vendredi 2 août 2013

Le Signaleur de Charles Dickens

Le pitch :
Le narrateur, durant une promenade, rencontre, près d'un tunnel, un signaleur du chemin de fer, homme instruit et consciencieux qui lui dit recevoir, avant des accidents sur la voie ferrée, la visite d'un spectre qui lui fait d'étranges avertissements dont le dernier semble s'adresser à lui....

Mon avis :
Encore une nouvelle ! Courte et libre de droits, bonne raison pour s'y plonger, surtout avec un auteur tel que Charles Dickens à la plume. Le Signaleur est un texte fantastique écrit en 1886.

Le narrateur se promenant, aperçoit une personne près d'un tunnel et se demande ce qu'elle fait là, si près de la voie ferrée. C'est en fait le signaleur, celui qui est chargé de bouger les aiguillages au passage du train. Ils vont alors discuter et le narrateur va devenir le témoin du récit un peu fou du signaleur qui affirme qu'un spectre lui apparait avant qu'advienne un événement grave.

Ce court texte est troublant. On ressent l'incrédulité du narrateur, mais aussi la peur du signaleur qui lui fait perdre pied. Il ne peut plus s'empêcher de penser à ce qu'il croit voir et aux possibles implications. C'est assez oppressant !

On y découvre également un métier fort dangereux, où la moindre inattention pouvait être fatale.

Pour résumer, cette nouvelle fantastique est sympathique, même si assez prévisible. Cela dit, pour l'époque, ce n'était pas forcément du déjà-vu. Dickens nous angoisse comme il faut en peu de pages. Vous pouvez télécharger gratuitement Le Signaleur sur Feedbooks. Ne vous gênez pas !

Lecture n°45 dans le cadre
du challenge Je lis des nouvelles et des novellas



2 commentaires:

  1. une nouvelle qui tombe pile dans l'actualité ferroviaire mumm :p

    RépondreSupprimer
  2. Lu et chroniqué avant les événements !

    RépondreSupprimer

Pages vues