mardi 22 octobre 2013

La fin du monde de Fabrice Colin


J'ai trouvé La fin du monde de Fabrice Colin par hasard à la librairie. Tout petit poche, il n'était pas cher et c'était un post-apo, je l'ai donc embarqué aussi sec.

C'est l'histoire de Jim, l'américain fils d'un ancien sénateur, François, l'ado français dont la mère est atteinte d'une maladie neurologique, Xian, le chinois champion d'échec et fils d'un éminent neurologue, et Hafza, l'égyptienne terroriste d'Al Qaeda pas très repentie, à qui il manque une main suite à un attentat raté. Nous allons découvrir la vie de ces adolescents juste avant, puis pendant, un événement particulier : la fin du monde dans un holocauste nucléaire vraisemblablement déclenché par la Chine.

Première chose : sur la couverture du Livre de poche, pas de mention de la publication antérieure du roman chez Mango Jeunesse. Et ça, ça m'énerve ! Également aucune information sur le fait que ce livre, comme je l'ai découvert à la fin, a une suite intitulée Après. Bon.

Côté histoire, les chapitres sont courts, prenants, bien écrits. C'est du Colin. Pour de la jeunesse, ce n'est pas si tendre, mais comment être tendre quand on décrit une apocalypse nucléaire ? De ce côté, je n'ai pas été déçue. Cela se lit tout seul, en une soirée. Les dégâts, même vus de loin, sont bien décrits, ainsi que le chaos qui s'ensuit.

On sent tout de même le côté jeunesse aux personnages adolescents, et à quelques détails que l'on peut comprendre dans une édition pour ados, un peu moins dans un Livre de Poche destiné apparemment à un public adulte. Genre l'explication de ce qu'est Tchernobyl par exemple. Et alors j'ai très peu aimé la fin [SPOIL] : d'une part on a droit à une révélation dans le style "nous ne sommes pas seuls" (dans l'univers, je suppose) qui semble un peu facile si elle est ce qu'elle parait, et puis qu'est-ce que ça vient faire là (même si ça fait très Rencontre du Troisième Type), d'autre part la petite phrase "Que trouvera Bidule en haut de la montagne ? Est-ce que Machin est vraiment mort ? Qui est le mystérieux homme qu'a rencontré Trucmuche ? Vous le saurez en lisant la suite." Quoi ! WTF !!! [SPOIL TERMINE]

Malgré tout, Fabrice Colin n'épargne pas la souffrance aux ados de son roman, la perte des familles, la vision de choses terribles, j'avoue que tout est loin d'être rose, c'est même parfois très sombre lors du périple de Xian le joueur d'échecs chinois.

Alors oui j'ai envie de savoir la suite, même si certaines choses m'ont déplu ! Problème : elle n'est jamais parue, la collection originelle, à savoir Autres Mondes chez Mango ayant malheureusement été arrêtée... Alors Le Livre de Poche a-t-il prévu une parution inédite, ou cette réédition est-elle uniquement destinée à frustrer le lecteur ? Et bien Electre n'en a aucune idée. Pas d'info non plus sur le site de l'éditeur. Et Fabrice Colin, sur sa page officielle FB n'en sait pas plus.

Pour résumer, La fin du monde de Fabrice Colin est un post-apo jeunesse sombre, prenant. L'histoire est captivante mais je lui reproche un côté jeunesse qui ne devrait pas (selon moi) apparaître dans une édition adulte (mais les éditeurs font parfois des choses étonnantes, la preuve, personne n'a aucune idée sur la date de la publication de la suite de ce roman, ni même si cela se fera.) Pour le coup, malgré une bonne soirée passée à la lecture de ce livre, je vous déconseille de vous y plonger tant que les choses ne seront pas plus claires sur la parution de la suite. Ou alors il faudra faire abstraction de la fin...

Post-apo jeunesse inachevé.
Lecture n°1 dans le cadre
du challenge Francofou

6 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Étonnamment, j'en garde plutôt un bon souvenir, sans avoir vraiment besoin/envie d'en connaître la suite (ne serait-ce que par peur que cela tourne un peu trop niais, et je ne sais même pas pourquoi j'ai peur de ça). J'avais vraiment été halluciné par la violence que narrait Fabrice Colin pour un livre "jeunesse", et j'avais trouvé ça vraiment fort.
    Concernant la fin, j'ai pas souvenir du premier point que tu soulèves, et c'est seulement maintenant que je te lis que je me rends compte que cette annonce de fin fait vraiment série B à la noisette, ça m'avait pas plus choqué que ça avant. ^^

    RépondreSupprimer
  3. J’ai malheureusement l’impression qu’il y a de plus en plus de séries inachevées, la crise est passée par là et les éditeurs sont devenus frileux :( Vivement que le contexte économique soit plus favorable à la littérature...

    RépondreSupprimer
  4. arf, une série qui risque de ne pas être entière... Pour la maniaque des collections que je suis, ça refroidit ! ><
    J'aime beaucoup la couverture par contre, d'une douceur qui cache bien son jeu apparemment !

    RépondreSupprimer
  5. Je vais quand même tenter le coup pour cet ouvrage bien qu'il y ait une petite touche de jeunesse.

    RépondreSupprimer
  6. je viens d'en terminer la lecture et je n'ai pas beaucoup aimé C'est vrai que cela se lit facilement et qu'on est pris par l'histoire des personnages. mais cela reste toujours très superficiel et avec beaucoup d'invraisemblances dans le récit.. Réflexion sur la prolifération des armes nucléaires Mais aujourd'hui on pourrait l'aborder par l'accessibilité de ces ogives nucléaires par des terroristes.

    RépondreSupprimer

Pages vues