lundi 21 janvier 2013

Dernière visite avant le Christ de Juan Miguel Aguilera

Le pitch :
Et si le voyage dans le temps servait à faire du tourisme, combien de personnes iraient assister aux derniers instants du Christ ? Et quelles seraient les conséquences ?

Mon avis :
Dernière visite avant le Christ est un recueil numérique de 4 nouvelles écrites par Juan Miguel Aguilera, l'auteur espagnol de science-fiction qui compte en ce moment. Publié chez ActuSF, il a un tout petit prix de 1,99€. Les textes ne sont pas inédits : La fête de la comète a été publié dans Utopiales 10 chez ActuSF et les trois autres dans l'anthologie Dimension Espagne chez Rivière Blanche.


Dernière visite avant le Christ

Cette nouvelle est une histoire assez basique, mais sympathique, de paradoxe temporel. Les voyages dans le temps font un malheur auprès des touristes fortunés. Un guide, lors d'une réception, raconte une histoire qui lui est arrivée, alors qu'il emmenait un groupe assister à la crucifixion de Jésus.

"Mesdames et Messieurs, bienvenue dans le Tunnel du Temps."

Je dois dire que le récit est bien amené avec la conversation entre le narrateur et la jeune Isabelle. Dans ce monde, Stephen Hawking est une sorte de prophète qui a édicté les lois du voyage temporel. Le texte permet une critique des extrémismes religieux, ainsi que du tourisme de masse. Le chute est bonne bien que prévisible, et je reprocherai un petit manque de crédibilité sur quelques points.

Finalement, cette nouvelle m'a permis de me rendre compte d'une chose : il est difficile pour un auteur qui choisit le voyage dans le passé, de faire autre chose comme trame que "voyage dans le temps - modification du passé - changement du futur". C'est redondant. Parfois, nous avons de bonnes trouvailles et parfois c'est un peu loupé. Mais c'est toujours chouette à lire.

La fête de la comète

Celle-ci est une relecture, puisque j'avais déjà lu Utopiales 10. C'est une uchronie à l'envers. Un jeune étudiant allemand en arts décide de défendre un professeur juif malmené par des élèves nazis, et se voit provoqué en duel. L'enjeu est bien plus grand qu'il ne l'imagine.

Cette nouvelle cauchemardesque joue avec la réalité et les apparences. J'avoue qu'elle réussit vraiment à mettre le lecteur mal à l'aise.

La forêt de glace

Voici une nouvelle de space-opera, post-expansion. C'est un mystère dans l'espace : un vaisseau disparu depuis 10 ans, un ensemenceur qui plante des arbres sur des planètes afin d'y produire une atmosphère vivable, est retrouvé pris dans les glaces. Une jeune biologiste y est envoyée pour comprendre ce qui s'est passé. Elle est d'autant plus impliquée que son ex était sur le vaisseau.

"Évidemment, le lieu était horrible. Il comportait d'interminables coursives métalliques couvertes du gel de la comète. Les parois des couloirs contenaient de larges gousses de cristal à demi enterrées das la glace, remplies de graines d'arbres-maison. Sur une autre cloison, emprisonné dans la glace, se trouvait un corps humain."

Cette histoire m'a fait penser aux Peaux-Epaisses de Laurent Genefort car on y trouve des humains génétiquement modifiés pour supporter les conditions spatiales.  

On est vite pris dans "l'enquête" et étonné par l'explication. Bravo m'sieur Aguilera, j'ai aimé !

Voyage au centre de l'univers

Vous l'aurez compris, ce titre est un clin d'oeil à Jules Verne, qui se trouve être un des personnages principaux du récit. Un jeune homme vient frapper à sa porte de reclus à Amiens. Pensant d'abord qu'il s'agit d'un admirateur, Jules Verne se rend vite compte que l'homme tient absolument à le faire sortir de son domicile. Mais pourquoi ?

Il fallait y penser à cette histoire. On se trouve en pleine science-fiction, dans un hommage à un pionnier du genre !

Pour résumer, ActuSF nous offre ici un mini-recueil SF de qualité. Ma nouvelle préférée est La forêt de glace, pour son inventivité et son originalité. La fête de la comète, perturbante, n'est pas loin derrière. Je regrette seulement qu'aucune nouvelle ne soit inédite. Aguilera est un auteur que je vais suivre, car il réussit à happer le lecteur en seulement quelques pages !

Lecture n°4 dans le cadre
du Winter Time Travel
Lecture n°9 dans le cadre
du challenge Je lis des nouvelles et des novellas

5 commentaires:

  1. Je n'arrive pas vraiment à concevoir ce qu'est une "uchronie à l'envers" ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui pas évident mais si je t'explique je dévoile trop de choses !!

    RépondreSupprimer

Pages vues