mardi 10 septembre 2019

Envies de lecture - Dernier trimestre 2019

On y retourne ! Finie la rentrée littéraire SFFF.

Amour des livres sans fin, parutions de livres sans fin... C'est à la fois parfait et insupportable 😅

Voici les sorties de fin d'année qui m'enthousiasment, et que bien sûr je ne lirai pas toutes ! Enfin, sait-on jamais, ce serait beau.


Lumières noires de N. K. Jemisin
2 octobre - Nouveaux Millénaires
Des dragons hantent les rues inondées après le passage de Katrina, une société utopique dans un monde parallèle observe le monde réel pour apprendre de ses erreurs, une mère noire vivant dans un Etat américain esclavagiste tente de sauver sa fille de promesses impossibles. Des nouvelles sombres et engagées qui analysent la société contemporaine.


Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill 
2 octobre - Albin Michel Imaginaire
A Vandergriff, au Texas, Margaret Turner a ouvert une attraction autour d'une maison hantée afin de rendre hommage à son défunt mari, fan de l’œuvre de Lovecraft. Tandis que l'attraction commence à fonctionner, sa fille aînée disparaît, ainsi que d'autres enfants de la ville. Son autre fille, dépressive, passe son temps à écrire de longues lettres adressées à son petit frère Noah. La Famille Turner se tient sur le seuil d'un monde terrifiant dominé par une cosmologie de monstres.

 
La Guerre après la dernière guerre de Benedek Totth
2 octobre - Actes Sud Exofictions

Dans un huis clos infernal d'une ville ravagée par la guerre nucléaire qui oppose Russie et États-Unis, un jeune garçon erre. L'adolescent avait quitté le refuge où il avait trouvé abri avec ses amis pour aller décrocher, par curiosité plus que par compassion, un parachutiste américain blessé, suspendu aux poutres d'une maison éventrée. À son retour, le refuge a été bombardé, tous sont morts et son petit frère Théo a disparu. Flanqué du parachutiste, avec la crainte permanente de rencontrer des soldats ou des mutants irradiés évadés de la “Zone rouge”, le narrateur se met en quête de Théo sous les bombardements et les tirs d'armes automatiques.

Chiens de guerre d'Adrian Tchaikovsky 
3 octobre - Denoël Lunes d'encre
Rex est une créature génétiquement modifiée. Il a l'apparence d'un chien mais il porte des fusils mitrailleurs et ses aboiements synthétiques sont terrifiants. Il est envoyé dans les zones de combat trop dangereuses pour les hommes. Il obéit au Maître, qui le dirige vers ses ennemis. Mais il pourrait devenir incontrôlable si le Maître disparaissait ou déviait de sa mission.


Je suis fille de rage de Jean Laurent Del Socorro 
11 octobre - ActuSF
1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l'esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit. La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.


Stephen King à l'écran de Ian Nathan
16 octobre - Bragelonne Essais
Au fil de 224 pages richement illustrées, Stephen King à l'écran passe en revue, dans l’ordre chronologique, toutes les adaptations des romans et nouvelles de Stephen King. De Carrie en 1976 à Docteur Sleep en 2020, en passant par l’événement Ça : chapitre 2 en 2019, l’auteur Ian Nathan revient avec érudition sur la petite histoire qui a accompagné la mise en production d’un film, d’un téléfilm ou d’une série adaptée du maître de l’horreur. Avec force d’anecdotes et de détails biographiques, il remet en perspective chaque œuvre dans la carrière de l’auteur.
Grâce à cet inventaire complet, les obsessions thématiques de Stephen King, ses accès de génie créatif, tout comme ses périodes de doute, sont percées à jour. Un livre indispensable pour les aficionados du maître et les cinéphiles !


Olympus Exit de Luc Akicia
16 octobre 
Mü Editions informe sur Twitter que toutes ses parutions de fin d'année sont reportées !!



Trop semblable à l'éclair d'Ada Palmer (Terra Ignota 1)
24 octobre - Le Bélial
2454. Les Etats et les religions n'existent plus. Sept factions régissent l'humanité, en s'appuyant sur la censure, l'analyse statistique et la technologie. Mycroft Canner appartient à l'une d'entre elles. Il a été condamné à la servitude pour un crime mystérieux. En enquêtant sur un vol, il se trouve confronté à un garçon de 13 ans doté d'incroyables pouvoirs.



Passing Strange d'Ellen Klages 
8 novembre - ActuSF
Un récit fantastique se déroulant à San Francisco durant la Seconde Guerre mondiale.
World Fantasy Award 2018, British Fantasy Award 2018, Gaylactic Spectrum Award 2018.

 
Jardins de poussière de Ken Liu 
21 novembre - Le Bélial
Recueil de 25 nouvelles inspirées de légendes d'Asie ou de théories scientifiques : une jeune meurtrière capable de se déplacer dans des dimensions cachées, une mère atteinte d'un mal incurable, une balade dans les ruines englouties de Boston, une romance entre une femme-renard et un chasseur d'esprits ou encore les dessous tragiques de la construction du tunnel sous-marin trans-Pacifique.

Paraitrait-il que l'illustration existe déjà, mais Le Bélial garde très bien ses secrets !


Et vous, la fin de l'année vous inspire-t-elle ?

Tenez j'en profite, il semblerait qu'une saison 2 d'un certain challenge avec des viennoiseries et des souvenirs ou je ne sais quoi soit de retour cet hiver ! Et apparemment, je serai aux Utopiales les 1er et 2 novembre !!

16 commentaires:

  1. C'est déjà finie la rentrée littéraire ? Mais je suis encore en mode "été", moi :D Et à cause (grâce à ?) blogocopains, j'ai crauqé pour Semiosis et le Phare au corbeau alors je ne sais pas si je vais continuer la lecture de cet article, hein.
    RAH ! Je savais que tu allais me tenter :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps file !
      Semiosis ❤
      Et du coup je lirai ton avis sur Le Phare !
      Merci !

      Supprimer
  2. Je confirme, c'est trop tôt pour penser à la fin de l'année. ^^'
    Tu as crowdfundé le Del Socorro ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas trop tôt, mes enfants me parlent déjà de Noël 😱😭🤣

      J'ai crowdfundé la bd mais il ne me semble pas que ce roman ait eu un financement participatif ?

      Supprimer
    2. Réponds leur que tant qu'il ne neige pas, ce n'est pas le moment de parler de Noël. =P
      Ah oui, j'ai confondu "Je suis fille de rage" et "La Guerre des trois rois". ^^' (ce dernier n'étant par contre pas une BD, si je ne dis cette fois pas de bêtise, juste un roman imagé)

      Supprimer
    3. Ah parce que tu crois que ça marche !
      Peu importe si c'est une bd ou pas, j'achète 😂

      Supprimer
  3. nous aurons beaucoup de lectures en commun !!! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Nous aurons peu de lectures en commun !!! :-/

    Ada Palmer, Ken liu sûr ! Peut être Tchaikovski et je vais me pencher sur le Luc Akicia ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave, on va s'entre nourrir comme d'habitude (ok cette phrase est chelou 😂)

      Supprimer
    2. C'est mieux que s'entre mourir ! lol

      Supprimer
    3. Ah ça c'est moins rigolo lol

      Supprimer
  5. Même pas fini les lectures de la rentrée 2018, alors...
    Mais le Palmer, Liu et le Hamill seront sûrement de la partie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHA je te rassure je ne lis jamais tout. Là c'est la liste idéale.

      Supprimer
  6. Quelques livres en commun : Le hamill et le Palmer ;) et j'avoue que Passing Strange m'intrigue. Bon après j’arrête de regarder les sorties parce que je peux humainement pas tout lire ^^

    RépondreSupprimer

Pages vues