vendredi 29 avril 2016

☆ Annihilation, Le Rempart Sud tome 1 de Jeff VanderMeer

Annihilation est le premier tome de la trilogie Rempart Sud de Jeff VanderMeer, publié chez Le Diable Vauvert.

La Zone X, mystérieuse, mortelle. Et en expansion. Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux. Douzième expédition. Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage. Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X.

Je vais vous raconter l'histoire de ma lecture d'Annihilation. D'abord, quand j'ai vu le résumé, je l'ai voulu tout de suite. Une fois sur ma liseuse, je l'ai commencé. Premières impressions : un récit clinique, narré sous forme de journal par un personnage sans autre nom que "la biologiste". Je m'aperçois rapidement qu'en fait chacun(e) est nommée par sa fonction "la psychologue", "la linguiste"...  

Côté atmosphère, c'est étrange. On sait que les femmes de l'expédition sont dans la Zone X, qu'elles sont la douzième expédition à y entrer. Leurs relations sont froides, alors qu'elles se sont côtoyées pendant leur préparation, et pour cause : elles ne connaissent pas les prénoms des autres. Dans ce climat qui n'encourage pas la confiance, elles doivent parcourir une Zone dangereuse, étrange, impossible.

A la découverte d'un tunnel qui s'enfonce dans le sol, elles envoient la biologiste en reconnaissance. Des phrases sont inscrites sur les murs : par qui ou quoi ? Comment ? L’étonnante et inquiétante flore de la Zone X envahit les murs, et l'escalier descend, descend...

Là j'ai fait une pause dans ma lecture. J'avais du mal avec la froideur de la narratrice. Quelques jours plus tard, poussée par la curiosité pour cette "tour" comme l'appelle la biologiste alors même qu'elle s'enfonce dans le sol, je replonge de plus belle.

Et là l'histoire devient plus vivante. Je suis absorbée par le récit de la biologiste, par la plume de VanderMeer, par les flashbacks qui permettent de découvrir les bribes de son passé : son enfance, ses obsessions, sa solitude, son mari... Dans le même temps, elle progresse dans la Zone X, rencontre des animaux étranges et dangereux, étudie toute cette vie qui la passionne dans la faune et surtout la flore des lieux. Et ces mystères : qu'y a-t'il dans ce Phare au loin ? Pourquoi ce mur devant la mer ? Que s'est-il passé pour que cette région se transforme en la Zone X ? Que sont réellement devenues les précédentes expéditions ?

"Il m'est venu l'idée perturbante que le monde naturel autour de moi
s'était transformé en une espèce de camouflage."

Jeff VanderMeer offre au lecteur une véritable réflexion autour de la vie et la mort, dans le genre qu'on appelle New Weird. A l'image de Lovecraft, mais aussi Dick, les frères Strougatski (pour Stalker, incontestablement), Hypérion de Simmons et même Stephen King pour ce côté obsessionnel (notamment de la Tour !), il sème des indices et maîtrise son récit de bout en bout. On arrive à la fin enthousiasmé, avec l'impression que c'est beaucoup trop court. Heureusement c'est une trilogie !

Si j'ai un conseil pour ce roman, c'est de le lire d'une traite si possible. Je crois que si mon cerveau avait été disponible dès le départ, j'aurais dévoré le récit en moins de deux.

Pour résumer, Annihilation est le premier tome de la trilogie Rempart Sud de Jeff VanderMeer, publié chez Le Diable Vauvert. C'est un récit riche, étrange, exigeant. La narration est froide mais l'on peut vite se laisser absorber par ce livre singulier à l'atmosphère à la fois pesante et pleine de promesses. Beau, original, puissant, weird, une expérience réussie !
Les avis de : Gromovar, Yogo, Lorhkan, Cédric...

Annihilation
Rempart Sud tome 1
de Jeff VanderMeer
Au Diable Vauvert - Février 2016
224 pages
Traduit de l'américain par Gilles Goullet
Papier : 18€ / Numérique : 9,99€
Titre original : Annihilation - 2014

18 commentaires:

  1. La couverture est déjà très intrigante, et d'après ta chronique le reste l'est tout autant. Ca me donne très envie tout ça !

    RépondreSupprimer
  2. On t'avait bien dit que c'était plus que bien... :-p

    RépondreSupprimer
  3. C'est très intrigant en tout cas ! A voir quand la PAL aura été vaincue :p

    RépondreSupprimer
  4. Je suis dedans, presqu'à la fin et le charme vénéneux du récit a bien opéré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis contente ! Vénéneux c'est le mot !

      Supprimer
  5. Il me fait bien envie. Par contre vu sa taille j'hésite à le prendre carrément en numérique...

    RépondreSupprimer
  6. AH ! VanderMeer a toutes les chances de me séduire avec Annihilation. Pour le bien de ma PAL, il faudrait que j'attende la publication de toute la trilogie. Serai-je assez sage ? ;) Comme tu conseilles de le lire d'une traite, je me demande s'il ne vaudrait mieux pas l'appliquer pour l'ensemble de la série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'a fait Cédric Jeanneret en VO ! Il a enchaîné les 3.
      Mais sincèrement ta PAL ne souffrirait pas longtemps, ce roman est très court !

      Supprimer
  7. Bon j'ai pas adhéré, je me suis lassé du mystère mystérieux. J'ai continué avec l'espoir de trouver un retournement, une bribe de réponse. Mais visiblement trop exigeant pour moi, et n'ayant pas la volonté de me risquer une entorse du cerveau, je pense que je ne me lancerais pas sur les tomes suivants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très spécial ! Au début j'ai eu du mal aussi je l'avoue, d'où mon abandon temporaire.

      Supprimer

Pages vues