samedi 20 avril 2013

♥ Le second événement de Ludovic Klein


Le pitch :
Au menu : bestiaire fantasmagorique, chimères, transformations bestiales, animaux-totems, homme-animaux, animal tapi en soi qui se dévoile, bêtes mythologiques, improbables, ou quotidiennes... Ou tout simplement regards croisés entre l’homme et l’animal, entre lutte, répulsion, respect et fraternisation, proximité dérangeante et fascination. Tour à tour horrifiques, poétiques, gores, sarcastiques, émouvantes, sexuelles, et toujours FOLLES, nos nouvelles sauront réveiller la bête qui sommeille en vous !

Mon avis :
Le second événement est une nouvelle de Ludovic Klein tirée de l'anthologie Sales Bêtes publiée bientôt (on l'espère) par Les Artistes Fous Associés. Ils sont actuellement en recherche de financement sur Ulule, et je viens moi-même, suite à la lecture de ce texte (offert ici), de contribuer modestement à l'aventure. On y retrouvera des auteurs qui montent comme Morgane Caussarieu ou Julien Heylbroeck.

Le second événement est un récit très court, la liseuse annonce une dizaine de pages, mais avec ma mise en page sur la Kobo, je dirais qu'il y a 5/6 pages maximum. Il se lit vite. Et ça percute.

C'est l'histoire, donc, d'une bête, à savoir un petit chat blanc. Il se trouve au mauvais endroit, au mauvais moment, au Japon. Et il n'est bientôt plus qu'une tâche, une ombre, sur un mur, à cause du souffle de l'explosion qui ravage sa ville.

"Il respire, et à chaque inspiration, le temps semble défaillir."

J'ai été étonnée par le début du texte, qui utilise le tutoiement. C'est un peu comme si on vous racontait votre histoire, alors que vous êtes ce petit chaton mignon, inoffensif et bientôt pulvérisé. Une fois réduit en cendre, la narration redevient "normale".

Et c'est bien la suite de l'histoire qui m'a réellement époustouflée. En dire autant en si peu de mots, c'est exactement ce que j'attends d'une nouvelle. Le style est haché, il interpelle. On s'y croit, c'est terrible et saisissant. L'auteur atteint pleinement son but, faire penser "wahou !" au lecteur en lisant la dernière phrase. 

Je ne peux pas en dire plus sans en dire trop, mais franchement lisez-la, ça vous prendra 5/10 minutes max, vous serez euh... soufflés ! C'est une nouvelle percutante, qui touche au but. J'ai hâte de lire l'anthologie !
Lisez cette nouvelle à télécharger gratuitement ici !
L'avis de Cornwall
Lecture n°27 dans le cadre
du challenge Je lis des nouvelles et des novellas

4 commentaires:

  1. Je vais la lire et je te dirais si ça m'a troué le cul ^^

    RépondreSupprimer
  2. argg ,j'étais bien dans l'horloge du temps perdu ^^
    Mais je vais prendre 5/10 min pour lire la nouvelle et faire une chronique histoire de soutenir le projet !!
    Moi aussi j'ai contribué ;p

    RépondreSupprimer

Pages vues