lundi 27 février 2012

Le crépuscule de Briareus de Richard Cowper


Le pitch :
En 1983, l'apparition d'une supernova provoque sur la terre tornades et typhons qui font cinquante millions de victimes et rendent stériles les survivants. Cependant, certains de ces derniers, qu'on appelle « zétas » (d'après le nom d'une onde nouvelle apparue sur les électroencéphalogrammes) ont acquis d'étranges pouvoirs psychiques. On les craint, on se méfie d'eux, on les traque, mais c'est grâce au sacrifice de l'un d'eux que notre planète redeviendra féconde.
  
Mon avis :
Enfin un bon petit post-apo !!! ça faisait bien trop longtemps, j'étais en hypo post-apo...

Voici un roman anglais des années 70, publié chez Denoël dans la collection Présence du Futur (ce qui explique la couverture hideuse), écrit par Richard Cowper. L'étoile Briareus Delta explose et produit des radiations qui rendent stérile l'humanité, induisent des changements climatiques extrêmes, et créent une nouvelle onde "zéta" dans le cerveau d'une personne sur un million.

Nous suivons année par année l'évolution de la situation, les tests sur les Zétas, la dégradation du climat et des conditions de vie...

C'est ainsi que finit le monde
Non pas avec un Bang ! Mais avec un soupir.
T.S. Elliott

Parallèlement, les zétas expérimentent des "voyages", sortes de visions, du présent, du futur, qu'ils partagent. Ce roman a un côté très spirituel, de réflexion sur la vie et son sens.

La religion, c'est parier sa vie qu'il y a un Dieu. Je n'aime pas les paris.

Je lui reprocherais juste une traduction évidemment datée et retiendrait la jolie expression "il me souvient...". Ce n'est pas un roman post-apocalyptique dans l'action, mais dans la réflexion et la poésie que je vous conseille vivement ! 


CITRIQ

3 commentaires:

  1. Ah chouette ! je me le note celui là !
    Merci d'être passée sur mon blog...je te rajoute dans mon reader :)

    RépondreSupprimer
  2. Ravie de vous donner des idées !

    RépondreSupprimer

Pages vues