
    Tiens, je ne savais pas qu'il serait adapté :)
    Il va me falloir être patiente pour le tome 2 car je ne lis qu'en VF :/

    RépondreSupprimer
  4. Oups, bonjour les fautes :S
    J'écris via un écran télévision (et plus c'est gros, moins ça se voit (véridique))

    RépondreSupprimer
  5. Je ne me suis pas posé la question, pour moi ce sont des vampires, j'ai vu ensuite que certains pensent en effet aux zombies, mais la caractéristique de les repousser avec la lumière ça ne s'invente pas ! Sans compter la projection du film Dracula qui est on ne peut plus claire !!

    RépondreSupprimer
  6. Et moi aussi, que la VF donc patience :/

    RépondreSupprimer
  7. Arf... c'est presque le pitch du post-apo que j'avais en tête... va me falloir changer quelques trucs ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi j'avais adoré cette lecture ! Une claque comme tu dis !
    Tu le classerais dans quelle catégorie ce livre Lune ?

    RépondreSupprimer
  9. Qu'appelles-tu catégorie ? Franchement il est rentré dans mes 10 livres préférés, voire mes 3, faudrait que j'y réfléchisse !

    RépondreSupprimer
  10. C'est vrai que c'est difficile à dire, souvent quand on parle de vampires, on classe dans le genre fantastique, mais étant donné qu'à la base nous avons des expériences scientifiques, puis une guerre nucléaire, puis une survie post-apo, j'aurais tendance à le classer en SF. Mais bon, on est dans le mélange des genres, ce qui nous donne un super bouquin !

    RépondreSupprimer
  11. Ok, tu m'as juste mis dans un mode d'impatience insoutenable ^^
    Je l'achete dans deux jours et me retrouve de fait dans ta situation quand moi et Thomas te narguions pour Plop.
    Et j'avoue que c'est un peu énervant, j'ai juste trop envie de lire ce bouquin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Merci Lune ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Carrément.
    Un des meilleurs livres que j'ai lu.
    Je l'ai lu en trois jours et j'ai adoré.
    L'intro est un peu longue mais ça introduit bien dans l’atmosphère du livre.

    RépondreSupprimer
  13. Un indispensable du post apo !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai passé un très bon moment avec ce roman mais la première moitié m'a beaucoup plus intéressée que la seconde...

    RépondreSupprimer

Pages vues