dimanche 26 juin 2016

Sitrinjêta de Christian Léourier

"Quand bien même on se prive de la facilité offerte par la classification génétique - qui n'a évidemment de pertinence que dans le cadre d'un référentiel planétaire isolé - il y a bien des manières de catégoriser les êtres pensants."

Sitrinjêta est un space-opera de Christian Léourier publié aux Éditions Critic. Pour ceux qui n'auraient pas deviné, la couverture est signée François Baranger ! Merci Choupinette pour ce cadeau d'anniversaire <3

Il y a fort longtemps, une civilisation a créé la planète Sitrinjêta, sur laquelle les sens de toutes les espèces sont satisfaits. Mais aujourd'hui, plus personne ne sait où elle se trouve. Prétextant une mission de fret, le capitaine terrien Hénar Log Korson convainc la puissante Transtell de lui confier un astronef et un équipage. Son but est en réalité de retrouver la mythique planète perdue.

Sitrinjêta est ce qu'on appelle un divertissement intelligent. 

Tout commence dans une échoppe, sur une planète lointaine. Hénar, un Solarien (autrement dit un Terrien), est en affaires avec Skââtlin, un Poulpe. Celui-ci est un marchand renommé, qui va vendre à Hénar un artefact mystérieux et puissant, lui fournir un équipage, et aussi un "cadeau" surprise : une femme dans un sarcophage cryogénique. Hénar, accompagné de son second Svaun, un Eystrien, a besoin de cet artefact pour sa recherche du "vaisseau qui jamais ne sombre". Il va, évidemment, rencontrer de nombreuses difficultés (techniques, diplomatiques, culturelles...) sur sa route. 

"- Les Eghels affirment que les amas d'astéroïdes naissent du crachat des dieux, commenta Hénar.
- Les Ontors soutiennent un peu la même chose au sujet des étoiles, à ceci près qu'ils y voient la semence leur créateur éjaculée à l'occasion d'un rêve érotique, dit Svaun.
-  Comme quoi toutes les civilisations se rejoignent quand il s'agit de croire à des conneries, maugréa Hénar."

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé la plume de Christian Léourier. Il aime toujours décrire et penser des civilisations, puis les faire s'entrechoquer, bien que cet aspect soit beaucoup moins creusé dans Sitrinjêta que dans le cycle de Lanmeur (que j'adore).  
 
Au départ le personnage de Hénar est assez roublard. Je me le suis représenté un peu comme Han Solo (le début dans un genre de bar, le face à face avec l'extraterrestre, le courage un peu inconscient, l'arrogance). Cependant, plus l'intrigue avance, plus l'on se rend compte qu'il est bien plus que cela, et que son apparente désinvolture cache autre chose. Il a d'ailleurs choisi d'effacer sa mémoire pour oublier son passé. Mais l'artefact dans la soute du vaisseau va ramener certains souvenirs à la surface... En cela je dois dire que ce fut un protagoniste intéressant.

Finalement, tout cela s'est révélé légèrement plus tragique que prévu. Tant mieux, car je dois dire que j'avais peur qu'on reste en surface, notamment parce que j'ai entendu de ce roman qu'il était le FNA de Léourier. Connaissant l'auteur, il a forcément été un peu plus loin, même si finalement on aurait aimé en savoir beaucoup plus. C'est frustrant, car l'auteur est un grand créateur d'univers, et que ce roman est un one-shot. Mais prenons Sitrinjêta pour ce qu'il est, un space-opera bien sympathique, avec de belles idées dedans, dont de chouettes voyages en vaisseau et un rapport à l'art plutôt poétique.

Pour résumer, Sitrinjêta de Christian Léourier paru chez Critic est un space-opera à la fois divertissant et intelligent. On y reconnait bien la plume de l'auteur qui crée, manie et fait s'entrechoquer comme à son habitude les civilisations extraterrestres, y mêlant également de nombreux rebondissements. Un bon moment de lecture, mais ne vous attendez pas à aussi ambitieux que Lanmeur, même si la fin de Sitrinjêta a pu m'y faire penser.
Ils l'ont lu : Lorhkan et Blackwolf

Lecture n°1 dans le cadre du
Challenge Summer Star Wars


Sitrinjêta
de Christian Léourier
Éditions Critic - Mai 2016
287 pages
Papier : 18€

10 commentaires:

  1. Si ça peut te rassurer, l'auteur a l'intention d'écrire d'autres romans dans cet univers.
    Dixit l'auteur lui-même au festival Étonnants Voyageurs 2016. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es toujours porteur de bonnes nouvelles !

      Supprimer
  2. Ca a l'air intéressant en tout cas, et ça ferait une bonne occasion pour moi de découvrir l'auteur ! (j'avoue, les intégrales de Lanmeur me découragent un peu vu leur taille ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dommage pour Lanmeur c'est tellement bien ! Mais tu peux commencer à découvrir l'auteur via Sitrinjêta en effet ;-)

      Supprimer
    2. Oui Lanmeur c'est trop bien. D'ailleurs faudrait que je continue, j'ai lu le premier il y a des années et c'est toujours en plan depuis :/

      Supprimer
    3. Oh tu devrais, car le second contient d'excellents romans, et le trois aussi en fait. Par contre j'ai un peu buté sur le 4, je m'y remettrai le moment venu

      Supprimer

Pages vues