dimanche 30 juin 2013

La semaine du JLNN #13


C'est déjà dimanche. On se rapproche des 500 chroniques, peut-être qu'on fera un petit concours en juillet, ça fait longtemps !

Du 22 au 28 juin, 22 chroniques ont été publiées ou signalées (oui j'ai abrégé) :

samedi 29 juin 2013

Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi

Le pitch :
Fin du XXIe siècle, il n'y a plus de pétrole, la mondialisation est un vieux souvenir et la plupart des États-Unis un pays du tiers-monde. Dans un bidonville côtier de Louisiane, Nailer, un jeune ferrailleur, dépouille avec d’autres enfants et adolescents les carcasses de vieux pétroliers. Le précieux cuivre récupéré dans les câblages électriques au péril de leur vie leur permettent à peine de se nourrir.
Un jour, après une tempête dévastatrice, Nailer découvre un bateau ultramoderne qui s’est fracassé contre les rochers. Le bateau renferme une quantité phénoménale de matériaux rares, d’objets précieux, de produits luxueux… et une jeune fille en très mauvaise posture.
Nailer se retrouve face à un dilemme. D’un côté, pour récupérer une partie de ce trésor et en tirer de quoi vivre à l’aise parmi les siens, il doit sacrifier la jeune fille. De l’autre, l’inconnue est aussi belle que riche et lui promet une vie encore bien meilleure, faite d’aventures maritimes dont il rêve depuis longtemps…

Mon avis :
Au dernier Masse Critique, j'avais dit sur Facebook que je n'avais rien trouvé d'intéressant en parcourant la liste quelques jours avant le lancement. Le jour J, j'y suis retournée, voir si je n'avais rien raté, et heureusement, car Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi Au Diable Vauvert était dans le tas, bien caché à m'attendre ! Vous noterez sa superbe couverture, l'objet est fortement sympathique.

vendredi 28 juin 2013

Les Maîtres de maison de Jack Vance

Le pitch :
La vie existe sur la deuxième planète en orbite autour de la lointaine étoile BCD 1169, où ont été détectés des signaux, preuves indubitables d’une civilisation technologique. Ni une ni deux, la Société d’Astrographie affrète un vaisseau, le Gaea, pour l’explorer. Là-bas, quelle n’est pas la surprise de l’équipage de trouver des peuplades humaines, toutes primitives, mais dont certaines habitent de grands palais et se font appeler Maîtres de maison. Mais qui sont alors les serviteurs ?

Mon avis :
J'ai téléchargé Les Maîtres de maison de Jack Vance en mars 2013 sur e-Bélial'. C'est une nouvelle space-op' d'une vingtaine de pages.

mercredi 26 juin 2013

[BD] La Rage tome 1 : Amina de Boisserie et Kerfriden

Le pitch :
Rage : nouvelle souche du virus qui touche uniquement les enfants. Cette maladie les pousse irrémédiablement à attaquer toute personne adulte.
Désormais, l'humanité n'a d'autre choix que de tuer sa descendance pour gagner du temps et tenter de comprendre d'où provient ce fléau.

Mon avis :
C'est Stéphane Manfredo qui a mentionné cette BD lors d'une formation sur les littératures de l'imaginaire, j'avais donc tout bien noté le titre et j'ai fini par l'avoir sous la main. Amina est le 1er tome de la BD La Rage, éditée chez 12bis, scénarisée par Boisserie et dessinée par Kerfriden.

La Rage, c'est un virus qui touche uniquement les enfants, les transformant en un genre de zombie. Ils sont capables de détecter les adultes et les attaquent. Pire, ils les bouffent. Imaginez votre enfant qui vous attaquerait, ou attaquerait quelqu'un devant vous, comment réagiriez-vous ?

mardi 25 juin 2013

Bilan des 10 000... pages tournées sur ma liseuse !


Dimanche matin, je lisais une nouvelle space-op' de Jack Vance :-° (Les Maîtres de maison au Bélial' si vous voulez tout savoir), quand soudain-t-à-coup s'afficha sur ma liseuse Kobo Glo une info indispensable : j'avais gagné la récompense Titan. Quoi qu'est-ce donc ? La médaille Titan, ça veut dire que 10 000 pages ont été tournées depuis le démarrage de la liseuse.


lundi 24 juin 2013

♥ La Longue Terre de Stephen Baxter et Terry Pratchett

Le pitch :
Dans les vestiges calcinés du domicile d’un scientifique discret, l’agent Monica Jansson découvre un curieux gadget : un boîtier abritant du fil de cuivre, un commutateur et… une pomme de terre. Ce « Passeur » est la porte d’entrée universelle que tout un chacun peut fabriquer pour accéder à une infinité de Terres parallèles sans présence humaine : il suffit d’un pas, un seul pas, vers l’est ou vers l’ouest.
La découverte de cette « Longue Terre » sans limites va bouleverser à jamais l’humanité. Si une ère nouvelle s’ouvre aux pionniers, les gouvernements sont moins enthousiastes à la perspective de tous ces mondes incontrôlables. Et que de questions sans réponse !
Auxquelles certains vont s’atteler. La plus improbable des missions d’exploration se prépare. À bord d’un dirigeable prennent place Josué Valienté, un jeune homme doué du talent de passer d’un monde à l’autre sans assistance mécanique, et Lobsang, une intelligence artificielle extravagante qui fut un réparateur de motocyclettes tibétain dans une vie antérieure. Un voyage aux confins de la Longue Terre les attend… 

Mon avis :
J'ai repéré La Longue Terre dès son arrivée dans les futures parutions de L'Atalante, pour plusieurs raisons. Un, c'est un roman de Terry Pratchett. Deux, il l'a écrit avec son compatriote Stephen Baxter, que je souhaitais découvrir. Trois, c'est une histoire de terres parallèles qui m'avait l'air bien alléchante. Quatre, le titre se trouve être très intriguant. Bon j'arrête. Ah oui la couv' est chouette aussi. 

dimanche 23 juin 2013

La semaine du JLNN #12


Hé oui, la semaine du JLNN is back ! Après un beau bilan des 6 mois, avec plein de lectures, un concours et quatre gagnants, le JLNN continue sur sa lancée.

Depuis le bilan, soit du 12 au 21 juin, 29 chroniques ont été publiées ou signalées :

samedi 22 juin 2013

[JLNN] Les gagnants du concours des 6 mois

Après un beau bilan des 6 mois, rien ne vaut un petit concours pour gagner encore plus de nouvelles à découvrir !
 
Sans plus attendre voici les résultats :

vendredi 21 juin 2013

☺ L'Homme truqué de Maurice Renard

Le pitch :
Un matin, le docteur Bare est retrouvé mort au bord de la chaussée, victime d'un guet-apens. Les gendarmes Mochon et Juliaz enquêtent et trouvent un manuscrit visiblement oublié par les coupables. Ce manuscrit est entièrement rapporté dans la suite du texte et le lecteur rejoint le docteur Bare pendant qu'il accompagne un de ses amis, qu'il croyait mort, et qui revient de la guerre «truqué»...

Mon avis :
J'ai eu envie de lire cette nouvelle de Maurice Renard suite à ma lecture de la BD éponyme de Serge Lehman et Gess, adaptée librement de cette œuvre SF de 1921. Cela tombe bien, elle est libre de droit

Le texte commence comme une enquête. Deux gendarmes retrouvent le cadavre du docteur Bare, une balle dans la tête. Ils remontent alors la piste jusqu'à son domicile où ils retrouvent dans une de ses poches un récit qui semble relever de la science-fiction. Son ami Jean Lebris, censément mort au combat, serait finalement revenu aveugle mais avec une étrange aptitude, suite à des expériences pratiquées sur lui.

mercredi 19 juin 2013

[BD] L'Homme truqué de Serge Lehman et Gess

Le pitch :
L‘homme truqué est une très libre adaptation du roman éponyme de Maurice Renard paru juste après la Première Guerre mondiale et dont l’argument est le suivant : le 27 mai 1918, le lieutenant Jean Lebris, grièvement blessé au visage lors d’un assaut sur le Chemin des Dames, est kidnappé par une mystérieuse organisation qui teste sur lui un système expérimental de vision électrique. Relâché six mois plus tard près de Paris, Lebris, défiguré, terrorise la population des faubourgs et devient une sorte de légende urbaine  : l'Homme truqué. 

Mon avis :
Adapté librement du roman éponyme de Maurice Renard, L'Homme truqué de Serge Lehman au scénario et Gess à l'image, est publié chez L'Atalante. La BD raconte des événements se déroulant avant La Brigade chimérique, ce qui tombe bien puisque je ne l'ai pas encore lue, elle m'attend sagement sur une étagère !

mardi 18 juin 2013

Nouveau challenge : Défi Jack Vance


Choupinette lance un défi Jack Vance. Elle y pensait depuis quelques temps et malheureusement elle a été rattrapée par l'actualité. Ce sera donc aussi une façon de rendre hommage à cet auteur essentiel de la SF.

Il se déroule du 28 juin au 28 décembre. Il est combinable avec un paquet de challenges, dont évidemment le JLNN !

Ma PAL pour ce challenge (je ne lirais sûrement pas tout !) :
Baroudeur (ma priorité !)
La Terre Mourante
Les Chroniques de Durdane
Le cycle de Lyonesse
Le Livre d'or de la SF : Jack Vance

Voilà ! N'hésitez pas à nous rejoindre !

lundi 17 juin 2013

Extra-Muros de Raymond Milési

Le pitch :
Père et Mère Pontonnier ont tout pour être heureux : une fille aînée délicieuse, Mirna, un fils charmant, Roby, et Chienne. Tout va pour le mieux jusqu'à ce que Mirna s'aventure dans le désert rouge, et y rencontre Magister, créature cybernétique en sommeil. Ce dernier entreprend alors l'éducation des deux enfants...

Mon avis :
Les Éditions Armada proposent aux participants du JLNN de recevoir gratuitement des nouvelles de la collection numérique Mémoria (qui a de belles couvertures signées Michel Borderie !). J'ai décidé de me pencher sur le cas Extra-Muros de Raymond Milési, qui a reçu deux prix en 1991 : le GPI et le Rosny Aîné, quand même.

dimanche 16 juin 2013

Défi Âne VS Papillon #4

Après avoir échoué lamentablement au #3 et avoir écopé d'un gage, je repars gaiement pour le #4 du défi Âne VS Papillon qui m'oppose à Cornwall.

Alors, que lui ai-je choisi comme lecture estivale ?

A vrai dire, je me suis fait couper l'herbe sous le pied par Ophélie Bruneau, qui dans son interview sur La Prophétie des ânes, choisit la prochaine lecture de Choupinette : Le Guide galactique de Douglas Adams, classique de la SF anglaise/absurde que je lui ai moi-même offert !! Orchidoclaste !!

Mais je vous rassure, c'est après que je me suis rappelée que ce n'était pas du tout ce à quoi j'avais pensé pour cet été. En fait. Je suis un peu Alzheimer.

jeudi 13 juin 2013

mercredi 12 juin 2013

[JLNN] Bilan #2 après 6 mois de challenge Je lis des nouvelles et des novellas


"Le format court me va si bien !" Snow
"Je suis en train de devenir accro aux nouvelles !" Aude

Voici déjà le bilan des 6 mois du challenge Je lis des nouvelles et des novellas. C'est ce qu'on appelle un beau bébé, avec 428 chroniques depuis le départ, soit 223 au premier trimestre et 205 au second, on a donc une bonne vitesse de croisière ! Ce qui nous donne 472 lectures, de 359 œuvres différentes. Retrouvez la liste ici.

Je vous rappelle que de gentils éditeurs nous accompagnent (faut scroller un peu !) et des œuvres vous sont offertes par ici.

Nous sommes 67 participants, dont 56 actifs, mais je ne désespère pas des 11 qui restent ;-)


dimanche 9 juin 2013

♥ [BD] Zombies tomes 1 et 2 : La Divine comédie et De la brièveté de la vie de Péru, Cholet et Champelovier

Le pitch :
L'être humain ne règne plus au sommet de la chaîne alimentaire. Les zombies lui ont volé sa place et rien ne semble pouvoir les arrêter. Est-ce la fin de l'Humanité ? Pas sûr... pour certains ce n'est qu'un recommencement. Que six milliards d'êtres humains couverts de mouches essaient d'en tuer quelques autres ne change pas grand-chose au sens du mot civilisation. C'est ce que réalise Sam, un homme qui ne doit son salut qu'à Smith & Wesson et à un peu de chance. Il a fui les grandes villes et laissé sa fille derrière lui. Pourtant, maintenant que le silence règne sur les États-Unis, il la croit toujours en vie... Et sa conscience, traîtresse jusque-là chloroformée, lui rappelle que rester humain c'est garder espoir. Il doit la retrouver, il ne survivra qu'ainsi. Autant chercher un brin de paille dans une botte d'aiguilles.

Mon avis :
Book en Stock a consacré son Mois de à Oliver Peru en avril. Après ma plaisante lecture de Druide, et du tome 0 de la série BD Zombies, j'enchaîne sur les tomes 1 et 2 : La Divine Comédie et De la brièveté de la vie publiés chez Soleil dans la collection Anticipation.

vendredi 7 juin 2013

♥ Un An dans les airs de Raphaël Albert, Jeanne-A Debats, Nicolas Fructus, Raphaël Granier de Cassagnac et Johan Heliot


Un An dans les airs est un projet hors du commun mené par les Éditions Mnémos, dans sa collection de beaux livres Ourobores. Raphaël Albert, Jeanne-A Debats, Nicolas Fructus, Raphaël Granier de Cassagnac et Johan Heliot ont relevé ce défi étonnant : écrire le voyage extraordinaire de Jules Verne dans une cité volante, et ce à 10 mains ! 8 mains pour l'écriture, chacun écrivant l'histoire du point de vue d'un personnage différent, et les mains talentueuses de Nicolas Fructus pour mettre tout cela en images.

mercredi 5 juin 2013

Burton et Swinburne dans : L'Etrange affaire de Spring Heeled Jack de Mark Hodder

Le pitch :
Londres,1861. Sir Richard Francis Burton. Un grand explorateur et un érudit de talent. Sa réputation a été salie et sa carrière ruinée. Il est dans de sales draps. Algernon Charles Swinburne. Un jeune poète prometteur et avide de sensations fortes, disciple du marquis de Sade. Le cognac causera sa perte. C'est le cadet de ses soucis. Les deux hommes sont au coeur d'un empire déchiré par les conflits. D'extraordinaires machines envahissent un monde soumis à des lois des plus répressives. Tandis que certains défendent une société fondée sur le génie créateur, d'autres repoussent les limites de la conscience en ayant recours aux drogues, à la magie et à l'anarchie. Lorsque des loups-garous terrorisent l'East End londonien et que des jeunes filles deviennent la proie d'une effroyable créature nommée Spring Heeled Jack, le duo n'a plus d'autre choix que d'agir. 

Mon avis :
Xavier et Simon de la librairie Critic m'ont offert ce bel objet pour mon anniversaire : un des livres du mois du cuivre de Bragelonne, L’Étrange affaire de Spring Heeled Jack de Mark Hodder.

Voici un roman steampunk étonnant. Uchronique, il mêle des personnes ayant existé, tel le héros, Sir Richard Francis Burton, ou encore Darwin, à une histoire steampunko-fantastique avec d'étranges créatures, à savoir ce fameux Jack (mais qu'est-il et d'où vient-il ?? Il semblerait qu'il soit lui aussi un personnage ayant existé mais moins célèbre que son homonyme éventreur. En français ? Jack Talons-à-Ressorts lol) et aussi des loups-garous, des machines inventives et des animaux génétiquement modifiés, tout ça dans un Londres victorien des années 1860.

lundi 3 juin 2013

Lee Winters, shérif de l'étrange de Lon T. Williams

Le pitch :
Pour Lee Winters, shérif d’une bourgade perdue de l’Ouest profond, s’il n’y avait que des malandrins à appréhender tout serait tellement simple...
Mais le Far West recèle bien d’autres mystères, autrement plus terrifiants et que le seul maniement du colt ne saurait résoudre : revenants, farfadets, chat wampus et autres créatures de légende se pressent dans les broussailles et hantent les canyons.

Mon avis :
Lee Winters, shérif de l'étrange est un recueil de nouvelles de Lon T. Williams publié chez Les Moutons Electriques qui me faisait de l’œil depuis quelques temps.

D'abord je voudrais mentionner sa couverture étonnante, une peinture de Hubert Rogers qui illustrait la couverture du Wild West Weekly de 1939. On voit tout de suite les corbeaux, par contre je dois dire que le pendu je ne l'ai vu que plus tard ! Il y a aussi des illustrations intérieures d'époque.


dimanche 2 juin 2013

La semaine du JLNN #11


Dimanche, on fait rien, comme des gros manches !

INFO : PAS DE SEMAINE DU JLNN LA SEMAINE PROCHAINE ! Mais non je ne crie pas. Le bilan des 6 mois arrive le 12 juin, donc je ne m'embête pas à faire un récap' le 9, ni le 16 très certainement, vous comprenez bien ;-)

Du 25 au 31 mai, 19 chroniques ont été publiées ou signalées :

samedi 1 juin 2013

Nouvelles offertes par les Editions Armada


Vous le savez, dans le cadre du JLNN, certains éditeurs ont décidé de nous accompagner. C'est le cas des Éditions Armada, qui ont notamment publié Oniromaque de Jacques Boireau, finaliste du GPI cette année.

Armada propose donc de donner accès à sa collection de nouvelles Mémoria aux participants du challenge Je lis des nouvelles et des novellas ! Voici un aperçu des nouvelles en question :

Ma liste à lire idéale pour cet été

Je crois très fort à plusieurs choses : déjà que l'été va vraiment arriver, même si généralement après l'automne, c'est l'hiver.

Ensuite que je vais réussir à lire tous ces bouquins en quelques mois.

Et qu'aucun livre inattendu ne se rajoutera à cette liste. (Quoique ce soit toujours une bonne nouvelle !)


Pages vues