dimanche 26 avril 2015

L'Obsession de James Renner

L'Obsession de James Renner est un thriller publié chez Pocket en poche. Il avait d'abord été édité par Super 8. Et il y a des morceaux de bonne SF dedans.

On l’appelait l’Homme de Primrose Lane : il vivait reclus dans une petite ville de l’Ohio et on ne lui connaissait ni famille ni amis. Été comme hiver, il portait des moufles. Son assassinat frappe le voisinage de stupeur.  Et si sa mort apparaît inexplicable, l’existence qu’il a vécue se révèle plus mystérieuse encore. Son identité, en effet, était fausse. Son train de vie était des plus modestes, alors que son compte en banque abritait une véritable fortune. Depuis des années, il tenait un journal relatant les moindres faits et gestes d’une jeune fille du voisinage. Qui était vraiment l’homme de Primrose Lane ? Et pourquoi l’a-t-on assassiné ? Quatre ans après les faits, hanté par les fantômes d’un passé douloureux, l’écrivain David Ness, décide de consacrer son nouvel ouvrage à cette étrange affaire jamais résolue. Mais son enquête, qui prend bientôt un tour des plus imprévus, se mue petit à petit en obsession fiévreuse – une obsession qui va le mener aux portes de la folie.

L'Obsession m'a tout de suite happée. Le roman commence, comme tout thriller qui se respecte, par un meurtre horrible (ou encore un "meurt' ignob' ", dixit Sœur Marie-Thérèse des Batignolles). On y parle d'enlèvement de petites filles, et de tueur en série. Ok, c'est malsain, ça me plait !

On découvre ensuite la vie de David Neff, un journaliste/écrivain qui a consacré un livre à son enquête sur un tueur en série, pour les crimes duquel un homme a été exécuté à tort. L'ouvrage l'a rendu riche mais a aussi mis au jour son côté obsessionnel, car à cette occasion il a mis de côté sa femme Elizabeth, qui a fini par se suicider après avoir accouché de leur enfant, Tanner. C'était il y a quatre ans. 

De nos jours, David est contacté par son éditeur pour enquêter sur le meurtre de L'homme de Primrose Lane (celui qui ouvre le roman, si vous avez suivi), un individu extravagant qui portait toujours des moufles, quelle que soit la saison, et dont personne ne connait la véritable identité. Celui-ci a reçu une balle, et ses doigts ont été passés au mixer après avoir été coupés. David va finir par se rendre compte que cette affaire le concerne en fait de très près...

Le récit est prenant  et rythmé, alternant les époques, parfois de façon un peu abrupte, mais jamais suffisamment pour perdre le lecteur. Beaucoup de coïncidences et d'événements étranges ne peuvent que mettre la puce à l'oreille du lecteur de SF. J'appelle ça "la malédiction du lecteur de SF" (ça pourrait aussi bien être une bénédiction, d'ailleurs je le vois plutôt comme ça) : autant un lecteur de thriller classique pourra être surpris par l'évolution atypique du roman, autant le lecteur de SF saura assez vite vers où l'auteur se dirige. Mais attention, il poursuivra avec le plaisir de découvrir les rouages de cette histoire bien ficelée.

"- Il m'aurait fallu plus de temps."
J'envisage de faire graver cette phrase sur ma stèle.

Il se trouve que l'auteur lui-même est obsédé par un crime non résolu. Ce premier roman semble être sa catharsis, une interprétation imaginaire de ce qu'il ne pourra jamais savoir avec certitude. David Neff a certainement beaucoup de James Renner en lui.

On notera également des références geeks et SF nombreuses et appréciables.

Pour résumer, L'Obsession de James Renner est un thriller avec des morceaux de SF dedans. D'abord paru chez Super 8, il vient de sortir en poche chez Pocket. L'intrigue prenante et rythmée happe rapidement le lecteur. L'évolution atypique du roman pourra en surprendre certains, et ravir les autres. Une lecture intelligente et sombre, un peu à la Stephen King, que je vous recommande.


L'Obsession
de James Renner
Pocket - mars 2015 
Super 8 - avril 2014
575 pages
Traduit de l'américain par Caroline Nicolas
Papier : 8,40€ / Numérique 12,99€ (pas de numérique poche)
Titre original : The Man from Primrose Lane - 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pages vues